PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LE SON DANS UN CONCERT, RETOUR DE SCÈNE ET ACOUSTIQUE


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Léandre

J’ai assisté l’autre jour à un concert dans une petite salle et le son était vraiment mauvais. J’avais beaucoup de mal à entendre le pianiste, mais par contre la batterie était très bruyante. Comment le pianiste arrivait t-il à s’entendre dans ces conditions ? Ce problème-là ne proviendrait-il pas tout simplement de la salle ? J’aimerai avoir votre avis.


PIANO WEB

UN RETOUR DE SCÈNE

En réponse à votre première question, le son que vous percevez lors d’un concert n’est pas celui que le musicien entend sur la scène. Celui-ci dispose en général de deux sources sonores :


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


1 - La première est celle de son instrument. Elle peut être acoustique, comme un piano, une contrebasse, une batterie... ou électrique : guitare, synthétiseur, boîte à rythme, etc. Dans ce cas, le musicien possède toujours un amplificateur indépendant qu’il règle à sa guise. Il réglera son volume de façon à s'entendre correctement, mais sans que celui-ci ne vienne perturber le jeu de ses voisins. C'est dans ces moments-là que la seconde source sonore devient utile...

2 - La seconde source sonore, c'est le retour (ou bain de pied). C’est une petite enceinte disposée sur le sol et dont les haut-parleurs sont dirigés vers le musicien (ou le chanteur). Les retours sont indispensables pour que tous les musiciens puissent s'exprimer d’une façon cohérente, mais surtout sans que le volume joue les enchères sur la scène. Grâce à ces enceintes, il devient possible à un instrument dont le potentiel sonore naturel est plutôt faible, comme un piano, une flûte ou une voix humaine, de jouer d'égal à égal avec ses "congénères". D'autre part, le retour permet à chaque musicien de mieux percevoir le jeu d'un autre membre du groupe qui se trouve à une bonne distance de lui.

Le musicien n’a pas de contrôle direct sur le son qui provient du retour. Généralement, c’est un technicien qui est chargé de corriger les niveaux avant le concert. C’est ce qu’on appelle dans le jargon professionnel « faire la balance ». Grâce à l’utilisation d’une console de mixage, le technicien, qui se trouve généralement face à la scène et à une bonne distance d'elle, règle de façon indépendante le volume sonore qui surgit de chaque bain de pied, suivant de près les indications données par les musiciens qui, à ce moment-là, jouent quelques courts passages de leur futur concert. Par exemple, le technicien mettra ici le piano plus en avant et là, sur un autre retour, un peu moins de basse.

Plus les retours sont nombreux, et plus la balance est délicate à réaliser. Elle n’est jamais définitive et elle demande souvent quelques ajustements durant le concert (une salle vide ne donnant pas les mêmes résultats sonores qu'une salle avec un public). Sur la scène, le réglage sonore qu’entend chaque musicien doit lui convenir parfaitement. D'ailleurs, si lors d'un concert vous voyez un musicien faire de grands gestes d’une main en direction du public ou des coulisses, dites-vous bien que cela provient en général d’un problème lié au réglage du retour.

DISPOSITION RETOUR DE SCÈNE

Concernant votre seconde question, il est possible que le concert auquel vous avez assisté était purement acoustique, c’est-à-dire sans aucune utilisation d’enceintes de façade pour le public. C’est souvent le cas dans les petites salles où seule la puissance sonore et naturelle des instruments suffit (restautant, club...). Cette hypothèse peut expliquer en partie la différence sonore que vous avez ressentie, sachant que le problème est accentué par l’acoustique de la salle qui favorise bien souvent certaines fréquences ou quelques résonances nuisibles. Parfois, la présence d'une petite sonorisation discrète et bien réglée suffit à les contrebalancer ou à les minimiser.

Enfin, votre emplacement dans la salle joue également un rôle : au centre, tout près des musiciens ou pas, sur le côté ou en hauteur... et le son que vous entendrez changera du tout au tout ! Pensez-y lors d'un prochain concert.

  par ELIAN JOUGLA

Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT