PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

ÊTRE LAS DE NE PLUS AVANCER AU PIANO, QUE FAIRE ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Danielle

Bonjour, je suis une personne âgée et je prends des cours de piano depuis au moins 7 ans. Tout au long de ces années je n'ai pas beaucoup progressé. Pour des raisons pécuniaires et par lassitude j'envisage d'arrêter les cours avec mon professeur. Tout au long de ces années j'ai accumulé beaucoup de morceaux que je maîtrise très mal et que je souhaiterais cependant jouer et en être fière. Est-ce que je peux continuer seule, voire progresser, mais avec quelle discipline ? Je serais très triste que mon piano reste silencieux. Il fait partie de mon identité. En fait j'ai le tract. Je vous remercie par avance pour vos conseils.


Piano Web

Vos différentes questions pourraient se résumer à une seule : la lassitude. L’analyse que vous faites de votre rapport à la musique en témoigne  : un nombre important de morceaux que vous estimez mal jouer malgré la volonté d’y parvenir. De même, votre désir de progresser toute seule, donc d’avoir une certaine autonomie, est une autre façon de vouloir sortir de l'impasse, même si celle-ci vous semble difficile à surmonter.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Je ne peux que vous donner que quelques indications guidées par l’expérience, tout en précisant que ces pistes ne reposent que sur les explications apportées par votre courriel.

L’élément, peut-être, le plus discutable sont peut-être ces sept années passées sur l’instrument avec au final un résultat mitigé. C’est très long ! Votre réaction est très tardive, ce qui conduit à se poser la question suivante : que faisait donc votre prof de son côté ? Était-il vraiment qualifié pour conduire une personne d’un certain âge à valoriser son potentiel artistique ? À moins que l’intérêt qu’il vous portait manquait de compassion, de patience ou les deux fois.

Travailler une discipline artistique en faisant reposer celle-ci de façon unilatérale est déjà en soi une erreur pédagogique. De nombreux enseignants agissent ainsi. Au final, le lourd tribut, ce sont les élèves qui le reçoivent du jour où ils prennent conscience de la direction prise et du temps perdu. De même, ne pas tenir compte d‘un handicap naturel, quel qui soit, et surtout si les problèmes que vous évoquez proviennent d’une source qui a été bien définie par l’enseignant, est encore moins excusable. En musique, la franchise est parfois bonne conseillère, mais la plupart des enseignants rechigne à évoquer les faiblesses de peur de blesser l’amour propre de l’élève ou simplement de peur de le perdre pour des raisons financières.

Voici mes pistes :

  • Avez-vous envisagé de changer d’enseignant ? Un autre visage, d’autres perspectives, un autre type d’enseignement, une nouvelle relation musicale et amicale… C’est pas mal, non ?
  • Travailler seule ? Oui, mais pour progresser toute seule, il faudrait que vous déteniez une ou plusieurs avancées positives sur du long terme, ce qui n'est pas votre cas.
  • Concentrez-vous plutôt sur deux ou trois morceaux que vous maîtrisez bien plutôt que sur un plus grand nombre. En agissant ainsi, vous aurez une plus grande estime de vous en ayant la possibilité de les jouer devant quelqu’un sans craindre de vous tromper. La confiance en soi, c’est important, surtout dans les disciplines artistiques.
  • Si votre piano reste silencieux durant un certain temps, ce n’est pas dramatique. Il faut toujours laisser du temps au temps, et la musique réclame parfois cela, surtout quand on a le sentiment de ne pas faire des progrès en commettant toujours les mêmes erreurs au même endroit.
  • Quant au tract, pour l’oublier, le mieux c’est de le détourner en dressant un nouveau cap qui fera oublier le précédent. Vous n'êtes pas dans l'obligation d'affronter un public avec un programme précis. Vous êtes libre. Vous jouez du piano pour votre plaisir, n'est-ce pas ? La musique est riche et il existe différentes façons de la vivre, de l’aborder ou de rebondir sans ressentir un quelconque ennui vous envahir.

  par ELIAN JOUGLA

Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT