PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DÉMOS SYNTHÉTISEURS, CARTES SONS...



LE PROPHET T-8

Armé d’un Prophet T-8, le claviériste qui se produisait sur scène se faisait remarquer, d’abord par l’étendue du clavier qui était proche du piano, mais surtout par le son riche et profond que le synthétiseur produisait. Certes, la polyphonie réduite à huit voies peut sembler aujourd’hui très étroite pour de jeunes synthétistes habitués à des appareils dotés de 64 ou 128 voies, mais ce n’est pas en ces termes qu’il faut aborder le Prophet T-8, surtout si l’on souhaite comprendre et apprécier l’univers des synthétiseurs analogiques !




Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


LE PROPHET T-8

AGRANDIR LA PHOTO

DESCRIPTION DU PROPHET T-8

D’une présentation assez semblable à celle du Prophet 5, le modèle T-8 propose une polyphonie de huit notes dotée d’un clavier de 76 touches (+ de 6 octaves). Il comprend un séquenceur intégré et un stockage de 128 programmes.



LES OSCILLATEURS

Le T-8 comprend deux oscillateurs par note présentés sur le panneau de commande comme osc. A et osc. B. Ce sont encore des VCO ; le T-8 est donc un synthétiseur analogique.

L’oscillateur A dispose des contrôles de fréquence – définissant l’accord en demi-ton sur une échelle de quatre octaves – un réglage de synchronisation avec l’oscillateur B, et trois formes d’onde : les classiques dents de scie, triangle et carré ; en outre, un contrôle de largeur de carré (pulse width) varie de 0 à 100%.

L’oscillateur B possède les mêmes contrôles de fréquence et de formes d’onde, plus un accord précis sur deux demi-tons. Une fonction « basse fréquence » permet, comme son nom l’indique, un fonctionnement identique à celui d’un oscillateur à basse fréquence. Une fonction « clavier » annule le contrôle du clavier à partir de l’oscillateur B.

Jusqu’à là, il n’existe pas de grande différence entre le Prophet 5 et le T-8, si ce n’est la présence d’une onde en triangle sur l’oscillateur A. Quand au son, il est sensiblement équivalent. L’ensemble des oscillateurs est piloté par une petite section « mixage » comprenant trios potentiomètres pour l’osc. A, l’osc. B et le « bruit ».


LES FILTRES

La section filtre est standard, comprenant en outre les fonctions cut-off et résonance. Le VCF et le VCA disposent de leur propre générateur d’enveloppe de type ADSR. De plus, un réglage « second release » permet de programmer deux releases différents pour chaque générateur d’enveloppe. Un double release peut se révéler utile pour créer des sons de type piano plus crédible.

Le T-8 comprend trois modulations séparées : le LFO, le Poly-Mod et le Pressure Mod. Nous disposons ici de trois formes d’onde : triangle, dents de scie et carré. L’importance de ces modulations peut être définie par la roulette (de style Moog) ou par la pression de la touche (Pressure Mod). A l’image du Prophet 5, le T-8 comprend une section Poly-Mod : le générateur d’enveloppe du filtre ou l’oscillateur B peuvent moduler la fréquence de l’oscillateur A ou du seuil du filtre (cut-off).

LA SECTION 'MODULATIONS'

LE CLAVIER

Un petit point très appréciable : la sensibilité du clavier qui permet d’innombrables combinaisons d’effets qu’il serait trop long d’aborder ici.

Toutes les fonctions du T-8 peuvent être mises en mémoire (64 + 64). Le clavier est divisible (split), permettant ainsi deux sons simultanément sur chaque moitié du clavier (le point de split peut s’effectuer à n’importe quel endroit). L’intérêt d’avoir un clavier de 76 touches est ici pleinement justifié. Dans le même ordre d’idée, un réglage unisson assignera les huit voies à une même note (ou quatre voies en cas de split).


LE SEQUENCEUR

Le séquenceur fonctionne en temps réel, ce qui signifie que le rythme enregistré sera fidèlement reproduit. La totalité des notes pouvant être reproduite s’élève à 670. Cela est suffisant pour créer par exemple une ligne de basse avec des cordes, ou pour créer quelques boucles, mais pas au-delà, car malheureusement, il est impossible de transposer les séquences. Toutefois, on peut agir sur la vitesse de reproduction (+ ou – 4 fois).



CONCLUSION

Le Prophet T-8 était à l’époque de sa sortie un synthétiseur offrant des possibilités nettement plus étendues que la plupart des claviers de ce prix (il se vendait aux alentours de 50 000 F, soit environ 8 000 €). Le grain typique du son américain produit par la marque Sequencial Circuit est bien là. On aime ou on n’aime pas. Quand on utilise la fonction unisson, le gros son produit laisse peu de place à la concurrence. Le Prophet T-8 excelle surtout dans les sonorités d’ensemble, particulièrement les sections de cuivre.



DEMOS PROPHET T-8

Entre nappes et gros sons...

Démo séquenceur

Bruno Cardozo - Psicodelia (jeu en live avec utilisation de delay)


Principales caractéristiques techniques du Prophet T-8

  • Clavier : 76 touches, sensitif et toucher lourd.
  • Polyphonie : 8 notes.
  • Programmes : 128.
  • Séquenceur : 670 notes, 8 séquences distinctes.
  • Formes d’ondes : scie, triangle et carré avec pulse width.
  • Oscillateurs : 2 par note (16 osc.)
  • Générateur d’enveloppe : type ADSR + Release supplémentaire.
  • Glide polyphonique : oui.
  • Interface : oui, avec branchement MIDI.
  • Pirch Bend : oui.
  • Poids : 30 kg environ.
  • Côte argus : entre 1 500 et 2 000 €