PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DES LIVRES DE MEDECINE A L’USAGE DES PIANISTES

Parmi les ouvrages consacrés au piano, bien peu se focalisent sur les éléments perturbateurs qui « contaminent » l’interprétation. Aux problèmes de concentration viennent s’ajouter d’autres manifestations comme le trac, la morphologie, la dystonie, voire des maladies spécifiques aux musiciens. Ces phénomènes, souvent sous-estimés et mal diagnostiqués, concernent de nombreux pianistes à des degrés divers.

Bien des interprètes connaissent au cours de leur pratique des problèmes de santé liés à leur jeu instrumental, les obligeant parfois à interrompre brutalement leur passion. Même si elles sont sans gravité, ces difficultés passagères sont mal supportées par le musicien qui, dans sa quête de perfection, y voit toujours une menace mettant en péril la qualité de son jeu.

La médecine des arts existe. Sans que vous deveniez d’éminents experts, des auteurs – souvent des médecins spécialisés - ont écrit des ouvrages qui répondent point par point aux questions que l’on peut se poser sur le corps et le mental.



Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"



Les dix ouvrages sélectionnés ci-dessous proviennent des Editions Alexitère (collection Médecine des arts) et sont parus entre 2007 et 2010 – Disponibilité FNAC, entre autres).



PREVENTIONS DES TROUBLES FONCTIONNELS CHEZ LES MUSICIENS
par Philippe Chamagne

Cet ouvrage montre avec précision, en analysant les mécanismes fonctionnels chez les musiciens, comment des conceptions erronées du fonctionnement corporel, des postures et des gestes antiphysiologiques peuvent entraîner différents troubles. L’ouvrage apporte des moyens qui permettront à chaque musicien de faire de sa physiologie une alliée au service de sa technique instrumentale. (224 pages, illustrations – 22,50 €)

En complément, par le même auteur, vous pouvez vous procurer : Education physique préventive pour les musiciens. L’ouvrage expose des exercices spécifiques. L'accent est mis sur le maintien de la posture et sur la dynamique du geste, sur le placement physiologique des différents segments et les mobilisations coordonnées des forces musculaires. La finalité de ces exercices est la liberté de la main et des doigts pour obtenir le meilleur son. (128 pages, illustrations – 23,50 € ).

SOPHROLOGIE POUR LES MUSICIENS
Par François Joliat

En créant pour les musiciens le "Training sophro-musical", François Joliat, pianiste et psychologue, met à leur service une méthode « sur mesure », originale et rigoureuse, comprenant un éventail d'outils pratiques destinés à favoriser leur adaptation à leur environnement professionnel.

Le travail quotidien à l'instrument et la performance sur scène sont abordés : mémorisation des partitions, développement de l'imaginaire musical, préparation de l'audition ou du concert. Cette méthode participe également dans la recherche d'une plus grande liberté créatrice. (112 pages, illustrations de Pierre Samson – 16 €)

L’ENTRAINEMENT PHYSIQUE DU MUSICIEN
par Jaume Rosset Llobet et Silvia Fabregas Molas

Les muscles du musicien doivent concilier agilité, résistance, élasticité et force. Ils doivent être travaillés de manière équilibrée et les exercices pratiqués ne doivent pas imposer une surcharge ou un risque supplémentaire aux régions déjà très sollicitées ou à risques. Les programmes proposés dans cet ouvrage répondent parfaitement à ces exigences et sont faciles à comprendre et à pratiquer.

Exercices par zones corporelles : exercices accompagnés d'indications sur leur utilité et la manière dont ils doivent être pratiqués pour en retirer une efficacité maximale tout en évitant que leur réalisation ne soit préjudiciable.

Exercices par instruments : des programmes de travail, à pratiquer avant et après le jeu, ont été spécialement conçus en tenant compte des spécificités de chaque instrument.

Se maintenir en forme : ce programme de travail physique général est destiné à tous les musiciens qui souhaitent s'entraîner de façon globale pour améliorer leur condition physique tant à l'instrument que dans leurs activités quotidiennes.

Exercices pour situations particulières : comment adapter les exercices de ce livre pour les pratiquer dans des conditions peu favorables comme, par exemple, sur scène ou en répétition.

Dans chaque programme, les auteurs mettent l'accent sur les exercices les plus importants, en les distinguant des exercices facultatifs. En bonus : exercices à éviter, notions anatomiques sur les principaux muscles, lexique, index. (320 pages. Illustrations – 27,50 €)

LE TRAC. STRATEGIES POUR LE MAITRISER
par Andre-François Arcier

L’ouvrage répond à cette question : Comment faire du trac une émotion utile à la dynamique scénique et à l’expression artistique ?

Le livre présente l’ensemble des stratégies actuelles pour faire face aux manifestations gênantes des émotions inhérentes à toute expression face à un public. Bêtabloquants, acupuncture, homéopathie, Technique Alexander, Méthode Feldenkrais, sophrologie, techniques cognitives et comportementales... : la palette des solutions est développée avec précision, des principes d’action aux applications pratiques.

L’auteur explique comment mettre en place des stratégies pour faire face à toutes les situations liées au spectacle vivant comme la scène, mais aussi à travers les relations interpersonnelles qui jalonnent la carrière d’un artiste. (272 pages, illustrations – 25,50 €)

LA MAIN DU PIANISTE. METHODE D'EDUCATION POSTURALE PROGRESSIVE
par Catherine Bros et Marc Papillon

Située en bout de chaîne (épaule, bras, coude, avant-bras, poignet), la main supporte en grande partie les conséquences d’une mauvaise posture. C’est pourquoi il convient pour le pianiste de baser sa recherche d’un meilleur confort sur le respect du fonctionnement anatomo-physiologique.

Les auteurs, un kinésithérapeute et une pianiste, ont mis au point une méthode progressive d’éducation posturale au piano. Partant de la posture globale (appui au sol, bassin, colonne, tête, membre supérieur), ils présentent de façon illustrée l’anatomie et le placement de la main au piano. Chaque élément de la biomécanique de la main est mis en relation avec des exercices pianistiques sur partition. (bilingue français-anglais - 64 pages, illustrations – 16,50 €)

TECHNIQUE ALEXANDER POUR LE MUSICIEN
par Pedro de Alcantara

Les problèmes des musiciens peuvent avoir de multiples causes mais F. M. Alexander a eu la perspicacité de leur découvrir un point commun : le mauvais usage de soi.

En effet, Alexander ne parle pas du corps mais du soi, pas de posture mais d’usage de soi. Par une série de procédures, le musicien prend conscience de sa manière de « s’utiliser » et cesse de faire ce qui est incorrect. Il développe ainsi ses capacités et son potentiel.

L’auteur, enseignant de "Technique Alexander", est également musicien professionnel. Ce livre traite pour la première fois des applications spécifiques de la "Technique Alexander" aux musiciens. (traduit de l’anglais - 368 pages, illustrations – 23,50 €)

PREVENTION DES PATHOLOGIES DES MUSICIENS
Ouvrage collectif publié sous la direction du professeur Raoul Tubiana

Tout d’abord, pour définir des stratégies de prévention, il conviendra d’analyser les facteurs de risques, qui peuvent être individuels (sexe, âge, morphologie, antécédents traumatiques ou pathologiques, profil et psychique)ou liés à l’instrument joué ou aux conditions de la pratique (apprentissage, jeu amateur, niveau d’exercice professionnel, type de musique jouée, etc.). De plus, une connaissance approfondie des pathologies qui affectent les musiciens (troubles musculo-tendineux et articulaires, compressions nerveuses, dystonies de fonction) permet d’en déduire des éléments de prévention essentiels pour que les musiciens exercent leur art de façon saine tout au long de leur vie.

