PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LE SAVIEZ-VOUS ?



POURQUOI FAUT-IL ACCORDER LE PIANO RÉGULIÈREMENT ?

Pourquoi faut-il accorder un piano régulièrement ? La question semble étonnante d’autant que personne ou presque ne jugerait la question utile s’il s’agissait d’une guitare ! Est-ce dû à son apparence robuste où cela vient-il de son immobilisme ? Un peu des deux certainement, dirait mon voisin pianiste ! Creusons dès à présent les causes de ce « désaccord »…


DES CORDES ET DES TENSIONS... AÏE, ÇA PEUT CASSER !

L’accord du piano, comme tous les instruments où des cordes sont soumises à des tensions, bouge dans le temps, quel que soit le lieu, la température de la pièce ou son taux d’humidité.

Il est légitime de penser que les cordes d’un piano n’ont pas pour vocation de vivre d’incessantes variations de tensions… Et c’est vrai ! Sachez que sur un piano, la tension est considérable puisqu’elle peut atteindre les 90 kg par corde !



Ad Block


Maintenir un piano accordé est d’autant plus important que les cordes sont en acier et qu’une corde peut toujours rompre sous l’assaut des différentes tensions qu'elle subit au moment où le piano est remis en état. En présence d’un piano mal entretenu, certains accordeurs refusent d’ailleurs de tendre les cordes jusqu’au diapason de peur que leur « élasticité » soit insuffisante à maintenir les cordes au 440 Hz. Fort heureusement, sur les « pianos modernes », ce genre d’accident devient plus rare car l’usinage des cordes et leur traitement a considérablement évolué (acier extrudé avec présence de carbone) tout en éliminant les imperfections de surface susceptibles de causer leur rupture.

Les cordes et les chevilles d'un piano à queue (détails)


UN ENTRETIEN RÉGULIER DU PIANO, BIEN SÛR !

En dehors des variations de températures et d’un taux excessif d’humidité, le piano se désaccorde aussi pour d’autres raisons. La première tient dans sa façon de l’utiliser et la seconde dans l’intensité de son usage. Un piano qui ne sert pas se désaccorde quand même, aussi est-il du devoir de tout possesseur de veiller à ce que l’instrument soit entretenu régulièrement.

Un accord régulier permet de diagnostiquer directement ou indirectement les pièces mécaniques qui entrent en jeu, comme le jeu des chevilles ou l'état des marteaux, par exemple. Un accord deux fois par an est l’idéal. Un déplacement même minime de l'instrument influe sur son accord. D'ailleurs, la sensibilité extrême d'un piano de concert pousse (ou devrait pousser) l'exigence à réaliser un petit ratrapage avant chaque concert.

Le mécanisme doit se mettre en place !

Il est important de signaler que l’accord d’un piano doit d’abord se stabiliser, c’est d’autant plus vrai quand l’instrument est neuf. Dans les premiers temps, les cordes ont tendance à s’étirer avant de prendre leur « place définitive », ce qui oblige son possesseur à multiplier les interventions d’un technicien piano durant les premières années.

Ensuite, les cordes d’un piano « bougent » naturellement avec le temps... Mais pas toutes de la même façon !

Comment ? qu'est-ce que vous dites :!

La hauteur d’accordage baisse parfois de façon uniforme sur l’ensemble de la tessiture ce qui, pour des oreilles non expertes, est difficile à entendre. Le problème est nettement différent sur les vieux pianos où la mécanique est plus fluctuante. Le piano « tient moins l’accord » dit-on, et la tension des cordes devenues déficientes entraînent avec elles des caractéristiques sonores si faciles à entendre que même une personne possédant une « oreille paresseuse » peut le percevoir.

© Goran Andjelic - Un facteur de piano utilisant une clé d'accord


LA MAINTENANCE EN TROIS ÉTAPES

La première opération technique : le réglage. Sur un piano régulièrement entretenu, c’est normalement l’intervention la plus rapide car elle consiste à quelques ajustements minimes du clavier (jeu latéral des touches, par exemple) et du reste de la mécanique. Le clavier est « expertisé » pour voir s’il est nivelé correctement. Le technicien jauge alors le jeu des touches, des marteaux, etc.. Ce genre d’intervention se fait à domicile.

La seconde opération technique : l’accord. Elle consiste à rétablir à la bonne hauteur l’ensemble des notes. Armé de ses instruments, dont la clé d’accord et un diapason, le technicien doit théoriquement parvenir jusqu'au La 440 Hz (point de départ normalisé de l’accord). Pour cela, il doit resserrer (tendre) la corde en jouant sur les chevilles (pointes métalliques) où les cordes sont enroulées. L’opération est délicate et demande de la concentration de la part du technicien, une attention qui peut se révéler usante nerveusement quand plusieurs accords se succèdent au cours d'une même journée. Quand le rattrapage de l'accord est important, il arrive qu'il soit réaliser en deux étapes pour éviter d’éventuelles « casses ». Le technicien revient alors à l'instrument quelques jours plus tard pour le finaliser, mais s'il estime que l'instrument court un gros risque (fragilité avérée), dans ce cas l'accord est réalisé à une hauteur inférieure, 438 ou 439 Hz, voire moins.

La troisième opération technique : l’harmonisation. Cette intervention n’est pas obligatoire, sauf quand le volume sonore, le timbre ou la sensation de toucher sont déséquilibrés. Le technicien peut, par exemple, régler la dureté des marteaux en les piquant avec un outil appelé le « pique-marteaux ».

L'ultime recours. En fonction de la gravité de l'intervention à réaliser, il n'est pas exclu que le technicien propose une révision complète de l'instrument réalisée en atelier.


EN RÉSUMÉ

Toutes ces "informations/conseils" ne sont qu'un aperçu de la maintenance d'un piano à domicile. L'entretien de l'instrument a certes un coût, mais si vous constatez un défaut, même minime, il est préférable de ne pas attendre. Un piano régulièrement entretenu et à l’abri de ses démons (notamment l’humidité) peut devenir votre compagnon durant plusieurs décénnies.

par PATRICK MARTIAL pour Piano Web


À CONSULTER

ENTRETIEN ET MAINTENANCE DE SON MATÉRIEL DE MUSIQUE

ENTRETENIR SON PIANO

ACHETER UN PIANO

LE PIANO, PRÉPARATIF ET ACCORD AVANT CONCERT

LA FACTURE DU PIANO (table ronde)


PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2021 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales