PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



PETER BENCE PORTRAIT, PIANISTE D’EXCEPTION SUR LE WEB

Il existe des pianistes qui surprennent parce que leurs philosophies musicales ne suivent pas les voies classiques, qu'elles s’affranchissent des principes établies. Peter Bence appartient à cette catégorie. Doté d'une solide formation classique et d'idées à revendre, sa spécialité est d'arranger les grands tubes pop et rock en dépassant les frontières propres à l'usage conventionnel du piano. Partons à sa découverte...


PETER BENCE OU L’ART DE METTRE EN FORME LA MUSIQUE POPULAIRE AU PIANO

Élevé au biberon de la musique puisqu’il dispose naturellement de quelques dons que mère nature lui a semble-t-il offert, Peter Bence intègre à 4 ans l’école municipale de sa ville natale, Hajduboszormeny, en Hongrie. Repéré par les professeurs, son intelligence musicale et ses prédispositions à servir la musique lui permettent d’entrer à l'Université de musique Franz Liszt de Debrecen à un âge où les enfants pensent plus à s’amuser qu’à faire leurs gammes.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Doté d’une oreille qui rendrait jaloux bien des musiciens en herbes, le jeune Peter Bence découvre petit à petit les joies de la musique. Parallèlement à un enseignement des plus classiques, le jeune musicien ressent très tôt ce besoin de s’échapper de la « routine » qui lui est imposée. Son appétit pour la composition ne se fait pas attendre... À 7 ans, Peter écrit une modeste composition influencée par l’un de ses premiers maîtres, Wolfgang Amadeus Mozart et à 13 ans, c'est un premier disque dédié au piano et comprenant uniquement des compositions personnelles qu'il publie (Green Music – 2004), album qui sera suivi quatre plus tard par un second intitulé Nightfall.

© Peter Bence

À l’adolescence, âge critique ou bien souvent l’avenir se dessine mais ou tout reste encore fragile, Peter Bence accorde à la musique tout son temps, toute sa passion. Même s’il remporte en 2004 le '3e prix du concours international de piano György Ferenczy', un autre désir naît chez lui, celle de mieux connaître la musique de films et ses envolées symphoniques. Ce rebondissement musical lui permet quelque part de s’affranchir de la musique classique, de prendre du recul et de la hauteur pour aborder d’autres espaces. La musique de films a en effet, pour peu que l’on s’y intéresse, l'énorme avantagei de brasser une multitude de musiques.

Quand il décide de poursuivre ses études à la 'Berklee College of Music' aux États-Unis, les conditions deviennent idéales pour approfondir la musique qui taraude ses pensées. L’école de musique de Boston est en effet capable de vous aider dans vos projets pour peu que les conditions nécessaires à leur résussite soient réunies. Peter Bence, confiant, détient les plus importantes : virtuosité, créativité, réceptivité, disposition. La faiblesse est un mot qui, semble-t-il est absent de son vocabulaire.

Son attractivité pour la musique de films ne se dément pas, et ses études le conduisent à devenir un spécialiste dans l’école en tant que notateur de musique de films et de piano (1) Bence devient titulaire d'un 'Master of Arts et Film' de la 'Berklee College of Music', et c’est à cette époque qu’il se rapproche de Michael Jackson pour qui il ambitionne quelques transcriptions de ses grands tubes.

Durant sa carrière et même aujourd'hui, des années après sa disparition, l'attractivité pour le 'Roi de la Pop' est toujours présente. Comme d'autres artistes, Peter Bence n'y échappera pas. Ne se contentant pas d'être seulement un observateur anonyme de ses vidéos, l'idée qui germe dans sa tête est de créer un dialogue novateur et fusionnel en adaptant ses chansons à son goût. Les reprises de Beat It ou de Bad sont de parfaits exemples du talent de Peter Bence. Grâce à des vidéos qui illustrent parfaitement son jeu dynamique et enthousiaste, le pianiste va alors déclencher sur la Toile un raz-de-marée aussi soudain qu’inattendu...

1 - En musique, le notateur est la personne chargée de transcrire une œuvre en utilisant les écritures musicales.


LES ARRANGEMENTS DE MICHAEL JACKSON PAR PETER BENCE

Si la presse salue le pianiste quand il joue de sa virtuosité pour atteindre le record du monde Guinness du « plus grand nombre de notes jouées en une minute », intéressons-nous plutôt à ses reprises pop qui l’ont fait connaître sur la Toile...

En 2015, le pianiste se lance ouvertement en mettant en ligne des vidéos de ses performances. Pour atteindre son but, il produit des arrangements piano sur lesquels viennent se greffer des pédales d’effets et un pédalier de commande qui lui sert à déclencher des boucles sonores. Toutes ses performances sont jouées en direct live avec une préparation en amont très travaillée. Tous les sons (à part une foot pedal utilisée à l'occasion pour le son ‘grosse caisse’) proviennent uniquement du piano. Une façon qui n’est pas nouvelle sur le plan technique, mais qui est rarement abordée en utilisant cet instrument.

Le risque en reprenant du Michael Jackson est multiple ; le premier étant la comparaison avec l’original dont les arrangements ont la particularité de fourmiller de petits détails qui, une fois réunie, construisent l’univers sonore de Michael Jackson. Pour Peter Bence, adapter de façon crédible les songs de Jackson en y apportant de la personnalité justifie l’usage d’effets périphériques et, de ce côté là, le pianiste en fait usage d’une façon extraordinaire.

Les effets et les boucles sont intégrés au jeu du piano de façon fluide. Tout s’enchaîne naturellement à la vitesse de l’éclair sans perdre la notion globale qui sied à l’équilibre du morceau. La virtuosité, parfois condamnable - parce que parfois gratuite (donc inutile) -, trouve ici sa place, et démontre par la même occasion que toute construction musicale à besoin d’un support solide pour être recevable ; une excellente façon de renvoyer l’ascenseur au 'Roi de la pop' et à sa musique. D’ailleurs les internautes ont visiblement ressenti cela puisque l’effet « Jackson revisité » cuvé 2015 a transformé la vie du jeune pianiste. Son arrangement de Bad qui le rend célèbre se propage à la façon d’un virus contagieux. Peter Bence recueille 10 millions de vues en quelques jours sur YouTube. Pour un pianiste soliste, c’est inouï, donc rare ! Son aventure artistique vient de commencer…


PETER BENCE : BEAT IT (Michael Jackson)


Après Michael Jackson, le pianiste Hongrois trouve Queen à son goût et fait de même (Somebody to love, Don’t Stop Me Now…)  ; l’ancienne membre du groupe australien Crisp, Sia est « relooké » aussi à sa façon. Peter Bence choisit à coup sûr ce qui fait mouche auprès des internautes jeunes et moins jeunes. À ce jour, avec plus de 350 millions de vues, le pianiste a réussi à vulgariser le piano tout en y apportant une nouvelle approche, peut-être pas révolutionnaire, mais certainement ouverte sur les nouvelles technologies. Du coup, ses arrangements visionnaires passionnent de nombreux pianistes qui voient chez lui la naissance d’un nouveau dialogue avec l’instrument.

Les reprises de ces quelques tubes planétaires joués au piano de manière peu conventionnelle font de ce pianiste une star du Web. Celle de Despacito (2017) - le tube pop-reggaeton des Portoricains Luis Fonsi et Daddy -, récolte quelques 70 millions de vues et confirme une nouvelle fois son talent. Il semble évident qu'au regard des styles travaillés, Peter Bence apprend vite. Disons même qu'il sait affronter les genres musicaux avec une liberté et une impertinence à toute épreuve.


LE STYLE PETER BENCE ? DU PIANO DÉSACRALISÉ !

Ce qui saute aux yeux pour n’importe quel pianiste, c’est son rapport physique avec l’instrument. Avec Peter Bence, l’allure académique du pianiste classique et même de jazz vole en éclat. Au piano, il devient un homme-orchestre dont le succès est dû non seulement à son intelligence de jeu mais aussi à un style pianistique très expressif, audacieux et où le jeu percutant en impose vraiment. Peter Bence aime dialoguer avec l'expressivité de son instrument de façon incisive dans les forte. En une phrase : le piano est malmené, mais pour la bonne cause. Le pianiste s'en explique en ces termes : « Si certains pensent que le piano est ennuyeux, c’est parce qu’on en joue de manière ennuyeuse ! Au contraire, le piano est cool. Il peut tout faire. » (source "Le temps")

En brisant ses propres frontières héritées de la musique classique, Peter Bence a réussi le pari de la musique populaire. Il élève cette dernière à un tout autre niveau, si bien qu’il est devenu source d’inspiration auprès de musiciens de tout âge : « Des internautes m’écrivent régulièrement pour dire que je les ai poussés à commencer le piano. »


PETER BENCE : ATTENTION (Charlie Puth)


Les plus critiques voient dans ces vidéos une course à la virtuosité. Certes, la plupart d’entre elles ont un aspect démonstratif qu’on ne peut éluder. Ont-ils tord ou raison ? Peter Bence possède un tempérament fougueux, mais la musique qu'il choisit incite aussi à un certain débordement physique, d’autant plus que le pianiste ne se contente pas d’enfoncer les touches, il pince les cordes, frappe le montant du piano, claque le pupitre et utilise la pédale sourdine comme une percussion. Peter Bence aurait pu bien sûr utiliser une séquence enregistrée sur ordinateur et jouer dessus, mais reconnaissez que dans ce cas, virtuosité mise à part, Peter Bence n’aurait pas connu un tel succès. Nous aimons ce qui brille comme tout ce qui bouge, au sens propre comme au sens figuré. Ce n’est donc pas un hasard s’il plaît aux internautes.

Depuis 2011, Peter Bence se produit régulièrement sur scène. Au cours de ces deux dernières années, il a joué devant des dizaines de milliers de personnes à travers toute la planète aussi bien à Londres qu’à Moscou ou New York. Le public français a pu l’applaudir au Casino de Paris au mois de novembre de cette année. Ses multiples talents le conduisent également à s’impliquer dans de nombreux projets : musique publicitaire, site Web, documentaire, écriture de chanson pour des artistes pop, etc. Un nouvel album est, parait-il, en préparation et devrait sortir bientôt.

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 12/2018)

Visiter le site officiel de Peter Bence

Se procurer le scoce complet et arrangé de Beat It