PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

APPRENDRE LE PIANO JAZZ CHEZ UN ENFANT


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Nicolas Mathieu - Allauch

Bonjour,

Pour en enfant qui souhaite apprendre le jazz, j’aurai aimé savoir quel est l’âge idéal. Merci.


Piano Web

En premier lieu, vous devez savoir si votre enfant est prêt à apprendre à jouer d’un instrument. S’il en a envie, c’est que théoriquement il est prêt. En musique, il y a des signes qui ne trompent pas, comme celui de s’arrêter de s’amuser pour regarder un musicien s’exprimer à la télévision ou dans un lieu public. Il est donc nécessaire qu’un contact s’établisse et, en tant que parent, c’est même un devoir que d’exposer votre enfant au contact de la musique sous ses formes les plus diverses. Sachez également que la vision d’un musicien qui joue ne procure pas les mêmes sensations que la découverte des instruments dans un musée ou une émission musicale à la télévision. Donc, si l’enfant a l’air d’être intéressé, si vous pensez qu’il a des prédispositions et que cela correspond à sa personnalité, c’est sans doute une bonne idée que de lui faire prendre des leçons.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


La méthode Suzuki dont il a déjà été question dans la rubrique « Le courrier des internautes » permet à certains enfants de commencer le violon à l’âge de quatre ans. On dit souvent qu’un apprentissage précoce conduit souvent à la virtuosité. Maintenant, il est légitime de juger cela un peu tôt. Dans ce cas, il vaut mieux attendre les six ou sept ans, parce qu’à cet âge, la motivation comme la concentration (sans oublier la taille) faciliteront l’apprentissage de l’instrument.

Le jazz, contrairement à certaines idées reçues, souvent tenaces, n’est pas un genre musical à part. Son apprentissage facilite l’épanouissement, dans le sens où cette musique participe à la liberté et à la connaissance de soi. Cependant, le jazz possède de très nombreuses façons d’être abordé. Ses courants, ses influences, sont légions et n’ont parfois pas de lien direct entre eux. Apprendre à jouer du jazz façon stride n’a rien à voir avec un jeu bop, latin ou funk. La difficulté de son apprentissage réside dans ces différentes façons de l’aborder et des qualités pédagogiques de l'enseignant qui devra y faire face.

Comme pour la musique classique, le jazz demande aussi de la discipline et de la rigueur, sauf que pour l'exprimer dans ce qu'il a de plus "banal", le pianiste doit faire preuve de spontanéité et d’imagination. L’exemple montré par le jeune lauréat du concours « piano en gares » est un cas rare qu’il ne faut surtout pas généraliser. Ce serait une grave erreur. Dit autrement, il ne faut pas espérer que votre enfant devienne un bon pianiste de jazz sachant aborder tous le styles avec la même assurance. L’histoire de cette musique, à quelques exceptions, l’illustre parfaitement. Chaque style repose sur des impératifs techniques, harmoniques et un « feeling » très différents.

En amont, l’écoute de musiques permettra à votre enfant de s’épanouir. Le blues, le gospel, mais aussi les musiques de traverses comme le rhythm and blues, la soul, voire d'autres formes comme la bossa nova ou les musiques portoricaines permettent de mettre un pied dans le jazz indirectement, d’acclimater l’oreille à certaines sonorités dissonantes.

Pour ouvrir son écoute au jazz (et dans le cas ou vous êtes vous-même un passionné de jazz) je ne peux que vous conseiller de l’encourager à explorer votre discothèque en toute liberté et, si vous avez un ou plusieurs instruments, de placer ceux-ci bien en évidence, pour que rien qu’en les voyant, ils agissent comme un aimant. Offrir un instrument, comme des percussions peut être aussi une excellente idée (woodblock, bongos, par exemple). Ce sont des instruments plutôt instinctifs et de découvertes qui favorisent l’idée même du rythme... ce qui est essentiel dans l'apprentissage du jazz.

  par ELIAN JOUGLA

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !