PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

PIANO ACOUSTIQUE OU PIANO NUMÉRIQUE ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Porcupine Floyd - Cadarache

Bonjour, j'ai trouvé sur un forum de piano, un "débat" piano numérique contre acoustique, qui est évidemment très animé ! Si vous avez un peu de temps pour le lire, je vous conseille ce lien : Piano Majeur.

Quelle est votre réaction par rapport aux paroles de la personne s'appelant Zébulon ?


Piano Web

CHOISIR ENTRE UN PIANO ACOUSTIQUE ET UN PIANO NUMÉRIQUE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


J'ai parcouru ce forum que je ne connaissais pas. Les discours sont enflammés et je les connais bien. L'opposition acoustique/numérique est une vieille rengaine. Les instruments ont une histoire, un passé et un avenir qui leurs sont propres. Il ne m'est jamais venu à l'idée de comparer une guitare électrique et acoustique. Je ne le ferai donc pas pour le piano. Dans mes articles sur mon site consacrés à cet instrument, je ne donne que des pistes et je ne détiens aucune vérité.

La base à toute chose est le plaisir que l'on en retire. Certains ont besoin d'une Jaguar pour rouler et avoir du plaisir, d'autres se contentent d'un modèle plus courant. Si vous conduisez sur une chaussée mal entretenue, le plaisir du confort routier en sera diminué quel que soit le modèle du véhicule. Choisir un bon piano dans un environnement acoustique mal étudié revient au même que l'achat d'une bonne chaîne hi-fi installée n'importe comment ou avec des éléments disparates. Tout le monde n'a pas la chance ni d'avoir un auditorium, ni des voisins conciliants ou une expérience dans l'acoustique.

Toutes les personnes qui se sont exprimées sur ce forum ont chacune affirmé à leurs façons, leurs vérités sur ce sujet. Seul le résultat personnel compte. Le piano numérique est là, et il rentre petit à petit dans l'histoire des instruments et y prendra sa place propre, comme la guitare électrique aujourd'hui. Voir le piano numérique comme un remplaçant de l'acoustique est un faut débat. Nous n'avons pas encore aujourd'hui assez de recul sur la question et l'instrument ne cesse d'évoluer et peut-être prendra t'il dans quelques années, une orientation différente que celle que nous connaissons aujourd'hui.

Anonyme

J'étais sur le point de m'acheter un Clavinova CLP120 négocié à 1350€, mais ce qu'il raconte me fait froid dans le dos. Cependant, n'ayant pas les moyens d'acquérir un piano acoustique d'étude avec système "silent ", j'ai deux possibilités, soit attendre encore 5 ans d'avoir les moyens de m'en payer un soit commencer des maintenant sur un numérique. Voici donc ma question : d'après votre expérience, constatez vous une réelle différence entre les élèves apprenant sur un numérique et ceux apprenant sur un acoustique ?

Piano Web

Si la personne est en adéquation avec elle-même sur l'instrument, qu'il soit acoustique ou électrique, c'est là, le principal. Je ne compare jamais une personne à une autre. Je vois bien sûr des nuances au niveau du goût, de l'aptitude ou de la morphologie de chacun de mes élèves et je fais en sorte de les aider en fonction de l'instrument qu'ils ont sous les doigts, avec des exercices en rapport.


Est il exact qu'apprendre le piano sur un numérique est très handicapant au niveau du toucher et que ça pose des problèmes irréversibles pour passer sur un instrument acoustique ensuite ?

<

Piano Web

Il n'y a rien d'irréversible. Vous pouvez démarrer pendant 2 ans sur un clavier numérique de base avant d'investir sur un piano de meilleure qualité. Tout dépend de votre ambition propre et de vos moyens physiques et financiers. Il est difficile de répondre objectivement à une telle question. Le problème est complexe et doit être étudié au cas pour cas.


Selon vous, pensez vous qu'il est préférable d'attendre pour avoir un matériel de qualité et pouvoir commencer sur de meilleurs bases ? Je serais tenté de dire que ce qui compte c'est le plaisir de jouer avant tout et donc le plus tôt serait le mieux non ?

Piano Web

Vous avez donné la réponse. Tout le monde ne veut pas ou ne peut pas devenir concertiste !


Anonyme

Bonjour, j'ai lu sur cette page Acheter un piano ce que vous marquiez sur l'avenir du piano, la montée du numérique et je suis légèrement inquiet car depuis un moment je veux devenir facteur de piano. Y a t'il a votre avis un avenir pour ce métier ? Cet univers va t'il se rétrécir de plus en plus ? Ou est ce que la mode du piano acoustique va revenir un jour ?

Piano Web

Economiquement parlant, je ne vous apprendrai rien en vous disant que la société se porte plutôt mal. Devenir accordeur ou facteur de piano n'échappe pas à la règle et la concurrence est âpre. Récemment le constructeur de piano "Pleyel "anciennement Rameau situé à Ales (Gard), qui était aussi une école de formation pour les futurs accordeurs doit normalement fermer ses portes cette année.

La concurrence du piano numérique est bien présente. Ses avantages sont nombreux et sont décrit sur cette page : Piano Numérique Les pianistes débutants, qui sont les plus nombreux, offrent une perspective économique intéressante pour les constructeurs. Le débutant préfère souvent pour le même prix, voire moins, s'offrir un piano numérique qui demande moins d'entretien et qui au final s'avère plus pratique. La qualité sonore de l'instrument est toujours subjective et pour le vendeur habile, un moyen facile de contourner la faiblesse sonore en mettant en avant les avantages techniques offerts par le tout électronique. C'est la société de consommation qui veut ça.

Un piano acoustique peut durer toute votre vie si vous l'entretenez régulièrement… pas un piano numérique, sauf à ne pas s'en servir. Si l'on peut réparer un piano du XIXe siècle, je voie mal comment ce serait le cas au niveau de l'électronique, en perpétuelle évolution et où les stocks des pièces détachées finissent toujours un jour où l'autre à manquer.

Quand on achète un piano numérique, c'est en principe pour une durée de vie de 10 à 20 ans maximum. La seule faiblesse du piano numérique est sa restitution sonore sur le plan acoustique (réflections directes et indirectes). Par contre, des progrès importants ont été apportés en ce qui concerne le toucher (lourdeur, réponse à l'attaque, rebond). Le marché est aujourd'hui assez équilibré entre la demande acoustique et électronique, mais le numérique a toute les chances de s'imposer dans le bas de gamme à moyen terme.

Le métier de facteur de piano devrait à mon avis se rétrécir, comme vous dites. Sauf à servir dans le cadre d'atelier spécialisé dans la restauration de piano ancien et de haut de gamme, les interventions techniques au niveau de l'entretien des pianos acoustiques droits devraient devenir plus rare, pas pour tout de suite, mais bientôt.

La musique classique est la forme musicale qui sauvegarde l'emploi de l'acoustique, par son exigence au niveau du plan sonore mais également par "l'impasse" qu'exige son style. Je vois mal, aujourd'hui (mais peut-être pas pour demain) un morceau d'un grand compositeur classique joué par un concertiste sur un piano numérique, lors d'un concert. Pourtant, l'arrivée des pianos acoustiques "midifiés", c'est à dire avec l'implantation d'un équipement électronique, équipe déjà depuis plus de 20 ans certaines grandes marques de piano acoustique (Yamaha, par exemple). Ceci est déjà le signe évident d'une évolution, d'une phase de transition vers le tout électronique...

Le facteur humain est à considérer, dans le sens où des réticences sont toujours présentes et où le fait de sauter le pas vers le tout électronique n'est pas devenu comme une évidence. Les questions que vous posez n'auraient pas eu de sens il y a 30 ans. Tant que le piano acoustique sera le reflet pour l'utilisateur lambda d'une image sonore de qualité supérieure au piano numérique le marché du piano acoustique restera, peut-être de façon plus confidentielle, mais ne disparaîtra pas.

Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT