PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



CES JEUNES PIANISTES QUI ENFLAMMENT LES RÉSEAUX SOCIAUX

L’un est de Marseille (Mourad, 15 ans) et l’autre de la région parisienne (Ahmed, 16 ans). Leur point en commun, celui d’avoir des dispositions naturelles pour le piano…


MOURAD ET AHMED, DEUX JEUNES PIANISTES SUR LA TOILE

Grâce aux réseaux sociaux, nous découvrions au moins de décembre dernier Mourad, un jeune adolescent de 15 ans qui reprenait la Fantaisie Impromptu de Chopin dans le hall de l’hôpital de la cité phocéenne. « J’ai écouté du piano, j’ai regardé des tutos sur Internet et j’ai joué », dira-t-il. Repéré par l’association « Vivier Opéra Cité », puis épaulé et encouragé par le pianiste André Manoukian, Mourad signe chez Universal et sort un album intitulé Prémice. Le plus étonnant dans l’histoire c’est que ce jeune pianiste n’a jamais pratiquement écouté de la musique !



Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


MOURAD AU PIANO

VOIR LA VIDÉO

Moins de 6 mois plus tard, au mois d’avril, un autre phénomène du piano, sensiblement du même âge, fait à son tour parler de lui. Il s’appelle Ahmed Mejdi et réside à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine). Le jeune garçon a commencé par pratiquer tout seul, sans aucune partition.

Il y a quelques jours, les médias nous le faisaient découvrir en train de jouer, tout comme Mourad, la Fantaisie Impromptu de Chopin. Chopin encore, me direz-vous ? Oui, mais si Mourad choisit ce compositeur, c’est parce que sa musique lui apporte un sentiment de bien-être : « Quand je joue du Chopin ça me fait vraiment du bien, et je me sens libéré. »

© Source France3 - Mourad (à gauche) et Ahmed (à droite)

Comme Mourad, Ahmed n’a pas à proprement parlé de culture musicale, du moins une culture en rapport avec ce qu’il joue au piano. Les deux jeunes pianistes sont encore dans la phase de la découverte.

Pour Ahmed, tout a commencé un soir alors qu’il s’ennuyait. Téléchargeant une application piano sur son smartphone, il se met à tapoter…Abordé au départ comme un jeu, Ahmed progresse au fil des jours, seulement guidé par l’oreille. Puis, le coup de tête se transforme en passion. Son père en l’écoutant se rend compte que son fils a un don.

Très impressionné, ses parents décident de lui acheter un synthétiseur où il s’essaye aussitôt à la Lettre à Elise de Beethoven qu’il parvient à « dompter » au bout d’une heure ! Puis en décembre, le « Père Noël » généreux lui offre un piano acoustique. Les mélodies s'enchaînent, de Mozart au compositeur italien Ludovic Einaudi.


AHMED RACONTE SA DÉCOUVERTE DU PIANO

VOIR LA VIDÉO

Aujourd’hui, Ahmed a pris son destin musical en main en s’assurant des cours avec une professeure de l'école de musique l'Interval-Coglais. Le confinement actuel ne le dérange pas, bien au contraire ! Cela lui laisse le temps de s’améliorer pour, peut-être, s’assurer un avenir dans la musique.


DES PARCOURS ÉTONNANTS

Le parcours de des deux adolescents est stupéfiant, c’est même inquiétant d’une certaine manière, car si les faits rapportés par la presse sont avérés exacts, leur détachement et leur attitude visiblement libéré face à l’instrument s’opposent aux dictats répandus dans l’enseignement de la musique. De quoi faire valser certaines idées reçus !

Cependant, il est toujours bon de rappeler que la qualité musicale d’un musicien ne doit pas se juger à l’âge du candidat - ni, comme trop souvent, à sa virtuosité - mais uniquement sur la musicalité obtenue ; et c’est uniquement à travers ce jugement - dont l’analyse peut être parfois d’une grande froideur -, que la musique et ses serviteurs y gagnent généralement.

Joey Alexander à 11 ans (2015)

De notre côté, nous vous proposons de découvrir - si vous ne le connaissez pas encore - Joey Alexander, jeune pianiste indonésien qui aura 16 ans le mois prochain et dont l’ascendance pour la musique jazz ne peut être mise sous conditions étant donné que cet adolescent possède les atouts d’un jazzman professionnel, comme le démontre cette vidéo où il interprète sa version du thème Giant Steps de John Coltrane en trio dans un studio d’enregistrement. Ce thème, qui fait école dans l'enseignement du jazz, trouve ici une façon d'être interprété tout à fait originale et diablement inspirée !


JOEY ALEXANDER : GIANT STEPS

VOIR LA VIDÉO

Ses parents, amateurs de jazz, y sont-ils pour quelque chose ? Toujours est-il que sa découverte du jazz à l’âge de 7 ans démontre que l’apprentissage de cette musique peut s’entreprendre dès le plus jeune âge contrairement à ce que l’on croit souvent ; mais il est vrai aussi que Joey Alexander appartient à cette lignée de musiciens rares pour lesquels le mot doué peut s’appliquer sans que cette gratification soit galvauder.

par PATRICK MARTIAL (Piano Web - 05/2020)


PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2020 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales