PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

TECHNIQUE ET MAO



GLOSSAIRE DE LA MUSIQUE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR, LA MAO

Dans ce glossaire, vous trouverez décrits les principaux termes rencontrés dans le domaine de la MAO (musique assistée par ordinateur).


A  -  B  -  C  -  D  -  E  -  F  -  G  -  H  -  I  -  J
L  -  M  -  N  -  O  -  P  -  Q  -  R  -  S  -  T  -  U  -  V  -  W  -  X


- A -


AES/EBU (Audio Engineering Society/European Broadcasting Union)

Protocole d’échanges de données audionumériques entre machines. L’AES/EBU permet de transporter deux signaux audionumériques sur un seul câble.

AFTERTOUCH


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Code MIDI destiné à traduire la pression exercée par les doigts sur un clavier une fois que la touche est complètement enfoncée. L’aftertouch est utilisé comme source de modulation pour créer, par exemple, des effets de trémolo ou de vibrato.

AIFF (Audio Interchange File Format) ou AIF

Format de fichier audionumérique rencontré sur les plates-formes MacIntosh.

ALGORITHME

Désigne le mode opératoire des calculs élémentaires effectués dans un type de programme précis. L’algorithme désigne également le mode de raccordement des opérateurs et modulateurs dans la synthèse FM.

A/N-N/A (Analogique/Numérique – Numérique/Analogique)

Traitement et conversion d’informations analogiques en données numériques et inversement. Le taux de conversion se mesure en Hertz, tandis que la résolution du convertisseur s’exprime en bit.

ARPEGE

Accord où les notes sont jouées les unes après les autres.

ARPEGIATEUR

Fonction musicale permettant à partir d’une simple note de créer des arpèges plus ou moins complexes.

ARRANGEUR

Instrument générant en temps réel un arrangement musical comportant des parties rythmiques et harmoniques en fonction d’une tonalité et d’un style musical choisis. L’arrangeur existe aussi bien sous la forme de logiciel comme d’instrument de musique (à clavier, le plus souvent).

ASIO (Audio Stream Input Output)

Drivers utilisés par le matériel Steinberg et permettant de contrôler la carte son de l’ordinateur.

ATTAQUE

Première période de l’évolution d’un son, au moment où celui-ci apparaît et devient audible. On distingue les sons percussifs, possédant une attaque courte, et les sons progressifs, dont l’attaque est plus douce (plus lente), comme un ensemble à cordes joué à l’archet.

AUDIOX

Norme utilisée par Cakewalk dans le domaine de la communication de données audionumériques entre ordinateurs.

AUTOMATION

Enregistrement et reproduction automatique de mouvements de commandes misent en mémoire. Par exemple, par simple programmation, l’automation permet le déplacement linéaire de faders sur une console de mixage.

AUTOPAN

Effet panoramique qui déplace le son à travers l’image stéréo soit de façon arbitraire, soit de façon aléatoire (random).

AWM

Type de synthèse reposant sur des échantillons élaborés par Yamaha.

Haut De Page


- B -


BALANCE

Fonction permettant le contrôle du dosage de niveau entre les canaux droit et gauche sur un amplificateur ou une console de mixage. En MIDI, le dosage de la balance s’effectue grâce au contrôleur n°8.

BAR (Boîte A Rythmes)

Expandeur de sons de batterie et de percussions diverses apte à fabriquer des motifs rythmiques (patterns). Généralement MIDI, il intègre aussi un séquenceur. La BAR existe aussi bien en instrument matériel que logiciel.

BETA-VERSION

Version provisoire d’un logiciel servant à détecter d’éventuelles anomalies avant sa commercialisation.

BIT (Binary Digit)

Le bit est la plus petite entité d’un format informatique. Il peut simplement prendre deux valeurs : 0 et 1.

BMP (Beat Per Minute)

Unité de tempo indiquant le nombre de battement par minute.

BREAK

Littéralement « cassure ». Rupture dans une rythmique permettant d’introduire une autre partie musicale. Le break peut également être utilisé en début ou en fin de morceau.

BREATH CONTROL

Commande Buccale servant à moduler certains paramètres d’un synthétiseur, comme la modulation d’un LFO, grâce à la pression d’air.

BUFFER (Mémoire Tampon)

Partie d’une mémoire informatique dans laquelle des informations sont stockées provisoirement. Par exemple, une imprimante possède des buffers qui lui permettent d’emmagasiner les informations avant de les imprimer. De même, les corbeilles présentes sur les systèmes d’exploitation comme Windows ou Mac OS conservent les informations jusqu’à ce que vous décidiez de les effacer définitivement du disque dur.

BUG

Erreur de programmation entraînant le plus souvent un blocage du programme, voire de l’ordinateur.

BUS

Architecture symbolisant la circulation des données dans un ordinateur, gérant à la fois les entrées et les sorties. Dans une console, le bus sert à collecter les modulations assignées à une même destination.

Haut De Page


- C -


CANAL MIDI

La norme MIDI véhicule les informations sur 16 canaux distincts. Les canaux sont virtuels et les informations MIDI sont véhiculées via un seul câble. Chaque canal peut piloter un instrument spécifique qui associe une suite de notes à des paramètres sonores de synthèse.

CAPTEUR MIDI

Enregistreur MIDI qui permet de transformer le jeu instrumental analogique (guitare, batterie, saxophone…) en messages MIDI exploitables sur séquenceur.

CARTE FILE

Carte additionnelle qui s’enfiche sur une carte principale et est dédiée à une tache précise. En MAO, la carte fille contient généralement un synthétiseur MIDI ou propose des connecteurs d’entrées/sorties numériques. Elle se connecte à la carte son.

CARTE MÈRE

C’est la carte principale d’un ordinateur. Elle accueille le microprocesseur et tous les connecteurs reliés aux périphériques.

CHANNEL PLESSURE

Voir Aftertouch.

CHORUS

Effet sonore électronique ou numérique pouvant être obtenu en désaccordant légèrement deux oscillateurs identiques de façon à produire un léger battement. En MIDI, l’amplitude de l’effet du chorus s’exécute grâce au contrôleur n°93.

CLAVIER MAITRE

Clavier de commande ne possédant aucun fonctionnalité de fabrication de sons. Il sert à piloter un ou plusieurs modules de sons, un séquenceur en utilisant les messages MIDI.

COMPRESSEUR

Effet électronique permettant de rehausser les niveaux faibles d’un signal sonore et d’homogénéiser les dynamiques.

CONTRÔLES CONTINUS

Les pédales, contrôles de souffle, molettes de modulation, etc. appartiennent au contrôle continu. Ils peuvent faire varier le son pendant que vous jouez, ce qui ajoute une certaine expression. Le MIDI prévoit 64 contrôles continus et 58 contrôles continus/commutateurs (certains étant seulement prévus pour choisir entre deux états possibles : On/Off). Chaque type de contrôle possède son numéro d’identification. Les contrôles ne sont pas tous standardisés, ni affectés à une fonction spécifique.

CONTRÔLEURS (CONTROL CHANGE)

Messages MIDI permettant de modifier l’aspect sonore relatif aux paramètres d’expression (volume, réverbération, panoramique…). Il existe cent vingt-huit contrôleurs dont certains ne sont pas utilisés par la norme MIDI.

CONVERTISSEUR TIME CODE/MIDI

Module permettant de lire un code temporel pour le convertir en messages MIDI.

COREAUDIO

Système Mac OS X qui gère l’audio dans les ordinateurs Mac.

COREMIDI

Système Mac OS X qui gère le MIDI dans les ordinateurs Mac.

CROSSFADE

Opération musicale qui consiste à atténuer une source musicale tout en augmentant le niveau d’une deuxième source. Le crossfade est utilisé notamment dans le mixage.

CUT-OFF FREQUENCY

Fréquence de coupure de filtre sur un synthétiseur.

Haut De Page


- D -


DAISY CHAIN

Méthode de raccordement d’un équipement MIDI en cascade (raccordement MIDI Out vers MIDI In en série).

DAT (Digital Audio Tape)

Lecteur enregistreur numérique à cassette permettant un enregistrement de qualité au format d’échantillonnage de 48 kHz.

DECAY

Dans l’émission d’un son, le decay sert à désigner la période après l’attaque, symbolisant la retombée d’intensité d’un son jusqu’à un niveau stable. Il s’exprime graphiquement sur l’enveloppe ADSR.

DE-ESSEUR

Effet destiné à atténuer les sifflantes et les occlusives d’un son. Le de-esseur agit comme un compresseur.

DELAY

Exprime un écho sonore caractérisé par un effet de retard du signal émis.

DÉPART AUXILIAIRE

Sur une console de mixage, le départ auxiliaire sert à prélever le signal entrant sur une voie, avant ou après le réglage du fader.

DIRECT TO DISC

Enregistrement numérique effectué directement sur le disque dur de l’ordinateur par acquisition sur une carte audio. Il faut ensuite retraiter cet enregistrement dans un logiciel Direct to Disc.

DIRECTX

Ce format est une interface de programmation permettant d’utiliser les ressources multimédias de Windows dans la gestion du son sur PC. De nombreux plugins d’effets sont au format DirectX.

DISTORSION

Saturation du signal. On parle de saturation quand le niveau de sortie ne peut augmenter, même quand le niveau d’entrée augmente. Par exemple, la saturation se produit lorsqu’un amplificateur ne peut délivrer plus de puissance quelle que soit l’augmentation de son niveau d’entrée. La distorsion correspond également à un effet reproduit volontairement grâce à un type de pédale : distorsion, fuzz, overdrive.

DRUM KIT

Ensemble des sonorités de batterie et de percussions. Le drum kit intègre la position de chaque instrument en fonction d’une note.

DRUM MACHINE

Voir Boîtes à rythmes.

DSP (Digital Signal Processor)

Processeur dédié aux traitements du signal permettant de calculer des effets ou des conversions.

DUMP

Transferts de données numériques entre deux appareils MIDI.

DVD (Digital Versatile Disc)

Né des accords de développement entre les marques Toshiba, Philips et Sony, le DVD-Rom est un support de stockage pouvant varier de 5 à 17 Go.

DYNAMIQUE

Différence d’intensité sonore entre le son le plus fort et le son le plus faible.

Haut De Page


- E -


EASI (Enhanced Audio Streaming Interface)

Interface audionumérique développée par Emagic, concurrente de l'Asio de Steinberg.

ÉCHANTILLONNAGE

Opération qui consiste à transformer un son analogique en une suite de nombres binaires.

ÉCHANTILLONNEUR

Machine permettant de procéder à l’échantillonnage d’un son. Il peut ensuite rejouer cette source. On utilise également le terme « sampleur », de l’anglais sample (échantillon).

ÉCHO

Simulation d’un effet qui se répète à plusieurs reprises.

EFFETS

Terme générique désignant une modification des paramètres sonores d’un signal. Les principaux effets sont la reverb, le delay, le chorus, le flanger la distorsion, l’harmoniseur et le compresseur.

ÉGALISEUR

Correcteur de timbre dans le traitement du son. Il permet d’atténuer ou d’accentuer une ou plusieurs bandes de fréquences en provenance d’un signal audio. Il est généralement utilisé pour corriger certains défauts sonores avant ou après enregistrement.

ENVELOPPE

Schéma graphique utilisé pour gérer les formes d’ondes. Le générateur d’enveloppe (ADSR), en raison de sa fonction, contrôle l’évolution de variables au cours du temps, dont l’enveloppe d’amplitude est l’une de ses représentations les plus fréquemment utilisées. L’enveloppe se décrit en quatre points dont la montée du son (Attaque), le point stationnaire (Decay), l’entretien (Sustain), puis l’extinction (Release) qui correspond au relâchement de la note.

EVEN LIST

Liste nominative de tous les événements MIDI. Présent sur la majorité des séquenceurs, l’Event List permet de connaître quels types de messages sont présents simultanément.

EXPANDEUR

Désigne un module de son ou générateur qui ne dispose pas de clavier. Les synthétiseurs intègrent obligatoirement un expandeur.

EXPRESSION

Terme issu du solfège, regroupant le phrasé, l’accentuation, la nuance et le caractère. Changer l’une de ces caractéristiques revient à modifier la couleur du timbre.

Haut De Page


- F -


FADE IN

Augmentation progressive du volume sonore dans le temps.

FADE OUT

Diminution progressive du volume sonore dans le temps.

FADER

Potentiomètre linéaire qui se représente sous la forme d’une tirette ou d’un potentiomètre. Il sert à doser la valeur des différents messages sonores (volume, panoramique, effets…).

FILTRE

Processeur d’effets permettant de modifier certaines fréquences (parties) d’un signal sonore. Les filtres passe-bas et passe-haut sont les plus répandus.

FLANGEUR

Effet électronique permettant de superposer la même source tout en décalant l’une par rapport à l’autre. Le flanger est doté d’un circuit de type ‘feedback’ qui réinjecte le signal lorsque celui-ci a été traité.

FOOTSWITCH

Interrupteur au pied.

FREEWARE

Logiciel gratuit.

FRÉQUENCE DE COUPURE (Cutoff Frequency)

Niveau auquel un filtre commence son effet.

FRÉQUENCE D’ÉCHANTILLONNAGE

Détermine le nombre d’échantillons nécessaires pour coder une information. Les fréquences actuellement les plus répandues sont de 11,025 kHz, 22,05 kHz, 44,1 kHz, 48 kHz et 96 kHz. Plus la fréquence d’échantillonnage est élevée, plus l’enregistrement est fidèle à l’original, et plus la taille du fichier augmente.

FRÉQUENCE D’HORLOGE

Cadence à laquelle le microprocesseur traite les informations en une seconde. Elle est exprimée en mégahertz.

FULL DUPLEX

Désigne un canal de communication pour lequel l’information est transportée simultanément dans les deux sens, par opposition au Half Duplex qui ne peut recevoir ou envoyer les données seulement de façon séparée.

Haut De Page


- G -


GENERAL MIDI (GM)

Ensemble des normalisations du système MIDI adopté par les constructeurs dans la fabrication de leurs appareils. Le GM définit par exemple les emplacements des banques sonores et la position des éléments de batterie et de percussions sur le clavier, le nombre minimal de canaux, etc.

GENERAL STANDARD (GS)

Extension de la norme General MIDI que l’on doit au constructeur japonais Roland. Il intègre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires comme le paramétrage des éléments de synthèse (filtres) ou l’accès à de nombreux autres sons.

Haut De Page


- H -


HARDWARE

Désigne les éléments matériels palpables d’un système informatique. Opposé au software qui symbolise la partie virtuelle, le programme logiciel.

Haut De Page


- I -


INSERT

Sur une voie de console de mixage, l’insert permet d’insérer un processeur d’effet externe avant la sortie du signal. Les insertions les plus utilisées sont : le noise-gate, le compresseur, l’égaliseur.

INTERFACE

Lien physique entre deux appareils permettant de convertir les signaux entre eux et autorisant la gestion des messages entrants et sortants. Cette interface matérielle est toujours liée à une interface logicielle qui porte le nom de pilote. On distingue les interfaces parallèles (imprimante), MIDI, SCSI, série (souris), USB, etc.

ISA (Industry Standard Architecture)

Bus interne dont était pourvu les premiers IBM PC AT. Fonctionnant sur 16 bits, il s’est fait supplanter par le bus EISA (32 bits), lui-même remplacé aujourd’hui par le PCI.

Haut De Page


- J -


JITTER (GIGUE)

Fluctuation de signal correspondant à un glissement de phase ou à une dispersion temporelle entraînant des erreurs en sortie lors de la récupération des données (circuits de décodage).

Haut De Page


- L -


LATENCE

Temps de retard entre le moment où un événement est joué sur un clavier (par exemple, l’enfoncement d’une touche), et le moment de sa restitution sonore, via une interface MIDI reliée à l’ordinateur.

LAYER (Couche)

Superposition simultanée de plusieurs sons provenant de différents échantillons sonores issus d’un clavier multitimbral ou de plusieurs, via MIDI.

LFO (Low Frequency Oscillator)

Oscillateur générant des basses fréquences en vue de moduler les différents paramètres d’un son.

LIMITEUR

Effet électronique permettant d’empêcher que les niveaux dépassent un certain seuil.

LOCAL ON/OFF

Message de donnée MIDI destiné à connecter/déconnecter la liaison entre un instrument MIDI et son générateur sonore.

LOGICIEL D’ÉDITION

Il permet d’éditer des partitions de musique et/ou gérer des requêtes élaborées en programmation objet. Les logiciels d’édition permettent d’intervenir sur n’importe quelle couche de données MIDI.

LOOP (Boucle)

Désigne la partie d’un échantillon qui se répète. Cette lecture répétitive permet de construire des cellules rythmiques que l’on appelle drumloops, très utiles pour créer rapidement des morceaux.

LOOPING

Technique utilisée dans l’échantillonnage. Le looping consiste à créer une courte boucle, avec un point de début (loop-start) et de fin (loop-end), mais dont l’amplitude se rejoigne suffisamment pour qu’à l’écoute le point de bouclage soit imperceptible. Le looping permet, grâce à la répétition de la dite boucle, de prolonger la durée d’un échantillon artificiellement et de préserver d’autant la mémoire intégrée dans l’échantillonneur.

Haut De Page


- M -


MASTER (Maître)

Voies principales de sorties d’une console de mixage. Le master désigne également un support enregistré (bande magnétique, CD, DVD, etc.), et un appareil servant de source de commande dans une installation MIDI, comme par exemple un clavier maître.

MATRICE

Elle permet d’aiguiller les informations présentées sur ses entrées vers ses sorties. Un tel routage configuré par l’ordinateur peut bien sûr rappeler des configurations déjà mémorisées.

MERGER

Boîtier servant à combiner des signaux MIDI. Indispensable pour gérer la réception de deux lignes à mélanger, de traiter les priorités dans les messages, d’élaborer une trame commune et de l’envoyer vers la sortie.

MESSAGES EXCLUSIFS

Catégorie de messages MIDI permettant d'accéder aux paramètres spécifiques d'un appareil.

MIDI

Protocole de communication et de commande permettant l’échange de données entre instruments de musique électronique, ou/et ordinateurs. La liaison est unidirectionnelle. Le MIDI sert à la fois pour la commande et pour l’enregistrement. Sous ce terme sont regroupées plusieurs normes, relatives au protocole logique, à l’interface physique, au format de fichier et à l’attribution des sons.

