PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

VIDÉOS PÉDAGOGIQUES



NADIA BOULANGER, PÉDAGOGUE D’UNE ÉPOQUE RÉVOLUE

Nadia Boulanger est l’une des figures importantes du 20e siècle. Celle qui considérait que « manger est une perte de temps », devait consacrer toute sa vie à la musique ; le seul combat qui, à ses yeux, en valait la peine. Cette battante d’un autre temps deviendra la plus célèbre prof de musique à travers le monde et comptera parmi ses élèves de très grands noms qui ne cesseront de rendre hommage à son enseignement.


NADIA BOULANGER, ORGANISTE ET COMPOSITRICE

Née à Paris en 1887 et fille du compositeur et chef d’orchestre Ernest Boulanger, Nadia Boulanger a été l’un des professeurs de composition les plus influents du 20e siècle. Celle qui fut directrice du 'Conservatoire américain' de Fontainebleau jusqu’à sa mort en 1979, a formé de nombreux virtuoses américains tels que Aaron Copland, George Gershwin et Philip Glass, mais aussi des compositeurs qui auront une destinée très populaire comme Michel Legrand, Lalo Schifrin, Quincy Jones ou encore Astor Piazzolla.


Ad Block

© Library of Congress - Nadia Boulanger entourée de Aaron Copland et de Walter PIston dans un restaurant français à Boston en 1945.

Cette pédagogue, née au sein d’une famille de musiciens, a eu avec la musique des rapports qui se marièrent très tôt avec la composition, dès l’âge de 9 ans. Organiste par vocation, elle aura l’opportunité de remplacer Gabriel Fauré à l’âge de 16 ans, à l’église de La Madeleine à Paris.

Sa scolarité, fort brillante, lui permet de remporter en 1903 les premiers prix d’orgue, d’accompagnement et de composition, eux-mêmes suivis cinq ans plus tard d’un Second 'Grand Prix de Rome' de composition.

Outre son talent d’organiste, Nadia Boulanger a composé des œuvres notables avant de tout arrêter à la mort de sa jeune sœur survenue à l’âge de 24 ans pour des raisons de déficience immunitaire. Ce choc affectif réoriente sa vocation artistique. Elle consacre alors son énergie à diffuser l’œuvre de sa sœur tandis que la pédagogie entre dans sa vie en devenant son alliée. Dès lors une impressionnante carrière de professeur s’ouvre à elle, carrière qui se poursuivra jusqu’à sa mort survenu en 1979, à l’âge de 92 ans.


NADIA BOULANGER, PORTRAIT
(source France 2 - P. Deschamps, W. Kamli - 01/2021)

VOIR LA VIDÉO

NADIA BOULANGER, L'ENSEIGNANTE PÉDAGOGUE

En tant qu’enseignante, elle comptera pas moins de 1 200 élèves au 'Conservatoire américain' de Fontainebleau. Ce suivi pédagogique, qu’elle commence dès l'ouverture du Conservatoire en 1921, devait rapidement rayonner à l’international et attirer des musiciens venus d’horizons divers, du classique en passant par le jazz et la musique classique contemporaine.

Outre sa connaissance parfaite de l’harmonie occidentale et de ses usages qu’elle conduisait à travers une approche pédagogique toute nouvelle, Nadia Boulanger avait une « exigence aiguë » envers ceux qui désiraient suivre son enseignement. Fort heureusement, pour rassurer ses élèves et consolider ses cours, la pédagogue livrait de temps en temps quelques phrases philosophiques personnelles dont l’une des plus célèbres reste celle-ci : « Je suis votre degré de tension le plus élevé. Écoutez-le en vous-même. »

par PATRICK MARTIAL


SOMMAIRE "ESPACE MÉDIA"
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2021 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales