PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DÉMOS SYNTHÉTISEURS, CARTES SONS...



CD AUDIO ET CD-ROMs COLLECTOR À SAMPLER

La sélection des CD-ROMs à sampler qui suit date des années 90 et ont tous un rapport direct avec des instruments à clavier : piano, orgue, synthétiseur… Aujourd’hui, devenus pour la plupart collector et parfois difficile à trouver sur le marché de l’occasion, ces différents CD-ROMs ne sont qu’un infime reflet de la production d’alors, mais suffisamment représentatif pour vous surprendre si vous exercez l’art du sampling avec talent.


LES CD-AUDIO ET CD-ROMs POUR ÉCHANTILLONNEUR : CONTEXTE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Au début des années 90, le marché des CD-ROMs pour sampleur explose. Grâce à de nouveaux courants musicaux comme la dance, le hip hop, l’acid jazz et surtout la techno, jamais les sons électroniques n’avaient eu autant d’importance du côté de la production musicale. L’échantillonnage révèle alors toute sa puissance, même si pour beaucoup de musiciens, un mystère plane toujours autour de ces étranges CD 12 cm qui rassemblent à eux seuls de nombreuses technologies.

Pour le néophyte, si la lecture de la piste audio ne pose pas de problèmes, il n’en est pas de même avec les échantillons numérisés qui nécessitent un type de lecteur particulier (Mac ou PC), parfois une marque précise (Akai, Roland, Emu…) voire un modèle d’échantillonneur pour pouvoir être lues. Ainsi, si vous lancez la première piste encodée sur un lecteur de disques compacts ordinaire (et que celui-ci ne bloque pas automatiquement l'écoute des codes numériques qui y résident), vous risquez fort d’entendre un infâme sifflement numérique risquant de faire exploser vos HP !

Le problème de compatibilité étant soulevé, dès cette époque les constructeurs vont s’efforcer de rendre ce marché un peu moins sauvage en donnant la possibilité à certains échantillonneurs de relire les CD-ROMs en provenance d’autres marques. Par exemple, les machines Kurzweil et Emu seront en mesure d’interpréter les formats de l’Akai S1000.


UTILISATION ET DROIT ÉCONOMIQUE

Contrairement à ce que l’on croyait souvent à l’époque - et que démontre paradoxallement notre sélection -, le véritable moteur du sampling n’est pas de réaliser des copies fidèles à l’original, mais de démontrer que le sampleur est avant tout un Instrument capable de traiter des échantillons pour les rendre originaux, tout en se démarquant de la recherche sonore telle qu’on la pratique avec les synthétiseurs.

Un autre point important est à relever et concerne l'utilisation des sons. Quand vous achetez un CD ou un CD-ROM, vous n'achetez pas seulement les sons, mais vous achetez aussi le droit de les utiliser. Par conséquent, tous les droits qui n'ont pas été expressément concédés aux utilisateurs sont réservés. Dans ce cas, toute copie, tout prêt, toute duplication ou toute exploitation commerciale du produit (ou d'une partie de son contenu) sont strictement interdits. Seul l'acheteur initial dudit produit a le droit d'utiliser les sons inclus dans le CD, dans le cadre de ses compositions musicales.

Dans le cadre d'un projet de type multimédia, l'utilisation des sons est limitée à une composition originale. Toute utilisation d'un son seul dans un projet multimédia doit être négociée avec le producteur du produit concerné. Cette licence d'utilisation est accordée à un seul et unique utilisateur.

De même, vous ne pouvez transférer électroniquement les sons pour une utilisation commune (Internet, réseaux communautaires…). L'achat d'un CD ou CD-ROM de sons constitue une acceptation de ces termes. Le piratage de sons de samples sur CDs et CD-ROMs constitue un délit pénal, au même titre que celui des logiciels informatiques. Chaque contrevenant s'expose, personnellement, à de lourdes peines. Celles-ci sont aggravées s’il existe une preuve d’acte de vente, où lorsque le piratage devient un argument de vente qui conditionne par exemple l'achat d'un sampler. De la même façon, on peut considérer les prêts de CD-ROMs comme une des formes parmi les plus perfides du piratage.

