PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

MATÉRIEL DE MUSIQUE



HOME-STUDIO : CAISSON DE BASSE ET TAILLE DES ENCEINTES

Cette page vient en complément de : acheter des enceintes pour home-studio


LA TAILLE DES ENCEINTES

Si votre home-studio ressemble à un placard, il est évident que vous ne choisirez pas les mêmes enceintes que si vous disposez de la place vraiment nécessaire à une bonne installation. Pour un confort d’écoute optimum, la taille des enceintes est étroitement liée au volume physique de la pièce et de la distance à laquelle vous allez écouter. En d’autres termes : à petits studios, petites enceintes.

Le défaut majeur des petites enceintes passives est de délivrer moins de grave : soit elles coupent relativement vite ce registre à mesure qu’elles descendent dans le grave, soit elles ne diffusent pas une pression acoustique satisfaisante pour pouvoir écouter dans des conditions confortables. Si vous constatez un de ces problèmes, et si vous n’avez pas de caisson de grave, l’utilisation momentanée d’un casque au stade final du mixage peut se révéler utile, voire indispensable.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"



LE CAISSON DE BASSE

L’adjonction d’un caisson de basse permet une meilleure restitution sonore des fréquences graves ainsi qu’une amélioration de la profondeur générale de l’écoute (relief sonore accru).

CAISSON DE BASSE JBL

Le raccordement électronique d’une paire d’enceinte avec un caisson ne pose en général aucun problème, dès lors que l’on intègre le caractère omnidirectionnel des fréquences graves en dessous de 100 Hz, car au-dessus la directivité commence à se percevoir. Dans ce cas, on veillera à orienter tout le spectre restant (de 100 Hz à 20kHz) vers les enceintes dites « large-bande » ou « satellites ».

Comme le grave diffusé par le caisson est omnidirectionnel on pourra ne pas le placer nécessairement au centre des enceintes « satellites », en veillant tout de même à l’éloigner d’un mur qui, trop proche, créerait des résonances parasites qui nuiraient à l’intelligibilité des graves et à la cohérence du monitoring.


LE CHOIX D’UN CAISSON DE GRAVE

Dans ce domaine, là aussi, une écoute préalable s’impose. Il existe un vaste choix. Certains modèles prétendent restituer les fréquences en dessous de 20 Hz. Oui, peut-être, mais à quel point le signal est-il dégradé ? Autre piège : la tonique. Certains caissons donnent, à la première écoute, l’impression de renforcer le bas du spectre, alors qu’ils se contentent d’envoyer une tonique qui est leur propre fréquence de résonance.

Une écoute attentive montre le caractère uniforme du comportement du caisson : on perçoit toujours le même son, la même note, et rien d’autre. Peut-être devriez-vous choisir, afin de simplifier l’installation de cette pièce maîtresse dans un petit système d’écoute, un caisson actif, c’est-à-dire muni de son propre amplificateur intégré. Sur ce type de caisson on trouve habituellement un réglage de niveau, un ajustement de la fréquence de coupure haute et une inversion de phase absolue, afin d’harmoniser la réponse en phase avec celles des satellites.

Plutôt que de choisir parmi les 3 ou 4 marques que les magasins spécialisés dans le home-studio vous proposent, mieux vaut aller voir ceux qui se spécialisent dans le home-cinéma : vous serez surpris, par exemple, par l’écoute de grande qualité d’un caisson Klipsch, par exemple. Klipsch appartient à la grande légende de l’audio, au même titre que Western Electric, Altec-Lansing, JBL et quelques autres précurseurs de talent.

Dans la mesure du possible évitez les packages caisson + enceintes satellites, ou alors munissez-vous d’un CD de test que l’on trouve dans le commerce, car certains constructeurs masquent le manque d’extrême grave de leur système en créant artificiellement un « trou » dans le raccordement entre le caisson et les satellites. Ce trou se situe généralement entre 80 et 100 Hz.

ENCEINTE CENTRALE KLIPSCH RC-62


LE SPÉCIALISTE SON

Le début des années 2000 a vu se tasser progressivement la mode des petits monitors actifs munis de tas de switches derrière pour, soi-disant, ajuster la courbe de réponse de l’enceinte au local. La déferlante a provoqué une baisse sérieuse de qualité due à l’industrialisation poussée, simplement pour répondre à la demande.

Cette mode a banalisé une écoute très spécifique, reconnaissable à son registre grave distordu, ses aigus agressifs et sa réponse impulsionnelle effroyable. Que faire ? Ecumer les auditoriums dans lesquels on peut venir avec ses propres CD écouter des enceintes, qu’elles soient actives ou passives. Il faut comparer et évaluer.


UN DOUBLE GAGNANT

La subjectivité intervient dans le choix des enceintes, autant que la méthode d’exploitation. En fait, afin de travailler dans les meilleures conditions possibles, il faudrait deux systèmes d’enceintes : l’un, irréprochable, facilitera l ‘affinage des prises de son et des mixes. L’autre, plutôt de type « lambda », permettra de s’assurer que le son passe correctement sur des enceintes passe-partout : cela facilite la mise en place des mixes et prévient un éventuel déséquilibre d’amplitude ou de timbre. On appelle cela les « écoutes radio ».

Les défauts de ce genre d’enceintes deviennent ici une qualité en offrant au home studiste le nivellement par la base dont il a besoin pour vérifier la compatibilité de son mix avec tous types d’installations de reproduction sonore, des meilleures au pires.

Suite : LA POSITION DES ENCEINTES.

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

nom : Christian Gautier
message : transmettre des basses sans distorsions demande des haut-parleurs de qualité, grand diamêtre, fréquence de résonance très base, volume du caisson adaptée au diamêtre du haut-parleur. Les caissons avec évent dans ces fréquences sont à proscrire étant donnée la longeur d'onde. Le chemin de l'onde arrière est trop long pour être matérielement réalisable.

Une expérience personnelle de réalisation d'un amplificateur à contre réaction de courant done de très bon résultats sur des amplificateurs de base. Rappelons que le déplacement est en principe proportionnel au courant et non à la tension. Qu'en pensez vous ?

Bravo pour votre rubrique. (posté le 31/07/2016)