PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DOSSIERS DIVERS



FABRIQUER UN PORTE-PARTITION POUR PIANO SUR MESURE

Piano Web vous suggère de réaliser un porte-partition qui vous évitera d'avoir à tourner les pages quand le morceau excède deux pages. De plus, le modèle présenté est efficace contre le vent en aimantant les feuilles.


UN SUPPORT POUR LIRE UNE PARTITION SANS AVOIR À TOURNER LES PAGES

Si vous avez l'habitude de lire des partitions pour piano vendues dans le commerce, vous avez certainement remarqué que leur longueur excède souvent deux pages. Dans le meilleur des cas, quand vous arrivez à la fin de la 2e page et que vous devez poursuivre la lecture sur la page suivante, la partition est écrite de façon à libérer une des deux mains à la dernière mesure comme le montre la partition ci-dessous.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Or, il arrive que les partitions contenues dans les song-book ou si vous préférez dans les 'recueils de chansons' ne sont pas toujours optimisées. Les causes sont multiples et tiennent aussi bien du contenu de la partition que de la mise en place voulue par l'éditeur. Vous serez donc obligé de vous arrêter de jouer d'une main pendant un court instant, à condition que la page veuille bien tourner sans revenir à son point de départ. Je pense que vous me comprenez !


Ici, il est impossible de tourner la page sans devoir s'arrêter de jouer un court instant d'une main.


LES PROBLÈMES RENCONTRÉS AVEC UN PORTE-PARTITION

[ Cette astuce est valable pour une partition n'excédant pas six/sept pages. ]

Dans un premier temps, vous allez photocopier l'ensemble de la partition et coller chaque page les unes aux autres au moyen d'un ruban adhésif. Vous allez ainsi obtenir une partition repliable en accordéon.

Cependant, une fois dépliée, la partition dépasse allègrement un mètre de largeur. Sans support approprié et en raison de son manque de rigidité naturelle, la partition en papier baille sur les côtés. Il devient donc difficile de lire les extrémités de la partition sans aucune gêne visuelle. Or, le problème essentiel ne vient pas tant de la dimension de la partition que du support sur lequel elle repose…

En effet, les porte-partitions ne sont pas pratiques au quotidien. Soit on regrette que la partition ne soit pas assez inclinée, soit on râle parce que le rebord du porte partition n'est pas assez efficace pour maintenir le recueil ouvert. Quel que soit le modèle de piano, acoustique ou numérique, les porte-partitions n'ont jamais été prévus pour résoudre ce genre de problème, et encore moins lorsque la partition est d'une largeur supérieure à 2/3 pages (exceptés les pianos à queue qui proposent généralement un porte-partition plus imposant).

Exemple d'un porte partition pour piano numérique
que l'on fixe grâce à des vis.


FABRIQUER LE SUPPORT

Par où commencer ?

Vous allez voir, c'est très simple. C'est un moyen que j'utilise personnellement depuis de nombreuses années…

Il faut d'abord fabriquer le support. Pour cela, vous devez vous rendre dans un magasin de bricolage pour acheter une fine plaque de tôle métallisée d'environ un millimètre d'épaisseur (une épaisseur supérieure n'est pas indispensable) (*). Si le service est offert, demandez à ce qu'un employé du magasin la coupe sur place à vos dimensions. Vous devez obtenir une plaque de 1,20 mètre de large minimum sur 30 à 40 cm de hauteur. Il est préférable d'utiliser une hauteur supérieure au format standard du A4 (environ 30 cm) au cas où vous rencontreriez des partitions de plus grande taille.

Une fois découpée et poncée sur les bords, vous pourrez si vous le souhaitez peindre la plaque métallisée à votre goût.

Votre support est à présent terminé et prêt à l'emploi. Il vous suffit de le poser contre le porte-partition du piano.

(*) : des aimants sont nécessaires pour que l'astuce proposée soit totalement opérationnelle, aussi soyez vigilant à ce que la plaque possède un champ magnétique puissant. Évitez, par exemple, un matériau comme l'aluminium.


MISE EN PLACE DE LA PARTITION

C'est là que les aimants rentrent en action…

Pour que la partition reste bien en place, qu'elle ne bouge pas à cause des vibrations de l'instrument ou à cause d'un hypothétique courant d'air, vous achetez dans une papeterie quelques magnets (aimants) pour tableaux que vous disposez tout autour de la partition.

Voici mon modèle personnel. Il me suit depuis plus de 20 ans.


CONCLUSION

À présent, votre partition est maintenue efficacement dans toute sa largeur. Vous voici prêt à affronter votre chanson favorite sans vous soucier des pages que l'on doit tourner. Génial, non ? Le support peut rendre des services dans de nombreuses situations : à l'extérieur, contre les vibrations de la scène ou s'il y a du vent. Dans un local, lors d'une répétition avec un autre musicien (guitariste, bassiste...). Si chaque partition photocopiée n'excède pas 3 pages, vous les placez côte à côte et le tour est joué. Dans un local exigu c'est souvent pratique… et pour la communication, c'est plus sympa !

  par ELIAN JOUGLA