MIDI IN

Prise MIDI destinée à recevoir des informations en provenance de la pise MIDI Out ou Thru d’un autre appareil MIDI.

MIDI OUT

Sortie d’un appareil MIDI destinée à envoyer des informations vers l’entrée MIDI In d’un autre appareil MIDI.

MIDI THRU

La prise Thru, dans une configuration MIDI, permet de renvoyer les messages entrant (MIDI In) sans les modifier. Ce type de connexion permet de chaîner différents appareils en cascade les uns derrière les autres.

MIDIFILE

Format de standardisation des fichiers MIDI permettant une compatibilité entre ordinateurs, instruments de musique et logiciels. Ce type de fichier se reconnaît par l’extension .mid et porte le nom de Standard Midifile (SMF).

MIDI THRU BOX

Boîtier qui recopie son entrée vers plusieurs sorites sans modifier les informations transmises. Disposer de plusieurs prises Thru virtuelles permet de distribuer le signal MIDI sans avoir le cumul des temps de transfert qui s’ajoute pour chaque nouvel appareil introduit dans une chaîne MIDI.

MIDI TIME CODE

Il permet le codage du ‘temps absolu’ dans une journée. Il est fondé sur la même structure que le code SMPTE. Il est fractionné de façon à être compatible avec un réseau MIDI. Il fait partie de la catégorie des messages exclusifs.

MIX

Opération de mixage effectuée sur un enregistrement pour ordonner les différents instruments. Plusieurs techniques peuvent être requises comme les changements de paramètres sonores, l’utilisation d’effets, les découpages, etc.

MODULATION

Ce contrôleur MIDI permet d’affecter périodiquement un paramètre. Avec la modulation on obtient un effet de trémolo et de vibrato.

MODULATION WHEEL

Molette présente sur les claviers MIDI, permettant de contrôler la modulation.

MONO/POLY

Type de message déterminant la réception des données MIDI. Le message Mono/Poly se rapporte à l’assignation des voix dans le synthétiseur. En mode Mono, seule une note à la fois peut jouer en réponse à un message de voix. En mode Poly, autant de voix disponibles peuvent jouer des notes.

MONOPHONIQUE

Système sonore ne produisant qu’une note à la fois.

MP3

Format de fichier son compressé par perte de données. Le MP3 repose sur les facultés de perception de l’oreille humaine, finalement moins performante que le matériel utilisé aujourd’hui pour créer le son. L’encodeur MP3 se charge de compresser le son de manière à ce qu’il paraisse identique à l’original, en supprimant au passage tout ce que nous ne pouvons pas entendre dans le fichier d’origine.

MPU-401

MPU est l’abréviation de Micro Processing Unit. Le MPU-401 est une interface MIDI développée par Roland Corporation. Standard sur la plate-forme PC, le MPU-401 se trouve sous forme de carte et sous forme de pilote logiciel.

MTC (Midi Time Code)

Message MIDI permettant à des appareils MIDI de se synchroniser en SMPTE selon une référence temporelle absolue exprimée en heure/minute/seconde/images.

MULTITIMBRAL

Caractéristique d’un appareil ayant la capacité de jouer plusieurs sons à la fois.

MUTE

Action de rendre une piste muette. Indique qu’aucun des éléments enregistrés sur la piste n’est entendu. Sur une console de mixage, la fonction mute peut être sélectionnée pour chaque voie d’entrée.

Haut De Page


- N -


NOISE GATE

Effet de traitement sonore qui a pour but d’empêcher ou de filtrer des sons parasites en provenance du signal entrant, de passer à travers le circuit audio en sortie. Le noise gate est utilisée notamment pour réduire les bruits de souffle lorsqu’il n’y a pas de modulation.

NOTCH

Coupe-bande filtrant, le notch est utilisé le plus souvent pour minimiser le larsen. Le filtre coupe-bande travaille sur une plage étroite avec une pente importante.

NOTE OFF

Message MIDI annonçant le relâchement d’une note et provoquant son extinction.

NOTE ON

Message MIDI annonçant la présence d’une note et l’enfoncement d’une touche sur le clavier.

NUMÉRO DE NOTE

En MIDI, chaque note jouée par un clavier attribue une valeur numérique correspondante. La tessiture du MIDI comprend 128 notes s’étalonnant de 0 à 127, et correspondant sur un clavier du Do 2 (C-2) au Sol 8 (G8) soit dix octaves. Le Do central du piano Do 3 (C3) correspond à la valeur 60.

