PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

MON ENFANT NE SUIT PAS LE PARCOURS DU CONSERVATOIRE


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Delphine

Mon fils a suivi des cours de piano de 3 à 5 ans en éveil musical dans une association, puis de 5 à 8 ans dans un Conservatoire (2 ans d'éveil et 1 an d'I1), puis arrêt, car il en avait assez du classique. Pour son professeur, mon fils n'avait pas l'esprit du conservatoire.

Son répétiteur du conservatoire continue à lui donner des cours de jazz. J'ai exigé un morceau de classique aussi. Il dit qu'il a l'oreille, qu'il improvise, qu'il retrouve des airs de musique de film. Il joue sans partition parfois, ils font des quatre mains de jazz, ils s'éclatent, aussi bien le prof que mon fils, c'est bien, mais j'ai peur qu'il perde ses acquis.

Dois-je continuer dans ce sens là ou donner d'autres cours avec un autre professeur. Mon mari et moi-même nous ne sommes pas musiciens, nous attendons vos avis et conseils. Merci


Piano Web


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


L'apprentissage de la musique n'est pas basé sur un parcours linéaire et le vouloir ainsi c'est aller contre la nature humaine. Votre enfant est jeune et la musique est faite pour lui de découvertes. La musique peut tenir une place importante dans sa construction psychologique, aussi ne faut-il pas, s'il ressent un plaisir à jouer avec son professeur, que ce soit dans du jazz ou autre, rompre ce lien. La musique est un terrain d'expression universel et social où le musicien, quel que soit son âge et son niveau, doit trouver sa place.

Il n'existe pas de musique mineure ou majeure (seuls les esprits critiques le pensent), aussi ne voyez pas dans la musique classique, le terrain d'expression de l'aboutissement de la connaissance musicale. Comme son histoire remonte à quelques siècles, elle a eu tout le temps de s'installer à tous les niveaux de la société : éducatif, culturel et social… d'où une cohorte d'idées plus ou moins réalistes qui se sont ancrées au fil des générations. D'ailleurs, qui sait si les musiques d'aujourd'hui ne seront pas "l'identité culturelle" des sociétés futures !

La musique de jazz, qui a un peu plus de 100 ans, tient une place de plus en plus importante, tout comme les courants de la musique rock. La musique classique sert souvent de référence pour ceux qui veulent atteindre un haut niveau technique (bien que dans ce domaine, certaines musiques de jazz peuvent rivaliser sans problème). Or, quand on débute, on ne sait jamais le niveau que l'on obtiendra, ni ce que l'on découvrira …

Laissez donc votre enfant réaliser son parcours comme il le ressent, au fur et à mesure qu'il avance dans sa maturité. S'il trouve des mélodies ou qu'il en invente, cela ne peut pas lui faire de mal, cela lui permet de " sortir " du parcours type, de s'en émanciper pour devenir plus autonome. Les acquis, s'il en perd quelques-uns en cours de route, ce n'est pas très grave, car ils sont remplacés par d'autres, de formes différentes, et qui collent d'avantage à sa personnalité. Par contre, il doit continuer l'éveil musical et réaliser des analyses dans tous les styles musicaux.… c'est très important pour sa culture et pour son imaginaire.

  par ELIAN JOUGLA


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT