PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DÉMOS SYNTHÉTISEURS, CARTES SONS...



ENSONIQ ESQ-1, DESCRIPTION ET DÉMO DU SYNTHÉTISEUR

Sortie en 1985, l’ESQ-1 de la marque américaine Ensoniq s’était fait remarquer cette année-là. Jouant dans la cour des grands, il possédait quelques possibilités des plus intéressantes : la présence de 8 voix et de 32 formes d’ondes multi-échantillonnées, d’un clavier split et layer comprenant la vélocité, un oscillateur numérique ainsi qu’un séquenceur intégré performant.


EXPRESSIVITÉ

Le clavier de l’Ensoniq comprend 5 octaves – la norme de l’époque – sensible à la vélocité, mais pas à la pression. Cependant, les signaux Midi correspondants sont compris par les voix et peuvent être utilisés comme n'importe quelle autre forme de modulation.



Ad Block


Les molettes de pitch-bend et de modulation sont de type standard, bien que la molette de modulation puisse être programmée pour faire des tas de petites choses bien sympathiques en dehors du vibrato classique. Une caractéristique bien pratique en jeu expressif.

Le jack d'entrée pour le « control voltage » délivre un signal assignable comme une source de modulation normale. Deux jacks sont également prévus pour les pédales de sustain et on/off du séquenceur.

Le taux de pitch-bend n'est pas programmable séparément pour chaque patch. Néanmoins, nous avons été agréablement surpris de constater qu'Ensoniq offrait une option de pitch-bend remarquable. Grâce à cette option, les notes tenues par la pédale de sustain plutôt que par les touches (et les notes toujours en état de release bien que leurs touches aient été relâchées) ne seront pas affectées par la molette, ce qui permet d'appliquer le bend uniquement aux notes choisis d'un accord, sous l'effet du sustain.

ESQ-1 ENSONIQ

Cliquer sur l'image pour agrandir

VOIX, MÉMOIRE ET FONCTIONS SYSTÈME

L'ESQ-1 comprend 40 voix internes et 80 sur cartouche (difficile à se procurer). Elles sont organisées en banque de 10 voix. En mode jeu, les appellations des dix voix d'une banque sont affichées dans la fenêtre — très lumineuse — située au centre du panneau de commandes.

Le choix d'une nouvelle voix se fait aisément, en pressant le bouton situé au-dessous ou au-dessus du nom correspondant. Ces mêmes boutons sont utilisés en mode Edit pour accéder aux divers paramètres de chaque module, et en mode séquenceur pour opérer son choix parmi les séquences et les songs.

Découverte amusante : si vous sélectionnez un nouveau patch tout en gardant une ou plusieurs touches enfoncées, ces dernières conserveront leurs caractéristiques précédentes alors que toute nouvelle note jouée se verra appliquer le son du patch en cours. La raison ? Chaque voix du ESQ-1 peut avoir son propre patch, une qualité bien indispensable pour le playback du séquenceur, les splits, les layers, etc. À propos justement du split et du layer, l'ESQ propose les deux, programmables séparément pour chaque patch et on peut déterminer si le patch en cours sera placé à gauche ou à droite du point de split.

L'allocation des voix est dynamique, ce qui permet d'exécuter jouer 8 notes sur le côté gauche du split, de lever les mains puis de jouer immédiatement 8 notes sur le côté droit. Nous n'avons remarqué aucun retard quand les voix étaient reprogrammées à la nouvelle couleur timbrale, ce qui n'était pas une mince affaire à réaliser.

Chaque voix comprend son propre paramètre de position de pan, programmable, qui autorise la disposition des éléments d'un split ou d'un layer à n'importe quel endroit du spectre de sortie stéréo ainsi que l'obtention d'un positionnement stéréo plus dynamique. Seule omission à regretter dans ce domaine : il n'y a pas de réglage de volume indépendant pour les éléments d'un split ou d'un layer.

Si le ESQ-1 ne propose pas de lecteur de disquettes, les patches peuvent être stockés sur cartouche, sur bande ou sur un ordinateur individuel pourvu qu'il soit doté d'un logiciel Midi adéquat. Idem pour les séquences (sauf, bien évidemment, la cartouche).

On trouve sur le ESQ bien des fonctions guère rencontrées sur des appareils qui étaient souvent plus coûteux, ce qui se révèle tout à fait réjouissant. 3 DCO, 4 enveloppes, 4 DCA. 3 LFO, filtre passe-bas et un principe de routage de modulation intéressant qui n'est pas sans rappeler Oberheim. Chaque oscillateur présente 32 ondes numériques dont 3 bruits, certaines synthétisées, d'autres échantillonnées. À noter : quelques ondes (le piano notamment) sont des multiéchantillonnages, ce qui signifie que l'onde ne demeure pas la même d'un bout à l'autre du clavier. Chaque oscillateur dispose de son propre DCA de sortie, ce qui autorise un mixage dynamique avec les enveloppes, LFO, vélocité et toute autre source de modulation.


ENVELOPPES ET PROGRAMMATION

Les enveloppes se montrent un peu plus complexes qu’un ADSR classique. Chacune d'elles comprend trois réglages de niveau et quatre de temps. L'amplitude d'enveloppe et le temps d'attaque sont contrôlables indépendamment de la vélocité et les deuxième et troisième réglages de temps (l'équivalent du decay) sont contrôlables selon l'emplacement sur le clavier : un son percussif en haut du clavier, un son avec beaucoup de sustain dans les graves, par exemple. Les enveloppes peuvent être réglées de façon à repartir de zéro à chaque nouvel enfoncement d'une touche ou à poursuivre le réglage en cours. Encore une fois, on ne peut s'empêcher de penser à Oberheim, ce qui n'est pas un mince compliment.

Les LFO n'offrent pas le réglage classique du délai : de zéro à « pleine ouverture », mais permet de déterminer les niveaux initiaux et finaux ainsi que le temps de transition. Ainsi, en plaçant le niveau initial à la base et le final au sommet, on retrouve la disposition traditionnelle. Mais, ici, on peut inverser la manœuvre (final = 0, par exemple). Certes, le délai opère séparément pour chaque voix. Si l'intensité du LFO peut être modulée en dynamique, ce n'est pas le cas de son taux.

La programmation des voix n'est pas toujours aisée, du moins au premier abord pour un néophyte. Néanmoins, si vous prenez le temps d'étudier les fonctions offertes, vous découvrirez les riches possibilités sonores qu'offre le ESQ-1 ; d'autant que l'affichage se révèle particulièrement prodigue en renseignements de toutes sortes. À signaler que chaque oscillateur peut être placé en position off, ce qui permet d'écouter individuellement les diverses parties d'un son composé.

ESQ-1 ENSONIQ

PLACE AU SÉQUENCEUR

Sa capacité : 30 séquences (nombre de mesures illimitées) qui peuvent être reliées en 10 songs, ce qui n'est pas sans rappeler la disposition propre aux boîtes à rythmes. Le séquenceur offre une mémoire de 2 400 notes, extensible à 10 000 notes grâce à une cartouche qui devient rapidement indispensable, surtout si vous ne posséder pas un séquenceur externe.

Chaque séquence comprend huit pistes polyphoniques et chaque piste possède son propre canal de sortie Midi, numéro de preset, et volume. Volume et numéro de patch peuvent être modifiés au cours du playback de la séquence. De la même façon, le tempo est modifiable en temps réel, et des séquences séparées peuvent être enregistrées à différents tempos pour variations automatiques durant une song. Avant de construire une song, justement, il reste loisible d'écouter diverses chaînes de séquences possibles en appelant une nouvelle séquence manuellement alors que celle en cours se déroule ; la première se terminera et appellera la deuxième sans aucune perte de temps.

Les fonctions du séquenceur sont en si grand nombre qu'il n'est pas question, ici, de les énumérer toutes. Toutefois, citons celles-ci : les mesures envisageables s'étagent de 1/8 à 21/8 et chaque séquence peut posséder la sienne ; une fonction métronome on/off, l'enregistrement punch-in et autolocator, l'enregistrement via Midi et transposition individuelle des pistes par demi-ton sur une octave (vers le bas et vers le haut).

Une song peut comprendre jusqu'à 99 pas de séquence et chaque pas peut être transposé ou répété jusqu'à 99 fois. Un séquenceur presque impressionnant par le nombre de ses possibilités (en se rappelant qu'il s'agit d'un intégré)


EN CONCLUSION

L'ESQ-1 est une machine impressionnante et ses voix bénéficient d'un potentiel sonore que les musiciens actuels pourraient réclamer. Son affichage de 80 caractères présente toutes les informations nécessaires à la programmation. Les splits et les layers de clavier sont de qualité et le séquenceur, nous l'avons dit, est performant. Si on y ajoute les petits extras offerts par la maison : CV input, option pitch-bend, choix du format de stockage des données, il devient évident que l'ESQ-1 Ensoniq peut combler des musiciens à la recherche d’un synthétiseur complet, sans compter le grain de son si particulier de la marque américaine.

Par G. Guillot


DÉMOS

Synth bass funk (Maik Schott)

Synthesizer sequence (The daydream sound)

Séquence inspirée de 'Tubular Bells' (Todd Smith)

ESQ-1 ENSONIQ

DÉMO DU SYNTHÉTISEUR ENSONIQ ESQ-1 (Analog-Audio)

Pour info : sur certains sons, il a été utilisé une petite quantité de réverbération provenant d'une Lexicon MPX-500. Dans le court 'Oxygene 1 part' (1:26 - 1:50), un phaseur 'Electro-Harmonix Small Stone' et un retard de Roland (DEP-5) ont été utilisés. L'ESQ-1 d'Ensoniq a été utilisé entre autres par Adamski, Jean-Michel Jarre et Front Line Assembly

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

  • Clavier : 5 octaves, vélocité, split, layer. mode split/layer avec allocation dynamique.
  • Polyphonie : 8 voix.
  • 3 DCO.
  • 1 filtre passe-bas.
  • 4 DCA.
  • 4 enveloppes.
  • 3 LFO par voix. Routage de modulation.
  • 32 formes d’ondes multi-échantillonnées.
  • Mémoire : 40 patches internes plus 80 sur cartouche.
  • Séquenceur : 2 400 notes extensible à 10 000 par cartouche. 30 séquences de 8 pistes polyphoniques avec punch-in et édition pas à pas. 10 songs de 99 séquences.
  • Interface : tape syncho in/out - cassette in/out - MIDI in/out. Sorties audio stéréo. Contrôle voltage in. Entrée pédale sustain et run/stop (séquenceur).
  • Prix d’origine converti en Euros et tenant compte de l’inflation : env. 4 000 €. (l’ESQ-1 est rare sur le marché de l’occasion)

PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales
×

Si une extension de type 'Adblock' (ou assimilée) est installée sur votre navigateur, celle-ci empêchera de consulter certaines pages de ce site dans leur intégralité. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce site collaboratif d'exister durablement. Pour obtenir un accès total, vous devez désactiver l'extension.