PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE ET DES INSTRUMENTS



LE TRAUTONIUM, UN INSTRUMENT COMPLEXE MAIS EFFICACE

Instrument monophonique, le trautonium fut inventé par l'allemand Friedrich Trautwein en 1928. Le Trautonium utilisait le principe de la synthèse soustractive où différents timbres peuvent être obtenus par filtrage des harmoniques. Plus tard, en 1952, une nouvelle version baptisé Mixtur Trautonium verra le jour grâce à Oskar Sala, physicien et compositeur allemand de musique électronique. Jusqu'à sa mort, Sala n'aura de cesse d'améliorer l'instrument : un générateur de bruit, un générateur d'enveloppe, des filtres passe-bande et des oscillateurs subharmoniques permettant de rajouter des fréquences inférieures à la fondamentale.



Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"



Alfred Hitchcok et Oskar Sala cherchant des effets sonores pour le film 'Les Oiseaux'

Le son est produit grâce à une plaque métallique qui est pressée conjointement avec l'utilisation d'une résistance filaire qui court sur un rail métallique souple. Le jeu est expressif et permet de créer des vibratos et des effets de glissando sur trois octaves. Les nuances dynamiques sont créées par la pression exercée sur la plaque métallique. Le résultat sonore est remarquable comme le montre la vidéo du concert d'Oskar Sala présente sur cette page. Si certaines sonorités rappellent l'étonnant EMS Synthi A d'AKS sorti au début des années 70, le trautonium délivre des timbres beaucoup plus riches grâce à l'exploitation des subharmoniques.

Différentes versions existeront. Le volkstrautonium sera le premier modèle, mais il faudra attendre cinq années pour qu'un modèle à deux cordes (le trautonium) voit le jour. Un système de pédales sera rajouté pour rendre le jeu de l'instrument plus facile.

Bien avant qu'Alfred Hitchcock ne s'y intéresse pour son film Les Oiseaux, de nombreux compositeurs vont écrire pour l'instrument : l'auteur de Ainsi parlait Zarathoustra, Richard Strauss, mais également Carl Orff, Paul Hindemith ou Hanns Eisler.

Dans leur finalité sonore et technologique, les ondes Martenot et le trautonium sont très proches : une technique de jeu qui rappelle celle des instruments à cordes et l'utilisation d'un clavier. Toutefois, l'histoire retiendra avant tout les ondes Martenot pour la facilité de ses réglages et la qualité de son clavier autorisant une certaine virtuosité. Quant au trautonium il trouvera grâce au constructeur allemand Doepfer un nouveau souffle. Ce dernier mettant à la disposition des synthétistes une interface MIDI capable de recréer les sensations de son jeu si singulier.


DÉMO TRAUTONIUM (CONCERT OSKAR SALA)