PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



UN PIANO DANS LES HÔPITAUX

Doit-on voir d’un bon œil ou plutôt d’une bonne oreille l’arrivée de pianos dans les hôpitaux ? Phénomène d’imitation à l’image des pianos dans les gares où chacun peut jouer en attendant le train, l’hôpital, dont la mission est de soigner les gens, est-il un lieu idéal pour que le tout venant pousse la chansonnette ?


UN PIANO POUR DES NOTES APAISANTES


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Alors que fin 2016, l’hôpital de Brest s’équipe d’un piano numérique destiné aux patients du service d’hématologie en vue de les aider à améliorer leur santé et leur bien-être, au CHU de la Timone à Marseille une première initiative « grand public » a lieu en avril 2017. L’objectif : la possibilité de s’exprimer sur le piano en attendant une consultation, un examen ou lors d’une visite à un proche. L’instrument est également utilisé pour des concerts organisés avec les partenaires culturels de l’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) qui a noué un partenariat avec l’Opéra de Marseille depuis plus de 10 ans.

À la Timone, le projet a été porté par le personnel soignant, notamment par Julia Javelaud (manipulatrice radio) et le professeur Jean-Michel Bartoli, accordéoniste amateur qui partage sa passion pour l’instrument dans son service auprès de ses patients.

La présence de musiciens intervenants en milieu hospitalier n’est pas récente. Cela existe depuis plusieurs années. Écouter et voir des musiciens jouer apportent des résultats positifs auprès des patients, notamment chez les enfants. La musique est psychologiquement « réparatrice », toutefois ces interventions sporadiques n’ont évidemment qu’un lointain rapport avec la présence permanente d’un piano dans un hall d’hôpital ou dans une salle dédiée !

Automne 2017. Le Centre Hospitalier d’Albi ouvre ses murs à la musique en invitant un piano à produire des pauses musicales ; une façon de promouvoir la culture au sein de l'établissement, et surtout d'humaniser un lieu où l'on passe parfois beaucoup de temps !

Offert par l'association ‘Hôpital Sourire’, le piano blanc se balade dans les différents services Les musiciens (pour la plupart bénévoles) adaptent leur programme en fonction de l’âge des hospitalisés durant quelques heures par semaine avec pour mission d’apporter aux patients un rayon de soleil et autant de réconfort.

Enfin, au mois de juin de cette année, la presse faisait écho d’un piano installé au CHU de Besançon. Après un appel au don visant les particuliers via les réseaux sociaux, lui-même précédé d’une levée de fond soutenu par le collectif ‘Bisontines-Bisontins’ et le concours d’entreprises, l’hôpital a pu acquérir un piano droit d’une valeur de 10 000€.

Le piano qui trône dans le hall d’entrée doit être utilisé dans le cadre du programme d’animation de l’hôpital, notamment en musicothérapie ou lors de petits concerts en présence des enfants. Notons que le piano devrait être équipé d’ici quelques temps d’un système silencieux permettant de jouer sans déranger. D’autre part, outre un tabouret fixé au piano, l’instrument est équipé de roulettes afin de le déplacer facilement d’un lieu à un autre.

Pour la directrice de l'hôpital, Chantal Carroger, un tel projet doit amener de la détente dans un lieu on l’on ne l'attend pas, aussi bien pour les patients, les visiteurs ou le personnel de l'hôpital.

Pour le moment, ces différentes initiatives restent encore marginales, et dans bien des cas, un appel aux pianistes de bonnes volontés est souvent lancé. Bien que différent du concept ‘piano-gare’, sur le fond comme sur la forme, la présence d’un instrument comme le piano dans un milieu hospitalier est à relativiser et demande sans aucun doute une utilisation mieux « encadrée » que dans un lieu de passage comme une gare SNCF. Votre avis ?

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 07/2019)


L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.