PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

VIDÉOS PÉDAGOGIQUES



LOUIS DE FUNES ET ROGER CACCIA - LE GRAND RESTAURANT

HUMOUR : dans le film Le grand restaurant de Jacques Besnard (1966), le 'pianiste de bar' interprété par Roger Caccia, en prise avec un billet de banque, démontre une fois de plus les conditions difficiles de ce métier… mais le patron de l'établissement Louis de Funès veille… il connaît bien la question, puisque avant d'être l'acteur comique que nous connaissons tous, il a été pendant près de 20 ans, lui-aussi, un pianiste de bar.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


NB : cette séquence vidéo est proposée dans un but uniquement pédagogique
pour découvrir les différentes facettes liées à la musique.

Le visage de Rogier Caccia était bien connu du public des années 50/60, car l'humoriste s'était illustré dans plusieurs comédies en tenant les seconds rôles, et souvent au piano, citons : Ah ! les belles bacchantes, de Jean Loubignac (1954), Le Petit Baigneur, de Robert Dhéry (1967) où il tient le rôle de l'organiste d'une petite église, Les Cracks, d'Alex Joffé (1968) et enfin Le Grand Blond avec une chaussure noire, d'Yves Robert (1972).

C'est sa participation dans la troupe comique des Branquignols, dont il était le pianiste attitré (Louis de Funès jouera aussi du piano à l'occasion), qui le popularisera auprès du public. A ses côtés, de nombreux artistes sont devenus célèbres. Citons : Louis de Funès, Colette Brosset, Michel Serrault, Francis Blanche, Micheline Dax, sans oublier Robert Dhery, bien-sûr, qui conduisait la troupe.

SOMMAIRE "ESPACE MEDIA"
ACCUEIL