PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

SUIS-JE DOUÉ POUR LE PIANO ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Anonyme

J'ai 18 ans, et cela fait maintenant un petit peu plus d'un an et demi que je fais du piano, et que je me pose quelques questions à ce sujet...

Je travaille le piano avec un prof particulier (1 heure/semaine), et je dois travailler mon piano +/- 30min par jour (en semaine). Mon prof n'arrête pas de dire que je suis doué pour le piano. C'est là ma première question : en effet, je ne connais PERSONNE dans mon entourage qui apprend le piano. Je n'ai donc aucune idée du niveau en piano qu'une personne devrait avoir au bout d'une ou de deux années de cours.

Par curiosité, j'aimerais savoir si je suis vraiment fait pour le piano... ou pas. Pour vous donner une vague idée de mon niveau, je vous liste tous les morceaux que j'ai appris depuis que je prends des cours. Je sais que le niveau dépend de plein de choses : la façon de jouer, l'interprétation, la vitesse, etc. Cependant, j'aimerais vraiment me faire une idée de mon niveau, si je suis nul, dans la moyenne ou bon.

Voici mes morceaux (dans l'ordre ou je les ai appris) :

J'ai débuté avec la Méthode Rose. Une fois finie, j'ai commencé de "vrais morceaux" :

- La dispute de Yann Tiersen - musique du film 'Amélie Poulain'
- The Entertainer de Scott Joplin
- Preludium de J. S. Bach
- Sarabande de Haendel
- Speak Softly Love de Nino Rota - musique du film 'Le Parrain'
- As de pique
- Elisa de Serge Gainsbourg
- Ave maria de Schubert
- Concerto pour piano N°21 de Mozart
- Comptine d'un autre été : l'après midi de Yann Tiersen - musique du film 'Amélie Poulain'
- La sonate au claireclair de lune de Beethoven
- Super Mario Brother
- Petite musique de nuit de Mozart
- Valse Op 69 N°2 de Chopin
- The pink panther de Henry Mancini
- Funeral march of a marionette de Gounod
- L'autre valse d'Amélie de Yann Tiersen - musique du film Amélie Poulain
  et les morceaux que j'apprend actuellement :
- La lettre à Elise de Beethoven
- Le générique des Simpson (version un peu simplifiée par mon prof).


Piano Web

ÉVALUER SON NIVEAU PIANISTIQUE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Si les morceaux sont les originaux… c'est très très bien.

Bien sûr les réserves que vous émettez sont importantes : l'interprétation, la mise en place rythmique. Seul votre prof est juge de la bonne restitution de l'œuvre interprétée, bien qu'il soit intéressant et important pour vous de déjà développer votre propre réflexion sur la qualité de votre travail. Tout dépend de votre maturité musicale et de votre objectivité personnelle.

Il est à observer que vous avez obtenu ce résultat avec un professeur particulier, ce qui est normalement le gage d'une qualité supérieure par rapport à un cours dans une école… sinon où serait l'intérêt du cours particulier ?

Votre répertoire navigue entre classique, musique de films et variété, ce qui ne peut que vous enrichir, que ce soit au niveau des types d'écritures comme au niveau des interprétations, c'est donc un bon point pour vous.

Personnellement, je n'emploie jamais le mot doué, je préfère dire qu'une personne a des facilités, c'est moins exclusif comme mot… Cela évite de se prendre la "grosse tête".



Anonyme

Mes parents disent que j'ai un "don", moi au contraire, je trouve cela insupportable... je m'explique…

Quand j'ai un nouveau morceau à apprendre, je déchiffre la partition et je la joue. Mais à peine je joue le morceau 2 ou 3 fois que je le connais tout de suite par cœur. Alors ok, c'est pratique, sauf qu'au final je ne déchiffre que très peu de partition. A peine 2 ou 3 fois, et après, plus besoin de lire... alors que faire : continuer à apprendre les morceaux comme ça ou me "forcer" a lire les partitions, même en connaissant le morceau par cœur ?

Est-ce au final une "bonne chose" d'être capable d'apprendre rapidement les morceaux ou pas ? Beaucoup de monde sont-ils dans mon cas ?


Piano Web

On ne peut vous reprocher d'avoir de la mémoire. Pour un musicien c'est un énorme avantage, une chance supplémentaire. L'obligation de se forcer à lire une partition quand on connaît ses moindres détails ne repose sur rien de sérieux. C'est lié à une vieille habitude d'apprentissage du déchiffrage en musique classique. A vous d'évaluer votre capacité à mémoriser. Personne d'autre ne doit intervenir. Toutefois, il est bon de temps en temps de revoir la partition pour se rassurer, pour voir si avec le temps on n'a pas contourné certaines difficultés techniques ou omis certains passages.

En règle générale, c'est une bonne chose que de passer le moins de temps possible à déchiffrer un morceau, on en retire un plaisir plus immédiat et cela laisse plus de temps pour travailler l'interprétation.

Chaque personne a une capacité propre à déchiffrer, à lire les notes, c'est ce qui lui permet, en partie, d'estimer ses points forts et faibles… Etant bien entendu que toute forme de comparaison avec d'autres musiciens est inutile, voire néfaste.

.

Thérèse Lepers

Bonjour, ma fille âgée de 14 ans a commencé le piano il y a maintenant deux ans avec un professeur particulier qui lui enseigne plus ou moins les morceaux qu’elle désire. La dernière fois que je l’ai rencontré, il a insisté sur le fait que mon enfant avait des dispositions pour le piano. Il m’a dit qu’elle surmontait les difficultés avec une certaine facilité et m’encourage à ce qu’elle poursuive dans cette voix. Bien qu’ayant confiance en cet enseignant, je voudrais avoir votre avis sur la question. Merci.


Piano Web

Vous évoquez à demi-mot le don musical que pourrai avoir votre enfant. Au bout de deux années de pratique instrumentale, un enseignant possède généralement un profil assez fidèle de son élève, à condition bien sûr d’avoir prit le temps de l’observer durant les cours. C’est-à-dire en ne portant pas un regard exclusivement accès sur sa performance technique, mais en englobant tous les paramètres de sa personnalité : son âge, son assiduité aux cours, ses passions, ses progrès scolaires et bien sûr son rapport existentiel avec la musique.

Tous les enseignants sont loin d’avoir la capacité analytique et psychologique nécessaire pour suivre les progrès d’un élève sur la durée, et si un professeur est dans ce cas, alors des erreurs de jugement peuvent exister en toute bonne foi. Une fois de plus l’expérience de l’enseignant est primordiale. Généralement, pour les profs de musique du secteur privé, c’est sur le tas qu’ils apprennent la meilleure façon de conduire les cours.

Votre fille a deux années de pratique. C’est peu. Par expérience, j’ai eu des élèves qui ont démarré vite et qui se sont essoufflés dès la deuxième année. Une fois de plus, il est important de rappeler que c’est dans la durée que l’on voit un résultat en musique. Le don en lui-même n’a pas d’importance si l’on ne le conjugue pas avec des acquits et de l’expérience.

Pour vous rassurer, si votre enfant a une bonne oreille, alors oui, elle peut continuer si elle le désire. Il existe tellement de parents qui obligent leur enfant à apprendre la musique alors qu’ils n’ont aucune disposition particulière qu’ils feront d’eux, et à court terme, des êtres malheureux. C’est d’autant plus stupide qu’ils entraîneront également dans leur conscience un rapport faussé avec la musique, parfois même à l’âge adulte.

  par ELIAN JOUGLA


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT