PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LES PIANISTES DE JAZZ



KEITH JARRETT PORTRAIT, L'ICÔNE DU PIANO SOLO

Surtout réputé par ses longues improvisations en concert ou sur disque, Keith Jarrett est l'un des pianistes les plus importants ayant émergé depuis les années 1960. S'attaquant parfois au répertoire classique (Bach, Mozart...), Keith Jarrett a peu à peu délaissé la formule du quartet et du quintette pour favoriser le trio et le piano solo. Il a toujours une forte influence sur les pianistes de jazz actuel.


LES DATES IMPORTANTES DE LA VIE DE KEITH JARRETT


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


  • 1945 - Keith Jarrett est né le 8 mai 1945 à Allentown, en Pennsylvanie et a grandi dans une famille d'immigrés (son père était britannique et sa mère hongroise)... Il suit ses premiers cours de piano à trois ans. Il apprend le vibraphone, la batterie et donne son premier concert à sept ans.
  • 1962 - À 17 ans, il interprète ses propres compositions en public et entre à la Berklee School of Music de Boston. Il forme alors son premier trio.
  • 1965 - À New York, Keith Jarrett enregistre avec le Don Jacoby and the College All Stars. Il travaille avec Roland Kirk (sax) et Tony Scott (sax). Sa carrière se poursuit en free-lance *, mais également auprès des Jazz Messenger d'Art Blakey (dr).
  • 1966 - Il fait partie du groupe de Charles Lloyd (sax) et joue aux côtés de Jack de Johnnette (dr). Il se produit en concert et devient une star du piano. Il tourne dans le monde entier et enregistre avec Charles Lloyd jusqu'en 1968.
  • 1968 - Après s'être associé à Charlie Haden et Paul Motian (dr) et après avoir réalisé ses premiers enregistrements en leader, Keith Jarrett se produit dans divers festivals européens, puis rejoint Miles Davis (tp) et explore le piano électrique. Il collabore avec Jack de Johnnette, Gary Burton (vib) et forme un quartette avec Haden (b), Motion et Dewey Redman (sax).
  • 1971 - Keith Jarrett enregistre Facing You pour la maison ECM. De multiples disques suivront pour ce label, dont le Köln Concert. En 1973, il effectue une série de concerts en Europe. Il se produit au saxophone soprano et à la flûte.
  • 1976 - Keith Jarrett tourne au sein du quartette Belonging Bend en Europe et aux États-Unis jusqu'en 1979. Sa musique attire un public de plus en plus large. Il enregistre un double album d'improvisation sur de grandes orgues du 17e siècle. Il publie également ses concerts japonais en piano solo.
  • 1983 - Après avoir enregistré The Celectial Hawk en 1980, Keith Jarrett enregistre avec Jack de Johnnette et Gary Peacock (b) et en 1988 enregistre un album dédié au clavecin où il reprend le Clavier bien tempéré de Bach.
  • 1995 - Il enregistre La Scala, album en piano solo.
  • 1998 - Ralenti par la maladie, Keith Jarrett réduit ses activités, enregistrant plus parcimonieusement.

KEITH JARRETT/JAN GARBAREK - MY SONG


KEITH JARRETT AUJOURD'HUI

Vers la fin des années 90, Keith Jarrett souffre d'une maladie diagnostiquée comme un 'Syndrome de fatigue chronique', ce qui l'empêche de sortir de chez lui durant de longues périodes de temps. Après une semi-retraite, son état de santé s'améliore et il enregistre un nouvel album : The Melody at Night, With You. Contrairement à ses enregistrements précédents, sur cet album il joue du piano solo ni classique ni entièrement improvisé mais reprend des vieilles mélodies et des standards.

En 2004, Keith Jarrett reçoit le Léonie Sonning Music Award. Cette distinction prestigieuse est habituellement décernée à des musiciens et compositeurs classiques. Une seule fois elle a été remise à un musicien de jazz : Miles Davis (tp). La première personne à recevoir ce prix en 1959 était Igor Stravinsky (p).


LES ALBUMS SOLOS

En 1973 Keith Jarrett commence la série de ses fameux concerts en solo. Ces concerts étaient entièrement improvisés et il est difficile de les qualifier de concerts de jazz ou de musique classique tant il excelle à mélanger les genres. C'est à cette époque qu'il enregistre entre autres les albums Solo Concerts, Köln Concert (1975) et La Scala (1995). Il explique que ses meilleurs concerts ont eu lieu lorsqu'il avait le moins d'idée préconçue sur ce qu'il allait jouer l'instant d'après. L'un de ses derniers concerts en solo (édité en CD : Radiance datant d'une des nombreuses représentations données au Japon courant 2004) s'approche de la qualité du fameux Köln Concert précédemment cité. Citons également la magnifique série de concerts donnée au Japon regroupés dans un coffret superbe de plusieurs CD où son improvisation est portée à son comble (Sun Bear Concerts).