À consulter : Histoire des claviers échantillonneurs.


UNE SÉLECTION DE QUELQUES CD AUDIO ET CD-ROMs POUR SAMPLEUR


VINTAGE SOUNDS

De nombreux musiciens et producteurs ont acheté un sampler pour accéder aux sons de ce double CD-ROM. Cela donne une indication précieuse de son contenu, mais surtout de sa compatibilité avec les sampleurs du marché. Produit par ‘Universal Sound Bank’, il est d’origine au format Akaï S1000/S3000 et descendants.

‘Vintage Sounds' regroupe tous les sons des fabuleux claviers d'antan. Citons : vocoders, Strings Machines, Mellotron, Rhodes, orgues (B3 Hammond, Farfisa, Elka), Classic Beat Boxes, Analog Strings (Arp, Arpina, Paraphonic…), Analog Brass (Moog, Oberheim), Bells (D-50, MKS…) Analog Leads, Synth Basses et autres sons de synthés (ARP, Roland D-50, Yamaha DX7, MKS-20, Moog, PPG).

Le plus de la version 2.0 est de proposer de nouveaux échantillons de pianos électriques (Wurlitzer), Clavinet et des drums kits analogiques (CR-78, CR8000, Drumulator, TR-606/626/808/909). En tout plus d'1 Go à découvrir à travers 6500 samples !

La qualité des sons est au rendez-vous, surtout les pianos électriques et les orgues. ‘Universal Sound Bank’ propose sa méthodologie de classement infaillible et pratique : chaque partition est classée avec son nombre de mégas utiles, de programmes et de samples.

‘Vintage Sounds’ chez ‘Universal Sound Bank’.



SVNTH CITY VOL.1 (JD800 & M1 IMPRESS) ET VOL 2 (VECTOR IMPRESSIONS)

Entièrement dédié à la gloire des synthétiseurs, 'Synth City' est une série qui part à la découverte des meilleures machines de l'histoire des synthés.

Le premier volume propose sur 2 CD-ROMs le meilleur du Roland JD-800, subtil mariage de sons analogiques et textures numériques (Attack Synth, Basses, Bell, Brasses, Clavinets, Ethnies/Flûtes, Fairlight Impressions, etc.) et toute la quintessence des fameux claviers Korg M1 & T1, avec des centaines de sons très orientés pads, nappes et ambiances éthérées.

Grâce au volume 2 de la série 'Synth City', vous découvrirez les entrailles sonores des mythiques Korg WS, WS/AD et Ensoniq VFX et SD1. Côté WS, vous découvrirez une pléiade de textures évolutives qui tirent le meilleur de la synthèse vectorielle made in Korg. Du côté des sons d’Ensoniq, c’est la richesse et l'ampleur du son 100 % américain qui a fait la réputation de la marque que vous découvrirez : Keys, Analog Bass, Pads, Strings, Guitares...

‘Synth City’ vol 1 et 2 chez ‘Universal Sound Bank’.



CHURCH ORGANS

L'orgue liturgique, souvent considéré comme le pape des instruments de musiques, combine, à lui seul, une palette sonore incroyablement riche. Si riche, que les prolifiques informaticiens de chez 'Universal Sound Bank’ ont eu l'idée d'immortaliser les sonorités de ces instruments historiques sur CD-ROM. C'est ainsi qu'est né 'Church Organ', le premier CDROM au monde dédié aux orgues d'église.

Tous les sons et registres de cet instrument gargantuesque ainsi que jeux à bouches, jeux de hanches, Tutti, Fonds, Bourdon, Gambe... sont présents et enregistrés dans les règles de l'art. Pour réaliser cet exploit, plusieurs orgues ont été utilisés dont un orgue espagnol et un autre allemand aux sonorités très caractéristiques.

Une fois de plus, ‘U.S.B’ décrit parfaitement chaque volume avec le nombre de programmes, de samples, et la mémoire utilisée par chaque programme. Le premier volume porte le nom de Tutti (ensemble de fond et d'anches) ; un vrai gros son d'orgue avec toutes ses petites imperfections qui font quelque part sa singularité.

Les quatre premiers volumes de la collection (qui en comprend huit au total) exposent tous les registres de l'orgue susnommé, chaque programme est présenté en mono, en stéréo (deux versions A et B à chaque fois). Les registres sont divisés suivant cet ordre : tutti, tutti anche, tutti pédale, les fonds (16-8-4-2 en combinaisons), les bourdons, la viole de gambe, les flûtes, la clarinette et la trompette (ces derniers noms n’étant qu’indicatif et non représentatif de la sonorité de l’instrument nommé).

Vous trouverez à la suite des instruments une série d'accords samplés (M, m, 7M, 7, m7 et 9ème). L’autre point fort de 'Church organs' provient des sets spécialement prévus pour utiliser les programmes dans la configuration du jeu original (2 à 3 claviers, un pédalier).

‘Church Organs’ chez ‘Universal Sound Bank’.



THE ULTIMATE PIANO COLLECTION

En son temps, ‘Ultimate Piano’ était qualifié du meilleur CD-ROM de pianos jamais encore réalisé. Les meilleurs pianos, ceux de l’italien Fiazoli (F228) au grain exceptionnel, de l’allemand Steinway (modèle C et D) ou de l’impérial Bösendorfer (modèle 225) ont été enregistrés à la perfection, samplés note à note avec différentes attaques, mais aussi avec et sans pédale de sustain ! Au total, des dizaines de sonorités riches et expressives.

Le plus rare de la collection, le Fazzioli F228, dispose d'un "son" ample et majestueux, idéal pour les pièces classiques se révèlent aussi très bon dans les répertoires plus dynamiques comme le rock.

Le Bösendorfer 225 est un des seuls pianos à avoir une tessiture qui descende jusqu'à E0 ; il excelle dans les rythmiques au groove funky, et avec une once de réverbération courte, le réalisme est vraiment surprenant.

Le Steinway D est le plus grand instrument de sa famille. Construit en 1978 à Hamburg, c'est le piano le plus classique de la collection, bien que les ambiances jazz ou New Age lui sied à merveille. Qunat à son petit frère, le modèle "C", d’une couleur plus neutre et sans prétention, il arrive à s'immiscer discrètement dans des mix orchestraux sans problèmes.

Minutieusement et intelligemment organisé, vous trouverez plus de 100 programmes répartis sur près de 500 Mo de données. Pour optimiser l'utilisation de 'UlItimate Piano', il faut disposer d'un maximum de mémoire vive : 16 Mo étant le minimum "syndical" et 32 Mo la configuration conseillée.

‘Ultimate Piano Collection’ chez ‘East West’.



EMOOG

À sa sortie, ce CD-ROM était particulièrement novateur. S’il n'existe qu'au format des samplers E-mu Systems (e64, e6400, E4k, E4X, E4X Turbo et e-Synth), le Emoog proposait en fait une solution logicielle pour l'émulation efficace des vieux synthés en combinant des sons analogiques sur CD-ROM et une partie logicielle pour contrôler en temps réel les paramètres tels que fréquence de coupure du filtre, résonance etc. Au final, le résultat est saisissant. Si vous possédez un E-Mu, dites-vous que vous avez bien de la chance...

‘Emoog’ chez ‘Best Service’.



XX-LARGE STRING MACHINES

Ce CD-ROM comme le précédent est très spécialisé, comme d’ailleurs beaucoup de CD fabriqué par ‘Best Service’. Celui- ci vise les sons genre "String Machines" : Solina, Roland RS-202, VP-303, Paraphonic-505, Logan Strings, Elka Rapsody, Korg Polyphonic Ensemble, etc.

Au-delà de cet aspect très spécifique, ‘XX-Large Strings Machines’ permet de (re)découvrir la chaleur du son analogique. Un véritable festival de nappes pour de futures compositions aux allures vintages !

‘XX-Large Strings Machines’ chez ‘Best Service’.



