PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

VIDÉOS PÉDAGOGIQUES



RITA MORENO, FEVER, ET LE BREAK DU MUPPET SHOW

La série télévisée humoristique THE MUPPET SHOW marqua la télévision des années 70/80. Chaque nouvelle émission avait pour invité une vedette du show-biz. Des acteurs, des musiciens et des chanteurs prêtaient leur concours à ce théâtre de marionnettes avec un grand plaisir, jouant souvent dans des sketches et des parodies à contre-emploi.


LE MUPPET SHOW

Si le présentateur vedette était Kermit la grenouille, d’autres personnages farfelus partageaient les décors du Muppet Show, notamment Piggy, la cochonne toujours en quête d’amour, Fozzie, l’ours gaffeur et compagnon de Kermit, sans oublier les deux vieux spectateurs dans la loge, toujours prêts à lâcher leurs critiques dévastatrices.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Bien que la part belle revienne aux acteurs, des musiciens et des chanteurs venus d’horizons divers étaient invités dans l’émission. Souvent du 'beau monde', dont voici une sélection : Julie Andrews, Charles Aznavour, Joan Baez, Shirley Bassey, Harry Belafonte, Johnny Cash, Dizzy Gillespie, Lena Horne, Elton John, Gladys Knight, Cheryl Ladd, Ethel Merman, Dudley Moore, Diana Ross, Linda Rondstadt, Leo Sayer, Paul Simon, Paul Williams... Ouf !


RITA MORENO CHANTE 'FEVER'

Lors d'une émission, le Muppet Show avait invité Rita Moreno. Pour un sketch, la comédienne chanta un de ses grands succès : Fever.

L’une des particularités de cette célèbre chanson est d'être entrecoupée de cassures rythmiques qui servent de relance à l'annonce du mot 'Fever'. Bien évidemment, dans le sketch du Muppet Show, cette cassure (ou break) prend une toute autre tournure. Le batteur, qui ne tient pas en place, cherche avant tout à frapper sur ses tambours. Son impatience, mais surtout son incompétence, va mettre à rude épreuve les nerfs de la chanteuse…


FEVER - RITA MORENO

LE BREAK OU CASSURE RYTHMIQUE

Le break intervient pour rompre un rythme cadencé et régulier. Il est présent dans toutes les formes de musique, et quelle que soit la signature : 3/4, 4/4… S’il se remarque le plus souvent à travers la batterie, les autres instruments associés l’incorporent également dans leur jeu : basse, guitare, clavier, etc.

Le hip-hop, le rap, le smurf ou le break dance produisent à la base des constructions rythmiques où le break est très présent. C'est à travers ces signatures rythmiques - souvent envahissantes - que ces musiques et leurs danses associées ont su imprimer si fortement leur personnalité.


LA VERSION PEGGY LEE

La version chantée par Peggy Lee est la plus célèbre. Tout comme celle de Rita Moreno, la chanson possède une orchestration réduite au minimum : une contrebasse, des claquements de doigts et une batterie. Pour relancer le morceau, la chanson utilise à plusieurs reprises la transposition ; un moyen technique d'écriture qui était très tendance dans les chansons des années 50/60.

FEVER - PEGGY LEE

NB : cette séquence vidéo est proposée dans un but uniquement pédagogique
pour découvrir les différentes facettes liées à la musique.


A PROPOS DE RITA MORENO

Né en 1931, Rita Moreno est une chanteuse et actrice portoricaine qui a été formée dès son arrivée à New York à la dure école de Broadway. A l’âge de 13 ans, elle est remarquée par des agents d’Hollywood en quête de nouveaux talents. Quelques années plus tard, elle tient un petit rôle dans la fameuse comédie musicale Singin’ in the Rain (1952), avant de jouer dans d’autres comédies populaires comme Le roi et moi (1956) et West Side Story où elle joue le rôle d’Anita (1961).

Après un passage à vide au tournant des années 70, elle renoue avec le succès grâce à la télévision qui l’invite régulièrement dans ses shows. Elle apparaîtra dans de nombreux téléfilms et séries à partir des années 80. Retenons : The Rockford Files, The Cosby Show, Cane, et Miami Vice. En 2000, elle sort un album éponyme avec des chansons ‘dance’ qui rencontre un certain succès.

Rita Moreno a vécu un temps avec Marlon Brando et Elvis Presley. L’actrice et chanteuse a remporté de nombreux prix dont l’Oscar de la meilleure actrice et le Golden Globe pour West Side Story (1961), un Grammy Award pour le disque The Electric Company album (1972), le Tony Award de la meilleure actrice pour The Ritz (1975), et le National Medal of Arts (2009). Par ailleurs, elle a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame à Hollywood.

Aujourd’hui encore, Rita Moreno poursuit en parallèle sa carrière d’actrice et de chanteuse. Pour son dernier spectacle en 2011, elle a monté un ‘one woman show’ autobiographique intitulé : Rita Moreno: Life Without Makeup (Rita Moreno : La vie sans maquillage).

SOMMAIRE "ESPACE MEDIA"
ACCUEIL