Il est souhaitable — et possible — d’intégrer ces éléments de prévention à la pédagogie dès l’apprentissage. C’est dire le rôle primordial que jouent les enseignants de musique au niveau préventif ; ils trouveront dans cet ouvrage un fond de connaissances exceptionnels.

Ce livre s’adresse également aux étudiants eux-mêmes, à leurs parents, à tous les musiciens professionnels ou amateurs, ainsi qu’à tous ceux prenant en charge les musiciens : kinésithérapeutes, praticiens de techniques psycho-corporelles et médecins. (Ouvrage de 296 pages – 29,50 €)

LE QI GONG DU MUSICIEN
par Reine-Brigitte Sulem

Le Qi Gong est une gymnastique énergétique issue de la culture chinoise ancienne. Il offre par ses qualités psychocorporelles et son approche holistique du mouvement une pratique bénéfique pour les musiciens de tout âge. Il constitue pour eux une préparation physique et mentale adaptée. En pratiquant le Qi Gong, le musicien fait porter son entraînement sur des éléments fondamentaux de son travail d’instrumentiste : l’enracinement, le respect des axes du corps dans les déplacements, la fluidité de la gestuelle, une conscience fine du fonctionnement corporel.

Une série d’exercices est proposée, portant sur le poids du corps, les mouvements de balancement, l’impulsion motrice, les mouvements rotatoires, les flexions-extensions, les mouvements balistiques, la coordination... Dans un mouvement de Qi Gong, une attitude ou un déplacement est toujours associé au souffle de la respiration en même temps qu’à une attention au processus, par une implication globale de l’être, ouvert autant à ses sensations internes qu’au monde qui l’entoure. Cela permet ainsi au musicien d’améliorer sa concentration, de donner de la fraîcheur à son approche de la musique, de favoriser l’intention expressive qu’il donne à son interprétation musicale : en effet, dans le Qi Gong comme en musique, l’intention précède toujours le mouvement.

L’auteur développe également les implications que la pratique du Qi Gong peut avoir sur la pédagogie de la musique et sur la résolution de certains problèmes comportementaux à l’instrument. La pratique de cette technique procure aux musiciens le bien-être et l’harmonie du corps et de l’esprit favorables à la créativité. (27,50 €)

LE STRETCHING DU MUSICIEN
par Michel Boutan

Pratiquer des étirements renforce la structure des muscles et des tendons, tout en entretenant l’extensibilité musculaire ; c’est aussi améliorer la coordination, l’amplitude et l’aisance des mouvements. Les étirements favorisent l’oxygénation des tissus et ainsi la récupération après l’effort ; ils affinent la proprioception et le sens kinesthésique, dont le rôle est primordial pour le contrôle du mouvement.

On comprend l’intérêt pour les musiciens, quel que soit leur instrument ou leur âge, de pratiquer des étirements : préparation physique et prévention des troubles fonctionnels, échauffement, récupération après le jeu, apprentissage et affinement des perceptions proprioceptives à l’instrument, optimisation des efforts et économie d’énergie lors de la gestuelle instrumentale... Les étirements compensent aussi certains déséquilibres musculaires liés à la tenue et au jeu de l’instrument, ou bien à la morphologie du musicien ou à son comportement moteur.

Les étirements proposés dans ce livre sont particulièrement adaptés aux instrumentistes à cordes, les instrumentistes à vent, les pianistes, les harpistes et les organistes, les percussionnistes. Chaque exercice est illustré et son descriptif accompagné de mises en garde et de recommandations pour une bonne pratique, ainsi que de conseils selon l’instrument pratiqué. Ces exercices portent sur le corps tout entier ; l’accent est mis sur le dos, le bassin, les épaules, zones dont les musiciens ont souvent une conscience proprioceptive peu développée, mais qui sont capitales pour leur pratique instrumentale. (27,50 €)

(source : Médecine des arts)

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez le premier à publier votre message ici !

PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
haut
haut