ANALOGUE DREAMS

Pour les insomniaques de la synthèse, voici un double CD de sons purement analogiques. Plus de 3000 samples issus des plus mythiques machines. Voyez plutôt : Prophet 10, Matrix 12, Matrix 6, Synton Syrinx, Elka Rhapsody et Synthex, Oberheim OB-8, Korg Mini 700, MKS-30, MKS-50, MKS-80, CS-80 Yamaha, Jupiter 8, JX-10P, Memorymoog, Minimoog, Oscar, Doepfer MS-404, Studio Dectronis SE-1, Deep Bass 9, Wilde, 0-Q Beat, ainsi que quelques boîtes à rythmes (CR-8000, TR-66, DR-55, KPR-77, SR-88...) La liste n'en finit pas. Une collection conséquente que même Jean-Michel Jarre n’a jamais eu entre les mains. Heureusement le sampling est passé par là !

Chaque son est proposé alternativement en Do et en Fa# sur plusieurs octaves, soit un multi-échantillonnage à la quarte et à la quinte. Les 44 premiers sons appelés « classic sounds » sont pré-bouclés, et pour chaque sonorité, le livret vous indique la longueur du sample et le point de bouclage, soit un gain de temps très appréciable. D'un point de vue général, ‘Analogue dreams’ n'est pas réellement étonnant, cependant il est bien réalisé et richement doté.

‘Analog Dreams’ chez ‘Best Service’.



ANALOG KEYBOARD BASS

Une anthologie de la basse analogique est rassemblée sur ce CD-ROM. Plus de 800 samples de sons de basse l’accompagnent, avec des orientations sonores qui couvrent tous les registres et les envies : combo, techno, subs, wow, muted, mud rap, short attack, thin mix.

À la base, une armada de claviers légendaires : Oberheim Matrix 12, Juno 106, Sequential Six Trax, Oscar, Xpander SH101, MKS80, OB-B, Juno 60, Pro One, Minimoog, Micromoog, MKS-70, Casio CZ101, Prophet 5, TB303, MKS50, OBX-A, Moog Source, JX-3P...

Le tout enregistré avec les meilleurs périphériques : Urei, API, Apex, Focusrite, DBX, Apogée et SSL. Pour une production qui réclame du "gros" son, ‘Analog Keyboard bass’ devrait vous satisfaire.

’Analog Keyboard Bass’ chez ‘Big Fish Audio’.



VINTAGE KEYBOARDS

Toujours distribué par ‘Big Fish Audio’, ‘Vintage Keyboard’ est une librairie assez complète consacrée aux vieux sons de synthétiseurs analogiques, pianos électriques et orgues. Chaque instrument est directement programmé et prêt à l'emploi, afin de reproduire le réalisme d'origine.

Les claviers leaders de l’époque sont là à travers les marques les plus représentatives : Arp, Farfisa, Hammond B3, Honner Clavinet, Mellotron, Moog, Oberheim, Wurlitzer, Korg, Crumar, Emu, Sequential Circuit, Yamaha, Fender Rhodes, Vox Continental. Un CD-ROM de qualité où les sons ont été choisis avec goût et intelligence.

‘Vintage Keyboard’ chez ‘Big Fish Audio’.



DOUBLE PLATINUM PIANO

Contrairement au CD-ROM ‘Ultimate Piano’, ‘Double Platinum Piano’ a été produit pour donner vie exclusivement à du piano rock. Le piano utilisé, un Steinway B, a été customisé et éprouvé par les plus grands pianistes rock de l’époque : Elton John, Tom Petty, Cari Perkins, Johnny Cash...

Les samples ont été capturés directement en numérique en passant par une bonne vieille console Neve aux studios Sound City à Los Angeles. Échantillonné de manière chromatique sur les 88 notes que comporte l'instrument, avec trois forces de frappes différentes, ‘Double Platinum Piano dispose de presque toutes les variations de patchs possibles et inimaginables, avec des configurations de mémoire allant de 16 à 64 Mo. Le but était de réaliser le meilleur piano Rock : mission accomplie.

‘Double Platinum Piano’ chez ‘Ilio Entertainments’.



GRAND PIANO COLLECTION

Encore du piano ! Mais il est vrai aussi que tous les pianos ne sonnent pas tous à l’identique, et c’est tant mieux ! Pour la petite histoire, il faut savoir que le géant du piano acoustique Young Chang avait racheté Kurzweil, ce qui explique sans doute que ce CD-ROM de piano commence par une section consacré à la firme chinoise. Néanmoins vous trouverez aussi d'autres fabuleux pianos : Yamaha C7, Bösendorfer Impérial Grand, Bright Baldwin Grand, Steinway Model B S, D, Seiler, Saloon, Yamaha G3, New Orléans Piano... Chaque son exploitant au maximum les possibilités de machines Kurzweil.

’Grand Piano Collection’ chez ‘Sweetwater Sound & Kurzweil’.



BARBARA DENNERLEIN B3

Si mettre un volumineux orgue Hammond B3 dans votre poche paraît difficile, y insérer ce CD- ROM est certainement plus malin. La différence ? Aucune, vous disposerez du même son, des mêmes contrôles, de la même expressivité... Bref, du même instrument.

Les techniciens ont poussé le bouchon très loin au niveau programmation pour proposer au final des sonorités qui duperaient les meilleurs spécialistes du genre. Plus qu'un simple CD à sampler, ce compact est d'une originalité peu commune, alliant un nombre incroyable de grooves et de riffs joués sur Hammond B3 avec ou sans Leslie 122, aux sons à échantillonner, tout comme aux fichiers numériques à charger directement dans un vieux Akai de type S1000/S1100.

Données audio et numériques cohabitent ici. L’organiste de jazz Barbara Dennerlein qui sévit Outre-Rhin depuis une bonne trentaine d’années n’est plus à présenter, tant son talent est totalement dévoué au légendaire orgue Hammond.

La première partie de ce CD comporte 16 pistes Hot Stuff, démos, sons et grooves faisant le tour de l'instrument comme on ne l'a jamais fait : trémolo C3, sons rock avec distorsion de HP Jansen, tous les riffs et les sons les plus grands, de Smith à Mac Griff, du jazz à la techno.

La seconde partie propose les notes de C1 à C6 selon neuf combinaisons, de drawbars typiques sans percussions, avec percussions, en Leslie slow ou fast, des basses et des sons rock introduisant la distorsion. Des percussions seules de C1 à C6, 3rd et 2nd harmonique en position soft et normal sont aussi disponibles.

La partie Riff & Licks, contenant plus de 350 riffs, présente tous les grooves célèbres, empruntés à l’organiste Booker T. et autres figures historiques du Hammond. Tous les trucs et astuces de manipulation sont là : drawbars, brassages de notes, notes répétées chères à Smith, démarrages de Leslie, bruits des roulements des guides dans la Leslie, démarrage de générateur à roue phonique se stabilisant tout en jouant un accord (unique !). Le tout pour seulement 23 Mo de sons numériques, ce qui est bien peu.

‘B3’ est un compact universel, aussi bien à échantillonner qu'à écouter, une pièce d'anthologie rare et didactique, un objet indispensable à collectionner pour tout amoureux du Hammond.

‘Barbara Dennerlein B3’ chez ‘Megamidi’.



MINIMOOG CLASSICS

Le Minimoog est certainement l’un des synthétiseurs analogiques parmi les plus célèbres. Il méritait bien d’avoir un CD Audio qui prenne en charge les différentes facettes de ses sonorités. Produit par les Allemands de Back in Time, ‘Minimoog Classics’ nous plonge bel et bien dans l'atmosphère mythique de ce synthétiseur duophonique sorti en 1971.

Populaire auprès des claviéristes à cause de sa chaleur sonore communicative due à la qualité de ses oscillateurs et de ses filtres à 24 dB/oct, le Minimoog excelle dans les sons de basse et dans les leads.

Dans le but de lui rester fidèle, les 500 échantillons sonores que contient le CD ont été enregistrés sans effet, directement capturés à sa sortie ligne. Les sons sont multisamplés sur quatre octaves et classés par section. Sont présents des sons de basse, des strings, brass, pads, sweeps, effets spéciaux et surtout - les plus nombreux - des leads pour les chorus.

‘Minimoog Classics’ chez ‘Back In Time’.


Piano Web (07/2018)
(source 'univers-sons.com')