PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LE KURZWEIL K250 EXPANDEUR, DESCRIPTION ET DEMO

Excepté la présence d’un clavier de 88 touches, la version expandeur du Kurzweil K250 est quasiment identique. Avec son panneau de commandes, clair et convivial et son design original, il comprend tout un tas d'échantillons programmés en mémoire morte, donc à la disposition permanente de l'utilisateur. Partons à sa découverte…


KURZWEIL 250 EXPANDEUR

Cliquer sur l'image pour agrandir la photo

DESCRIPTION DU KURZWEIL K250 EXPANDEUR

Pas moins de trente sons sont disponibles sur la simple pression d'un bouton (ou presque), largement de quoi voir venir. D'autant plus que l'expandeur jouit d'origine de sons supplémentaires (le « Sound Block A »). Nous y reviendrons. Toujours dans la série presets d'usine, un ravissant pléonasme, le K250 comprend un peu plus de 40 réglages à la disposition de l'utilisateur. Une combinaison particulièrement sympathique car les sons proposés sont de qualités, ce qui explique le succès de cette machine en dépit de son prix élevé à l’origine (et même aujourd’hui dans le domaine de l'occasion).


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Les synthés à presets, car c'est bien de cela dont il s'agit, ça plaisait bien à l’époque où la synthèse FM vous faisait arracher les cheveux… Sur le fond, j'en connais qui vont verdir de cette comparaison avec le synthé DX7... Or, ce serait oublier bien vite les qualités propres à la machine qui font qu'un Kurzweil est un... Kurzweil. Et d'aucuns ne manqueront certainement pas de se demander quelle est la différence entre ce K250 et les Synclavier, PPG et autres Emulator, ces grosses machines d’antan ?

Euh... La différence fondamentale réside dans la mémoire du Kurzweil qui nous épargne les jongleries (et les inévitables erreurs dramatiques qui en résultent forcément) de disquettes. Revers de la médaille : pas moyen d'effacer, de remplacer, les sons d'usine offerts puisqu'ils sont en mémoire morte.

Avec le Kurzweil nous sommes repartis 30 ans en arrière. Ne l’oublions pas pour ce qui suit !

Côté qualité de son, inutile de vous énumérer tous les sons proposés gracieusement par la maison Kurzweil, cela va du piano à queue aux cordes en passant par la guitare acoustique, la contrebasse, les cuivres, que sais-je encore ? Bien entendu, il reste loisible de modifier, triturer, déformer ces presets à volonté avant de les stocker en mémoire utilisateur. Modifications habituelles avec enveloppe, modulation, écho, chorus, flangeur, vibrato, voilà, voilà. A noter que si 40 réglages clavier sont en preset, 40 espaces sont à votre entière disposition.

Le « Sound Block A » dont je parlais plus haut (en option sur la version clavier du K250) offre non seulement plus de réglages clavier d'usine, mais également davantage de sons, autrement dit, il s'agit là non d'un luxe de l'expandeur mais d'une absence regrettable sur le K250. Vous me suivez ? Donc, plus de sons avec clarinette, chœur, harpe... Egalement en option sur le K250, le 'Sound Modeling Program' qui permet à l'utilisateur d'effectuer ses propres échantillonnages et d'y apporter toutes les manipulations qu'il jugera nécessaires.

La qualité de l'échantillonnage est tout bonnement renversante avec un taux maximum d'échantillonnage de 50 kHz pour un enregistrement de 12 secondes de n'importe quel son. Ce qui signifie, si je n'ai pas fait d'erreur, que le son en question sera rejoué à 25 kHz pleine bande passante ! Le taux d'échantillonnage reste variable, bien entendu (5 à 50 kHz) ainsi que le temps (10 à 100 s). Avant de passer au séquenceur, signalons que les sons (preset ou utilisateur) peuvent être sollicités, mélangés, modifiés à volonté. Six voies peuvent être placées sur une seule touche et le clavier supporte un split de 88 sections ! Et crac, un instrument par touche, un (et même plusieurs d'ailleurs).

KURZWEIL 250 EXPANDEUR

GARE AU SEQUENCEUR !

Le séquenceur comprend 12 voies avec une capacité de 7900 notes avec, dans le désordre du départ : édition de séquences ou de pistes individuelles, contrôle de volume, mise en boucle, quantisation sur le playback ; édition pas à pas des notes individuelles, synchronisation externe et accès instantané de tous les sons. En clair, un véritable séquenceur multitimbral qui ne saurait être décrit mais essayé longuement de préférence.

L’expandeur Kurzweil disposent en option d'un programme d'interfaçage avec un Apple Macintosh, offrant ainsi une combinaison véritablement diabolique mais qui était surtout horriblement coûteuse pour le service offert : stockage et édition de fichiers de sons, de réglages claviers et instruments, séquences, etc.

CONCLUSION

En fin de compte, décrire le clavier où sa version expandeur, c’est tout comme ou presque, sauf le clavier bien sûr ! La conclusion de notre sujet se trouve donc ailleurs. C'est vrai, Kurzweil n'a jamais eu l'habitude de livrer du matériel quelconque : c'est toujours bon et In. Le seul reproche constant vis-à-vis de cette marque est que tout est très cher. Bien sûr, les sonorités peuvent adoucir les contours. Reste qu’à l’époque, sauf pour les plus fortunés, il était plus facile de le voir en magasin que de le contempler chez soi. Si je vous le dis !

DEMOS

PIANO


BRASS


PIPE ORGAN


GUITARE & GUITARE/FLUTE


CHŒUR


STRINGS ENSEMBLE


ORCHESTRAL PERCUSSION


SPECIFICATIONS TECHNIQUES

  • Polyphonie : 12 voies.
  • Oscillateurs : Digital Sampler Synthesizer / FM / sampler / workstation.
  • Echantillonneur : 16 bits, 1 à 4 MB (100 secondes à 5kHz).
  • Séquenceur : 12012 notes / 40 songs / 12 tracks.
  • Effets trémolo et vibrato.
  • 36 sons en Rom, 96 instruments, 341 presets.
  • 2 LFO à basse fréquence par voie.
  • MIDI In Out Thru.
  • Année de sortie : 1984 - Production conduite jusqu'en 1990.
  • Prix d’origine converti en euro et tenant compte de l’inflation : 3 581 € - 43 000 € (avec sampleur)

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez le premier à publier votre message ici !

PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
haut
haut