PIANOWEB.fr    " Espace Jeux "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

JEU ET QUIZZ MUSICAUX



SOLUTION QUIZZ MUSIQUE ET ARGOT - 1

1 - SE REFAIRE LA CERISE

Reprendre goût à la musique.
Se reposer les lèvres.
Retrouver de la concentration pour jouer.

Emprunté à l’argot commun où il signifie "se refaire une santé", il est l’inverse de l’expression "avoir le beefsteak écrasé" (voir l’expression 10).

2 - LES GAMELLES

Désigne les différents instruments du batteur.
Désigne les erreurs sur une partition.
Désigne les erreurs commises par le musicien.

Ce sont bien sûr les autres musiciens qui désignent ainsi les accessoires du batteur… lui… a beaucoup trop de respect pour son matériel pour en parler ainsi.

3 - ACCROCHER

En jazz, indique un solo qui s'enchaîne à un autre sans interruption.
Rater l'exécution d'un passage musical.
Ne pas perdre le tempo.

L’expression proviendrait du nombre de croches simples, doubles ou triples qui envahissent parfois les partitions et qu’il est difficile de traverser sans commettre d'erreur.


4 - ASSURER

Écrire un arrangement de musique.
Pour le musicien, trouver son style.
Être à la hauteur.

C’est une question fondamentale que tout musicien se pose le jour où il est confronté à un public. Toutefois, le mot est parfois accompagné par d’autres mots pour renforcer les qualités du musicien : "il assure à mort", "il assure comme une bête" ou bien encore "il assure d’enfer".

5 - BAISE-MOI, BOUCHAUX

Indique l'utilisation d'une sourdine, chez les instruments à vent.
Jouer "Besame mucho".
Quand un musicien enchaîne un solo à la suite d'un autre.

"Besame mucho", boléro écrit par Consuelo Velasquez en 1941. Les musiciens emploient parfois des jeux de mots pour décrire les morceaux qui plus ou moins leur "pèsent". Ainsi, "The girl from Ipanema” (la fille d’Ipanema), peut-être la bossa-nova de Carlos Jobim la plus connue du répertoire d’animation, est intitulée "la pute d’Ipanema". Allez… encore un autre titre assez farfelu : "Sombreros et mantilles", un Paso doble écrit par Lean Vaissade et Julien Latorre qui est traduit par… "J’ai laissé tomber mon blaireau dans les lentilles".

6 - CUIVRES BIEN AFFUTÉS

Cuivres bien accordés
Se dit lorsque les "cuivres" jouent en rang dans un grand orchestre.
Se dit d'un pupitre de cuivres dont les interventions sont particulièrement incisives.

7 - JOUER À LA FEUILLE

La machine à coudre désigne un instrument, lequel ?

Jouer à l'oreille sans partition.
Jouer avec une partition.
Jouer finement.

Désigne le plus souvent le musicien autodidacte qui possède une bonne "oreille" ou celui qui en fonction de la situation est obligé de se passer de partition.

8 - BALOCHARD

La mitrailleuse désigne un instrument, lequel ?

Musicien qui joue du balafon.
Mauvais musicien ou musicien jouant mal d'un instrument.
Musicien de bal.

Voilà bien un mot répandu dans la profession !
Il est souvent employé pour désigner le musicien qui aime l’ambiance des fêtes villageoises ou votives et qui ne s’exprime musicalement que dans ce milieu là. Il a un sens dépréciatif, par opposition au musicien qui considère jouer dans une caste supérieure (concert, studio).
Il est apparu avec le rock’n’roll, quand les jeunes musiciens se sont opposés aux musiciens à l’ancienne ("orchestre bal à papa"), n’acceptant de jouer les valses, java ou tango qu’à contrecœur, faute de trouver mieux pour gagner leur vie.

9 - JOUER EN L'AIR

Jouer des phrases de notes aiguës.
Phraser sans s'appuyer sur le temps, en flottant mais sans perdre le tempo.
Ne pas respecter les écritures de la partition.

Exercice très difficile que de "jouer en l’air", car le musicien doit s’échapper de la rigueur rythmique sans pour autant "jouer à côté" … Comme vous vous en apercevez, j’ai moi-même du mal à m’échapper de l’argot de musicien !

10 - AVOIR LE BEEFSTEAK ECRASE

Avoir mal aux épaules.
Avoir les lèvres douloureuses.
Avoir mal aux fesses à force d'être assis.

L’expression est employé par l’instrumentiste à embouchure quand ses lèvres sont si fatiguées qu’il ne peut plus maintenir la pression nécessaire.


11 - METTRE SON INSTRUMENT SUR L'ARMOIRE

Poser son instrument sur son étui.
Prendre soin de son instrument.
Ne pas travailler son instrument.

L’expression est tout à fait claire ! En effet, le haut de l’armoire est un endroit idéal pour des objets dont on se sert rarement, même si l’expression prends ici un sens métaphorique s’il s’agissait d’y entreposer une batterie ou une contrebasse.

12 - BÛCHERON

Musicien jouant fort.
Musicien jouant faux.
Musicien jouant longtemps.

Ce mot est employé pour désigner un musicien qui a du mal à exprimer les nuances de jeu… le pianissimo, bien entendu !

13 - LES CORBEAUX

Désigne la section de violons.
Désigne la section de cuivres.
Désigne les chœurs.

Les violons seraient-ils si noirs que ça ?

14 - LES FAUSSES NOTES SE RAMASSENT À LA PELLE

Pour un musicien, en avoir marre de jouer " Les feuilles mortes ".
Annonce la reprise d'un morceau après une lecture difficile.
Faire des erreurs en écrivant une partition.

Cette expression s’utilise lors des répétitions entre musiciens, quand la lecture d’un morceau a été particulièrement difficile. Cette expression se dit parfois ainsi : "on va balayer les fausses notes". Dans ce cas, c’est le chef d’orchestre qui annonce aux musiciens la reprise du morceau après une première lecture difficile.

15 - DÉMÉNAGE

Orchestre à la rythmique d'enfer.
Orchestre qui joue tous les soirs dans un lieu différent.
Musicien ne tenant pas en place.

Expression apparue avec les orchestres de jazz swing.

16 - AVOIR LA CHAISE

Désigne un musicien qui joue assis.
Posséder une bonne assise rythmique.
Être titulaire dans un orchestre symphonique.

Cette expression est également employé pour désigner le musicien dans le métier n’a plus de secret… qui a des "kilomètres au compteur" en quelque sorte.

17 - ... DE MONSIEUR SEGUIN

Quand les musiciens, entre eux, désignent un musicien âgé.
Boutade pour annoncer la fin d'un concert.
Quand les musiciens signalent aux autres l'entrée du chef d'orchestre sur la scène.

Vieille expression que se lancent en confidence les musiciens entre-eux à l’énoncé de la présentation des musiciens ou lors de la clôture d’un concert : Ainsi s’achève…

18 - LES HANDICAPES DE LA CLE DE FA

Désigne les musiciens incapables de lire en clé de fa.
Désigne les contrebassistes.
Désigne les musiciens hostiles à la clé de fa.

À la vérité, les contrebassistes ont été longtemps mis de côté, l’instrument n’a livré ses possibilités techniques que tardivement. Il a été souvent considéré par les compositeurs classiques comme un sous-instrument capable seulement de délivrer quelques notes par-ci, par-là. Même en jazz où la contrebasse joue un rôle très important, mais également très mécanique (walking-bass), l’instrument n’a trouvé un échappatoire à son "embonpoint sonore" que quand est apparue la basse électrique et ses nouvelles techniques de jeu. C’est donc finalement la basse électrique, qui en retour, a contribué à redorer l’image de la contrebasse au sein de l’orchestre.


19 - ORCHESTRE DE DENTISTE

Formation de jazz dixieland.
Formation ne jouant que dans des soirées "select".
Formation jouant vite (fraise de dentiste).

Il y avait un peu de vrai dans la 3e solution, car à l’origine, cette expression d’origine américaine désignait les musiciens de jazz Dixieland qui appartenaient au corps médical ou aux professions libérales et qui mettaient à profit leurs longues études universitaires pour développer leurs qualités musicales.

20 - LES HARMONIES MUNICIPALES

Désigne les fanfares amateurs.
Désigne les chorales qui chantent en amateur.
Désigne des accords simples.

Ceux qui ont répondu "Désigne les fanfares amateur" ont oublié qu'il s'agit d'un jeu sur l'argot.. Peut-être méprisent-ils la qualité instrumentale de certaines fanfares municipales ? Mais ce n'est pas grave, tout ceci n'est qu'un jeu !
Bien que désignant les accords simplistes que constituent, en général, l'accompagnement du répertoire des fanfares, le terme argotique "Les harmonies municipales" reflète en vérité la vieille rivalité entre harmonies et conservatoires. L'enseignement dispensé par les seconds ayant supplanté progressivement celui proposé par les premières.