PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

VIDÉOS PÉDAGOGIQUES



JOUER FAUX AU PIANO - JACQUES LOUSSIER

L'ART DE JOUER FAUX AU PIANO, PAR JACQUES LOUSSIER

HUMOUR : d'habitude, la pratique musicale nous enseigne "religieusement", que toute fausse note est un péché, que la qualité première du musicien est de s'évertuer à respecter la partition telle qu'elle est écrite… sans fausse note ! Qu'une fausse note "salit" la mémoire de l'auteur… qu'elle peut même hanter la pensée de l'interprète en devenant pour lui la source de tous ses malheurs.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


NB : cette séquence vidéo est proposée dans un but uniquement pédagogique
pour découvrir les différentes facettes liées à la musique.


Dans cette vidéo, le pianiste Jacques Loussier, spécialiste de la musique classique revisitée à la sauce jazz, s'amuse avec une attitude très sérieuse à contourner la musique de Chopin. L'exercice est plus difficile qu'il n'y paraît au premier abord. Le choix des notes 'fausses' n'est pas dû au hasard. La plupart du temps, elles modifient la tonalité du morceau en jouant sur le demi-ton voisin, provoquant ainsi une sorte de modulation atonale étrange, une sonorité qui aurait levé, à l'époque de Chopin, tout un tas d'injures que je vous laisse imaginer.

Jacques Loussier utilise souvent les fausses notes en fin de phrase (jouée un demi-ton au-dessus ou au-dessous), là où cela fait le plus mal aux oreilles… la phrase musicale commence bien pour finir en catastrophe, ce qui provoque le rire du public. En dehors des fausses notes, Jacques Loussier interprète de façon très académique la musique classique, même s'il s'agit là d'une sorte d'assassinat musical utilisant des règles d'harmonies tout à fait personnelles.

Si vous aussi, vous avez tenté cette sorte d'expérience musicale, n'hésitez pas à proposer votre vidéo !

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES


SOMMAIRE "ESPACE MEDIA"
ACCUEIL