PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

MATÉRIEL DE MUSIQUE



LA POSITION DES ENCEINTES DANS UNE CONFIGURATION HOME STUDIO

Dans un home-studio ou un studio d’enregistrement professionnel, on n’installe pas n’importe comment les enceintes. Comme toute véritable pièce à écouter de la musique, votre studio doit s’agencer de manière à toujours privilégier le placement physique des enceintes, sans obstacle venant tourmenter réponse en fréquence et réponse en phase.


ENCEINTES EN POSITION SUSPENDUE

LA DISPOSITION DES ENCEINTES STUDIO


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


L’optimisation de la disposition des enceintes ne se fera qu’une fois le traitement acoustique réalisé. Il vous faudra prévoir un espace suffisamment important si vos enceintes sont équipées de bass-reflex arrière pour que ceux-ci puissent correctement s’exprimer, sans provoquer de bosse particulièrement audible. Mieux les enceintes seront installées, moins vous devrez effectuer des corrections, soit directement sur l’enceinte, soit sur le système d’amplification séparé situé en amont.

Plusieurs positions existent : posée debout ou couchée, debout en hauteur sur pied et suspendue. Si, en principe, l’auditeur et les enceintes doivent former un triangle isocèle ou équilatéral, point n’est toujours utile d’orienter les baffles vers l’auditeur, tout dépend de la distance entre les enceintes et la zone d’écoute souhaitée. La directivité contrôlée de certains monitors autorise leur placement parallèle au mur, sans que cela nuise à l’écoute. D’autres constructeurs préconisent le contraire, grâce à une théorie dont l’application dans leur gamme d’enceintes prouve l’évidente pertinence. Généralement, les constructeurs préconisent une disposition idéale ou des recommandations dans leur manuel.


DE L’AXE ET DE LA HAUTEUR

En règle générale, on évitera de poser les enceintes sur des éléments pouvant engendrer des vibrations, comme on n’encastrera jamais dans des niches des enceintes équipées de basse-reflex arrière. Les enceintes peuvent se placer sur des pieds à même le sol, soit sur un support mural, soit vissées dans le mur solidement en employant des moyens de fixations surdimensionnés.

La plupart des boutiques spécialisées proposent des supports qui favorisent la meilleure position d’écoute en subissant le moins de contrainte possible. Suivant les supports, il sera peut-être nécessaire d’y visser les enceintes, afin d’éviter tout risque de chute suite à un malencontreux coup d’épaule.

Sur de nombreux modèles de monitor, les constructeurs ont prévu des inserts, sortent de pas de vis encastrés qui rendent particulièrement aisée la fixation sur le support. Ce dernier, fabriqué à partir de bois ou de métal, peut prendre plusieurs formes.

Si l’on perçoit une résonance provoquée par le contact support-enceintes, un découplage acoustique peut s’imposer : matériau de densité intermédiaire, mousse… A noter que pour une disposition au sol, il existe dans le commerce des cônes autocollants que l’on fixe sous chaque enceinte et qui permettent de réduire la transmission des ondes vibratoires.

Comme il existe peu d’enceintes équipées de haut-parleurs concentriques (à l’inverse de modèles de chez Tannoy), il faut veiller à la mise en phase des monitors par rapport à la position d’écoute : une inclinaison sur un axe horizontal peut améliorer la restitution, surtout si le baffle est plan, c’est-à-dire si le constructeur n’a pas prévu de mise en phase acoustique des différents transducteurs de l’enceinte. Un son passant progressivement du grave à l’aigu ne doit pas donner l’impression qu’il « monte » du boomer au twitter : l’enceinte doit donner une réponse homogène, dans laquelle tous les transducteurs fusionnent harmonieusement leurs plages de fréquences. Un monitor doit représenter un point d’émission unique, et surtout pas autant de point d’émission qu’il y a de haut-parleurs.

Si votre studio dispose d’une grande hauteur sous plafond et qu’il vous est impossible d’installer les monitors suffisamment bas, vous avez l’option de les coucher sur le côté, surtout s’ils sont équipés d’un baffle médium/twitter orientable. Dans cette position, le tweeters se trouvera vers l’extérieur et le boomer vers le centre pour favoriser l’image stéréophonique. A noter que dans certains cas, installer les tweeters en bas améliore la restitution.

ENCEINTES EN POSITION COUCHÉ


POSITIONNEMENT OPTIMISÉ

L’équipement des studios étant tous différent les uns des autres, et les enceintes possédant des caractéristiques sonores elles-aussi toutes différentes, il n’existe pas de recette miracle. Toutefois, dans une notion de généralité, vous pouvez tester ces conseils :

1 - Si votre local est rectangulaire, il est préférable de placer les enceintes face à vous dans l’axe le plus long pour permettre aux fréquences basses de se développer (ondes réfléchies). Si toutefois, cette disposition amplifie de trop nombreuses résonances nuisibles, optez alors pour une disposition dans le sens de la largeur. De fait, vous obtiendrez une image stéréophonique accrue et une plus grande proximité sonore ce qui, dans le cadre d’un mixage, peut se révéler parfois utile.

2 – Dans la mesure du possible, installer les monitors de façon à créer une symétrie par rapport à la surface du local. Enceintes gauche et droite doivent être à la même hauteur. Veillez également à ce que les distances respectives du mur arrière et des murs latéraux soient différentes. Par exemple, 0,50 m pour le mur arrière et 1 mètre pour les murs latéraux.

3 – Ne disposez pas vos enceintes dans les coins pour éviter une amplification nuisible des basses fréquences.

4 – Installer votre équipement (console/enceintes) de façon à créer un triangle équilatéral avec vous quand vous réalisez un mixage.

5 – Laissez un espace suffisant à l’arrière de vos enceintes (20/30 cm) pour amoindrir le rebondissement des ondes sonores.

6 – Placer en hauteur les enceintes de façon à ce que les tweeters soient au niveau de vos oreilles.

EXEMPLE EN CONFIGURATION STUDIO

Avant de positionner définitivement les monitors, il vous faudra être en possession d’un disque-test contenant du bruit blanc qui présente la caractéristique d’une même énergie à toutes les fréquences.

Ce genre de CD vous évitera le coût important des analyseurs et autres logiciels spécialisés dans l’acoustique. Même si les possibilités sont réduites, le bruit blanc vous permettra de déceler à l’oreille un défaut de restitution, et même un tout petit défaut. Avec un peu d’expérience et de mémoire auditive, on peut donc, à l’aide d’un simple CD de test, se tirer de bien des embarras.

OPTIMISER L'EMPLACEMENT DE SES ENCEINTES DE MONITORING

Cette vidéo proposée par le constructeur Mackie vient en complément de notre dossier en apportant aux principales difficultés concernant le type d’enceinte et leur emplacement en fonction de la pièce des solutions pleines de bon sens.

Suite : LIAISON ET CABLAGE.


Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.