Haut De Page


- O -


OCTET

Byte en anglais. L’octet se compose de 8 bits. Il se décline ensuite en kilo-octet (Ko), ne mégaoctet (Mo), en gigaoctet (Go)…

OFF LINE (Hors ligne)

Désigne un support figé qui ne peut plus changer et modifier ses données, comme par exemple le CD-Rom lorsqu’il est gravé. Le Off Line est à opposer au On Line.

OMNI

Type de message déterminant la réception des données MIDI. Le message Omni détermine le nombre de canaux reconnus. Omni On signifie que les données de tous les canaux seront reconnus. Omni Off limite le nombre de canaux, généralement à un.

ON LINE (En ligne)

Désigne un support ouvert qui peut évoluer en temps réel grâce au réseau. Internet est l’exemple par excellence du type On Line.

OSCILLATEUR

Dispositif électrique ou électronique permettant de fournir une forme d’onde.

Haut De Page


- P -


PAD

Surface tactile muette reliée à un module électronique. Les pads sont notamment utilisés sur les boîtes à rythmes matérielles.

PAN (PANORAMIQUE)

Effet de spatialisation d’un son dans l’espace en stéréo. En MIDI, ce message est géré par le contrôleur numéro 10.

PAS A PAS

Méthode d’enregistrement note à note dans un séquenceur.

PATCH

Terme générique permettant de dénommer des ensembles de paramètres communs, créant une configuration (patch de synthétiseurs, patch de configuration MIDI).

PATCHBAY

Désigne des boîtiers de raccordement audio ou MIDI, permettant ensuite de rediriger les informations.

PATTERN

Le pattern désigne, dans un logiciel de séquences, la structure autonome d’un morceau pouvant être sauvegardée indépendamment, jouée en boucle et réintroduite avec d’autres pour créer un song.

PCI (Peripheral Component Interconnect)

Système de bus développé par le fabricant Intel et fonctionnant sur 32 bits. Il est aujourd’hui généralisé sur MacIntosh comme sur PC.

PHASER

Module d’effet réglable en vitesse et profondeur et qui produit un déphasage du signal audio.

PISTE SÉQUENCEUR

Partie indépendante utilisées par le séquenceur pour stocker des messages musicaux spécifiques. Sur chaque piste peut être enregistré généralement les commandes de notes, le volume, le panoramique, le numéro de programme et son nom, le canal MIDI.

PITCH

Représente la hauteur tonale d’une note.

PITCH BEND

Molette généralement présente sur les claviers électroniques, consistant à faire varier la hauteur d’un son instantanément vers l’aigu ou le grave. Cette action se gère par le message MIDI associé.

PLUGIN (ou PLUG-IN)

Logiciel hôte venant compléter le logiciel dont il dépend pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités. En musique, les plugins sont généralement des modules d’effets ou des instruments virtuels venant renforcer les possibilités d’un logiciel MIDI, comme un séquenceur.

POLYPHONIQUE

Qualifie un système sonore susceptible de jouer plusieurs notes à la fois. Aujourd’hui, la polyphonie d’un module oscille entre 32, 64 et 128 notes.

PORTAMENTO

Effet comparable au glissando sur un instrument à cordes mais exécuté par un synthétiseur. L’effet consiste à jouer toutes les notes situées d’une note de départ à une note d’arrivé dans un temps donné et paramétré par avance. La fonction est pilotée par MIDI et dépend du contrôleur n°65 (On/Off). La vitesse du portamento se règle en utilisant le contrôleur n°5.

PPQN (Pulse Per Quarter Note)

Nombre d’impulsions par noire. Le PPQN permet de définir la résolution temporelle d’un séquenceur.

PRESSION MONOPHONIQUE/POLYPHONIQUE

Indique la pression appliquée à un clavier après la pression d’une touche. La pression monophonique (Aftertouch) représente le nombre moyen de pressions appliquées sur toutes les touches. La pression polyphonique génère des messages de pression individuels pour chaque touche.

PROCESSEUR

Composant électronique capable d’exécuter des opérations logiques et arithmétiques.

PROGRAM CHANGE

Message MIDI destiné à choisir un son dans une banque. Si le General MIDI uniformise une liste de correspondance de timbres s’établissant sur les 128 premiers emplacements, tous les appareils ne les numérotent pas de la même façon. La transmission d’une commande de Program Change à partir d’un séquenceur ou d’un autre clavier MIDI. Peut commuter automatiquement les patches d’un synthétiseur.

PUNCH IN/OUT

Punch In/Out sont des fonctions utilisées par les magnétophones et séquenceurs et qui permet de passer instantanément du mode lecture au mode enregistrement dans le cas du Punch In, et du mode d’enregistrement en mode de lecture dans le cas du Punch Out, toujours en un ou plusieurs points donnés de la piste.

Haut De Page


- Q -


QUANTIZE

Système d’automation qui replace les notes sur la valeur de temps la plus proche. L’échelle utilisée est graduée de la triple croche à la ronde.

Haut De Page


- R -


RACK

Format d’encombrement d’instruments électroniques pouvant être ensuite empilés les uns au-dessus des autres. Les appareils ‘rackables’ peuvent être de type expandeurs, générateurs d’effets, échantillonneurs, etc.

RAM (Random Access Memory)

Signifie mémoire à accès libre ou mémoire vive. Cette mémoire permet de stocker temporairement des informations de chargement en fonction des logiciels utilisés. Les informations contenues dans la RAM se volatilisent lorsque l’on éteint l’ordinateur.

REAL AUDIO

Format de fichier qui permet notamment de mettre en place le principe du streaming. Il nécessite un plugin pour lire les fichiers (Real Player G2). La qualité sonore restituée est très moyenne.

RELEASE

Au sein de l’enveloppe, le release correspond à la chute du son jusqu’à son extinction. Le Release Time désigne la vitesse durant laquelle un son est réduit au silence, après relâchement d’une touche sur un synthétiseur.

RÉPÉTITEUR

Boîtier obligatoire pour franchir la distance qui relie deux appareils MIDI (15 m au maximum), il traite et transforme le signal MIDI afin de préserver l’intégralité des données à transmettre.

RESAMPLING (Rééchantillonnage)

Procédé simulant l’échantillonnage d'un son préalablement échantillonné à une fréquence différente de l'originale, généralement dans le but d’économiser de la mémoire.

RESET

Fonction permettant de réinitialiser tous les paramètres d’un appareil électronique à leur position par défaut.

RÉSOLUTION

Nombre de valeurs utilisées pour représenter une donnée sous forme numérique.

REVERB

Traduit un phénomène de réverbération par la réflexion du son sur les parois. Plusieurs types de reverb peuvent être reproduits par algorithme : Hall, Concert, Room, Plate, etc. En MIDI, le taux de profondeur de l’effet est réglable grâce au contrôleur MIDI n°91.

REWIRE

Protocole d'échange d'informations entre plusieurs logiciels d'édition musicale. Il permet la synchronisation de la lecture et des évènements au sein d’un projet musical, tant au point de vue MIDI qu’audio, entre un synthétiseur virtuel et un séquenceur. Le ReWire agit à la façon d’un câble de liaison virtuel.

ROM (Read Only Memory)

Signifie mémoire en lecture seulement. A l’inverse de la RAM, on ne peut pas ajouter de nouvelles données dans la ROM qui, en revanche, conserve celles qu’elle contient même si on coupe le courant.

Haut De Page


- S -


S-PDIF (Sony Philips Digital Interface Format)

Protocole d’échanges de données audionumériques entre machines.

SAMPLE

Echantillon. Numérisation d’un son en vue de sa conservation dans la mémoire d'un échantillonneur.

SAMPLE DUMP

Format de fichiers MIDI standardisé appartenant au système exclusif et permettant l'échange d'échantillons entre différents échantillonneurs et séquenceurs.

SAMPLE RATE

Fréquence d’échantillonnage.

SAMPLEUR

Echantillonneur.

SCSI (Small Computer System Interface)

Interface avec un protocole de communication rapide autorisant des échanges d’informations entre ordinateurs, entre sampleurs et entre unités de disques.

SDS (Sample Dump Standard)

Protocole MIDI autorisant le transfert d’échantillon.

SÉQUENCEUR

Il permet l’enregistrement d’un morceau de musique en le fractionnant sur plusieurs pistes en utilisant différents canaux MIDI. Des fonctions plus ou moins complexes d’édition permettent d’intervenir sur les paramètres de mémorisation ou de restitution.

SHAREWARE

Logiciel qui a pour vocation d’être copié et testé avant l’achat. Si vous souhaitez ensuite l’utiliser et obtenir une version plus complète, il faut fournir une contribution financière variable fixée par l’auteur.

SMPTE (Society of Mention Picture and Television Engineers)

Code temporel qui identifie chaque image d'une bande vidéo en y associant une information temporelle "absolue", exprimée en heures, minutes, secondes, images et sous-images/seconde. Ce protocole est destiné à synchroniser différents appareils entre eux : magnétoscope, séquenceur, ordinateur…

SOLO

Action d’écouter une piste seule sur un séquenceur.

SONG POSITION POINTER

Pointeur permettant de connaître précisément la position où l’on se situe dans le déroulement d’un morceau sur un séquenceur. Relié à un ‘compteur MIDI’, il indique le nombre d’événements (notes) écoulé depuis le début de la piste.

SOUNDSPAN

Format de banques d'échantillons développé par E-mu pour les cartes audio de Creative Labs.

SOUND TRACKERS

Outil de création sonore dont le principe de fonctionnement s’articule autour de la manipulation d’échantillons sonores au format WAV ou MP3. Le plus souvent, un simple glisser-déposer de samples (à partir d’une liste préalablement indiquée au logiciel) vers la fenêtre principale suffit pour organiser un arrangement musical. Astuces simples et effets spatiaux rendent les sound trackers particulièrement attractifs. Capables de gérer de nombreuses pistes et d’adapter ‘à la volée’ le tempo des échantillons retenus, ces logiciels ouvrent la création musicale au plus grand nombre.

SPLIT

Division d’un clavier électronique en différents points qui peuvent ou pas se chevaucher, et qui possèdent chacun des caractéristiques de commande qui leur est propre.

STREAMING

Méthode qui permet de lire un fichier audio alors que celui-ci n’est que partiellement chargé dans l’ordinateur. L’avantage du streaming est de pouvoir écouter un morceau pendant qu’il finit de se télécharger.

SYSTÈME EXCLUSIF (SysEx)

Système de messages MIDI capables de transmettre une information ou un ordre de jeux sur un appareil précis. Les constructeurs utilisent ces messages pour modifier les paramètres internes de leur matériel. Ces messages sont nommés aussi SysEx.

Haut De Page


- T -


TÂCHE DE FOND

Travail de calcul effectué par un ordinateur à l’arrière-plan, pendant qu’une ou plusieurs autres applications continuent de fonctionner au premier plan.

TEMPS RÉEL

Opération réalisée en direct lors d’un enregistrement. Le temps réel est à opposer au temps différé.

THRU BOX

Boîtier MIDI qui reçoit des signaux MIDI sur son entrée MIDI IN et qui les répartit ensuite sur ses différentes sorties MIDI Thru. Cela permet d’éviter les retards MIDI tel que celui provoqué par le montage en chaîne (Daisy Chain).

TIMBRE

Nature intrinsèque de la sonorité que possède un instrument et qui permet de le décrire.

TIME STRETCHING

Technique destinée à rallonger/raccourcir la durée d'un échantillon sans en modifier sa hauteur.

TO HOST

Connecteur présent sur certains expandeurs et claviers synthétiseurs permettant d’utiliser leur interface MIDI intégrée en se connectant directement sur l’ordinateur.

TRANSPOSE (Transposition)

Exécution d’un morceau de musique dans une tonalité différente (plus aigu ou plus grave) que celle dans laquelle il a été écrit ou programmé.

Haut De Page


- U -


UPDATE

Mise à jour d'un programme informatique : système d'exploitation, logiciel, etc.

USB (Universal Serial Bus)

Décliné du port série RS-232, l’USB est un port de connexion permettant de raccorder jusqu’à 127 périphériques. L’USB accepte la connexion/déconnexion ‘à chaud’, c’est-à-dire sans devoir éteindre le matériel. L’USB est utilisé principalement par les ordinateurs, les synthétiseurs et les interfaces MIDI.

Haut De Page


- V -


VÉLOCITÉ

Correspond à la vitesse d’enfoncement et de relâchement d’une touche sur un clavier MIDI. Par extension, correspond à la force avec laquelle la note est frappée.

VIBRATO

Ondulation du son produite par les instruments à vent, à cordes ou par la voix, correspondant à la variation périodique de la hauteur d’un son.

VST (Virtual Studio Technologie)

Technologie créée au départ par Steinberg pour le logiciel Cubase Audio, le VST est devenu aujourd’hui un protocole pour les plugins audio sur de nombreux logiciels audio.

Haut De Page


- W -


WAV

Format natif audio sur plate-forme PC. Son équivalent est l’AIF sur MacIntosh.

WAVE FORM

Utilisé par les séquenceurs audionumériques, la waveform est une représentation graphique amplitude/temps d'un son. La waveform désigne également une forme d’onde sur un synthétiseur.

WAVE TABLE

Table d’ondes construite autour de sons numérisés et placée dans la mémoire ROM d’une carte son ou d’un expandeur.

WIND CONTROLLER

Commande MIDI qui utilise le souffle du musicien pour piloter des instruments MIDI.

WORKSTATION

Clavier électronique équipé d’un module de sons, d’un séquenceur et d’un stockage de masse.

Haut De Page


- X -


XG

Développé par Yamaha, le format XG est une extension du General MIDI. Il se caractérise entre autres par l’assignation, via des messages MIDI, des paramètres internes d’un son et autorise une reconnaissance plus étendue des contrôleurs. Il est à rapprocher du format GS.

Haut De Page