PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

QUELS SONT LES BÉNÉFICES À APPRENDRE LA MUSIQUE ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Françoise Chaume

Je profite de ma visite sur votre site pour vous poser une question concernant mon enfant qui a 10 ans. Il est décidé à apprendre la musique. Pourriez-vous me dire quels sont les bénéfices qu’il en tirera ?


Piano Web

Quand on aborde la musique, on cherche généralement à en retirer du plaisir, voire du plaisir immédiat. À une époque où de nombreux enfants idéalisent à outrance des rêves de star via l’Internet et les réseaux sociaux, il faut rester prudent. Courir après des rêves chimériques est fréquent, surtout sur tout ce qui touche de près ou de loin au domaine artistique. Un désir doit se construire sur des valeurs sûres pour demeurer ‘vivant’ pendant des années.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Quand j’évoque les valeurs sûres, je ne pense pas forcément à des institutions reconnues aptes à enseigner un quelconque savoir. Bien qu’elles contribuent à produire des artistes d’un haut niveau technique, elles ne sont pas le reflet exact de ce que l’on rencontre toujours dans le domaine artistique, qu'il soit amateur ou professionnel. Loin de là ! Bien des carrières se sont construites sur des valeurs moins ‘académiques’ ou avouables. La musique est un art, et à ce titre, le plaisir comme la réussite ne sont jamais directement inféodés à un quelconque niveau de connaissance et de technique, sinon tous les diplômés des conservatoires seraient des artistes en puissance. Ce qui n’est pas le cas !

Aujourd’hui, on a trop tendance à porter en triomphe les réussites et à occulter les sources de frustration et d’aigreur que la musique peut générer quand elle est mal enseignée ou mal comprise. Les valeur sûres, c’est en fait la façon dont l’enfant va s'épanouir et se construire artistiquement. Cela repose certes sur un bon enseignement, sur une écoute attentive, mais d’une façon tout aussi indispensable sur les rencontres, les expériences, l’entourage familial, les amis, etc. La musique est au cœur de la vie en société. Ce n'est pas qu'une histoire de relation avec un instrument et cela ne se vit pas cloisonné entre les quatre murs d’une chambre.



DES DISPOSITIONS POUR LA MUSIQUE

Fondamentalement, le but d’un enseignement musical n’est pas de conduire les pas d’un enfant à devenir un virtuose. Si au départ l’enseignant évoque des dispositions pour la musique, cela ne permet en aucune manière d’affirmer que l’enfant trouvera sa place et son bonheur dans la musique à l'âge adulte. L'épanouissement musical existe à plusieurs niveaux…

Tout d’abord, la musique doit être une source d’épanouissement, un besoin qui fera que le temps consacré à travailler l’instrument sera comme une évidence, qu’il se fera sans calcul, avec une spontanéité naturelle. Dans ce cas, si l’enfant possède des dispositions, des facilités dans la musique, ils auront le double avantage de le faire progresser plus rapidement, tout en limitant le temps passé sur l’instrument. Cependant, cette aisance ne le mettra pas à l’abri des accidents de parcours qui peuvent se produire. Être de temps en temps en face de difficultés n’est pas un mal, car elles participent à la construction de l’individu, quel que soit son âge.

Ensuite, l'épanouissement peut se construire également quand la musique se pratique en amateur : jouer dans un groupe, chanter dans une chorale, participer à l’éclosion d’un spectacle sont des occasions ou le mot plaisir rime avec partage. Et n’allez pas penser que ce plaisir là est inférieur à celui que ressent le musicien qui accompagne une grande vedette ou qui joue au sein d’un grand orchestre philharmonique. Vous seriez dans l’erreur ! Dans le domaine des arts, le plaisir ne se conjugue pas nécessairement avec de l’ambition, surtout quand celle-ci procure plus d’obligations que de libertés… ce qui va à l’encontre d'une certaine ‘philosophie artistique’.

En étudiant la musique, et même si votre enfant arrête et ne devient pas un musicien confirmé, il aura eu une expérience enrichissante. Plus tard, à l’adolescence, il peut étudier la musique plus sérieusement sans que pour autant jaillissent des ambitions professionnelles. Et si c’est le cas, c’est à l’enseignant de canaliser, d’éviter le dérapage. C’est sa responsabilité.

D’une façon générale, l’apprentissage de la musique conduit à être plus ouvert et réceptif, à conduire ses pas avec plus de discernement et à renforcer sa sensibilité. Rien que pour ses valeurs, la musique est indispensable. Et si votre enfant possède un jour de bonnes connaissances, alors il augmentera ses facultés à rebondir vers d’autres ressources musicales… La porte n’est jamais totalement refermée quand on a été une fois dans sa vie au contact de la musique et de sa pratique.

  par ELIAN JOUGLA


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT