PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

PÉDAGOGIE



L’APPRENTISSAGE DU PIANO – CÉCILE GOBEIL (POINT DE VUE)

Le livre « L’apprentissage du piano » de Cécile Gobeil ne vise pas un public de spécialiste. La grande force de cet ouvrage est de décrire l’étude du piano à travers un développement d’idées et de réflexions qui sensibilisera très certainement la grande majorité des pianistes classiques (ou pas) : la lecture à vue, l’écoute musicale, le travail des mains séparées, le rythme, l’utilisation de la pédale, le rôle des doigts ou encore, dans la dernière partie de l’ouvrage, tout ce qui touche à l’interprétation. Ces différents aspects de l’apprentissage du piano qui cohabitent simultanément au moment de l’exécution sont bien sûr traités et analysés séparément afin de leur donner sens. L’analyse et le discours tenus par Cécile Hobeil s’en trouvent ainsi plus concis et abouti.


EN GUISE D’INTRODUCTION

Le livre « L’apprentissage du piano » n’est pas une nouveauté - puisqu’il date de 1998 -, mais il conserve encore aujourd’hui un discours pédagogique digne d’intérêt. En effet, les nombreux ouvrages présents dans le commerce traitant de l’étude du piano, tant sur le plan technique qu'intellectuel, ne sont peut-être pas aussi indispensables que celui qui nous intéresse ici. Chaque sujet abordé dans « L’apprentissage du piano » pourrait être développé pour former à son tour un autre ouvrage de réflexions ou plutôt d’analyse, puisque le discours tenu par Cécile Gobeil est avant tout analytique.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


« L’apprentissage du piano » ouvre des pistes conduitent par l'expérience de terrain et l’observation (on ne soulignera jamais assez à quel point l'observation conduit à la compréhension, et la compréhension à la progression !). Cécile Gobeil tente de corriger pédagogiquement les lacunes des pianistes afin de canaliser leur énergie et défauts en valeur positive. Ces corrections s’appuient via des références dans le répertoire des grands compositeurs classiques avec de nombreux extraits de partitions.

L’auteure indique dans sa préface que le travail du piano exige du raisonnement, une dose d’inspiration et de conditionnement, et que « les connaissances et les habiletés acquises par le biais du raisonnement permettent à l’intuition de grandir et favorisent une approche plus harmonieuse de l’apprentissage, plus respectueuse de la psychologie humaine. »


LES GRANDES ÉTAPES DE « L’APPRENTISSAGE DU PIANO »

L’ouvrage est divisé en trois parties.

La première aborde l’apprentissage du piano au quotidien. C’est-à-dire à travers les étapes successives que traverse un jour toute personne désireuse de travailler sérieusement le piano : le rythme, la lecture, le doigté, l’analyse de l’œuvre...

La seconde partie concerne l’exécution. Cette partie est, à mon sens, essentielle car elle met en jeu les mécanismes physiques liés à la technique du piano : le rôle des doigts, les réflexes conditionnés, la notion de détente, le travail des articulations, etc. « La technique pianistique est présentée comme un dérivé de la sensibilité musicale et non pas comme un domaine à part, sans inspiration et coupé de ses racines. » précise Cécile Gobeil.

Enfin, la troisième partie s’attaque aux concepts musicaux reliés à l’interprétation.

Pour Cécile Gobeil, le livre « L’apprentissage du piano » repose sur une approche raisonnée qui pousse le pianiste à travailler mieux, plus intelligemment, produisant ainsi une logique qui permet d’obtenir des résultats plus gratifiants. Cécile Gobeil : « Elle lui permettra de se libérer de certaines entraves… et l’aidera ainsi à atteindre le but ultime de la pratique, soit d’interpréter la musique dans toute sa profondeur et sa beauté.  »


RÉPONSES À DES QUESTIONS QUE TOUT PIANISTE SE POSE…

Pour saisir tout l’intérêt de ce livre, j’ai sélectionné deux sujets parmi d’autres.

Concernant l’intensité de la pratique : Doit-on répartir les pratiques en deux ou plusieurs séances plus courtes ? Une telle question pousse bien évidemment l’auteure à se pencher sur le problème de la concentration, citant au passage Rubin-Rabson, un psychologue qui a conduit une étude approfondie sur la mémorisation de la musique au piano. Des conseils de pratique sont apportés.

Concernant le déchiffrage, Cécile Gobeil préconise de travailler par séquences : « L’assimilation de courtes unités par la mémoire s’avère plus efficace que l’apprentissage fait de façon désordonnée… et plus efficace que la méthode d’apprentissage globale. » Le travail par séquence permettrait donc de mieux adapter sa capacité de concentration au texte (partition).

Dans le second grand chapitre de « L’apprentissage du piano », réflexes et automatismes sont mis en avant et mettent en lumière l’activité volontaire vers celle involontaire du cerveau qui tend à éliminer toute information qui « lui semble » inutile. Ensuite, dans un des paragraphes consacré à l’articulation musicale et à l’interprétation, Cécile Gobeil tente de démontrer que l’articulation joue un rôle unique et essentiel dans le processus musical en rehaussant le « profil des lignes musicales ». Le mouvement latéral (déplacement des mains) occupe également une place importante, parce que tout pianiste ne peut y renoncer et que la largeur du clavier entraîne certaines contraintes physiques (rotation du poignet, mouvement en chute libre, souplesse naturelle, mouvement curviligne, etc.)

Exemple :

Le troisème grand chapitre conduit à l’aboutissement, de l’aspect technique et son intégration vers celui de la finalité musicale ; essentielle quand on souhaite donner sens au travail mené en amont. Cécile Gobeil précise en tout logique et sous forme interrogative : « Comment un pianiste pourrait-il travailler la qualité de sa sonorité sans avoir en tête une idée précise de la musique qu’il désire créer ? »… Ce qui renvoie immanquablement à la question de l’écoute et de la culture évoquée à maintes reprises dans Piano Web.

Bien évidemment, tout ce « beau discours » s’accompagne du sens de la forme, c’est-à-dire de la ligne directrice de l’œuvre ; le piège étant qu’« il s’avère difficile de garder en tête le sens de la forme lors de la pratique par sections courtes… Pour avoir un bon sens de la forme, le musicien doit savoir constamment où il en est dans son exécution tout en gardant une vision de la composition dans son ensemble. » commente l'auteure.


EN CONCLUSION

Il est bien évident que tout ceci n’est qu’un résumé succinct. Un tel ouvrage peut se révéler rapidement indispensable ou complémentaire à un enseignement de terrain. « L’apprentissage du piano » ne vous donnera certes pas des clés pour réussir votre parcours à coup sûr, car tout apprentissage instrumental est d'abord un défi envers soi-même, et c’est peut-être pour ça que son approche est si discuté à défaut d’être toujours solutionné.

  par ELIAN JOUGLA


L’apprentissage du piano
Auteure : Cécile Gobeil
Première parution : 5 juin 1998
Edition "Les presse de l'Université Laval"
84 pages
Se procurer L’apprentissage du piano de Cécile Gobeil sur amazon.com


À PROPOS DE CÉCILE GOBEIL

Pianiste de formation, Cécile Gobeil est une interprète qui se passionne pour la pédagogie. Elle a enseigné à l’Ecole de musique de l’Université Laval. Ancienne élève du professeur Gyorgy Sandor et détentrice d’un doctorat en piano de ‘The Catholic University of America’ à Washington, Cécile Gobeil est très active dans le milieu musical. Son implication en tant que pédagogue et interprète a d’ailleurs été récompensée par l’obtention, à deux reprises, du Prix du mérite éducatif.