PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

CHOISIR UN PIANO NUMÉRIQUE : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Eléonore - Grenoble

Bonjour,

J’aurai aimé connaître les raisons qui pourraient me pousser à acheter un piano numérique sachant que mon professeur me le conseille depuis que je lui ai dit que la somme que je comptais y consacrer correspondait à l’achat d’un piano d’étude. Merci d'avance pour vos conseils et suggestions.


Piano Web

LE CRITÈRE SONORE

Un piano d’étude comme son nom l’indique est un clavier d’apprentissage, c’est-à-dire qu’il ne faut surtout pas s’attendre à avoir un beau son de piano. Ce critère est important, car vous ne devez pas perdre de vue que le contact avec l’instrument sera régulier, et que vous trouverez toujours plus de plaisir à y retourner si sa sonorité flatte vos oreilles.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Pour le prix équivalent à un piano d’étude, vous aurez un piano numérique de qualité. Depuis ces 10/15 dernières années, d’énormes progrès ont été réalisés. Ceux-ci concernent essentiellement l’échantillonnage et le toucher du clavier. Toutefois, malgré les efforts consentis par les constructeurs, l'une des différences rarement signalée entre un piano numérique par rapport à son homologue acoustique concerne la diffusion du son dans l'espace.

Le son d’un piano numérique est toujours plus directif à cause des haut-parleurs. Il est plus proche de l’écoute d’un piano diffusé sur une chaîne hi-fi que le même entendu dans une salle de concert où sa sonorité sera tout de suite plus diffuse. Les raisons de cette différence sont multiples. L’acoustique de la salle bien sûr, mais aussi ce qu’on appelle la modélisation de la résonance des cordes et de l'irradiation du son, qui sont des phénomènes complexes générés par les instruments acoustiques.

Donc, si vous acceptez d’avoir un son un peu moins « résonnant », un peu moins « spatial », alors la sonorité du piano numérique devrait vous satisfaire. Sachez également qu’avec un piano acoustique, la qualité du timbre et l’équilibre grave/médium/aigu ne sont pas toujours au rendez-vous : les pianos acoustiques de bas de gamme ont souvent tendance à être trop brillant dans les médiums/aigus et à restituer des basses sans âmes et souvent confuses, surtout quand le jeu est riche en notes. Ce type de faiblesse est généralement surmonté avec le piano numérique étant donné que l’échantillonnage – sous réserves que celui-ci soit proprement effectué – est conditionné par l’utilisation d’un piano à queue haut de gamme, donc normalement enregistré dans un studio et réglé aux petits-soins par des techniciens aguerris à cette pratique !

Toutefois, sans porter en triomphe l’instrument numérique, il faut reconnaître que celui-ci n’est pas encore prêt de détrôner un bon piano acoustique. Sa sonorité, son toucher, sa richesse de nuances et de timbre font que chaque modèle acoustique possède des caractéristiques uniques… ce qui n’est pas le cas de son concurrent. Une fois l’échantillonnage réalisé, la sonorité reste gravée à jamais, avec ses qualités et ses défauts. On ne peut plus rien y changer. Sans correction extérieure (console de mixage, effets…), tous les modèles d’une même série sonneront à l’identique. Toutefois, ce paramètre n’a pas que des inconvénients, il peut même être rassurant pour le futur acquéreur, car il pourra toujours commander son clavier les yeux fermés si le modèle choisi est momentanément indisponible.


AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU PIANO NUMÉRIQUE

Le critère du son n’est qu’une caractéristique – certes importante – mais pas la seule. Bien d’autres attraits, loin d’être anodins, peuvent faire pencher la balance en faveur du piano numérique :

  • L’utilisation du casque. Il règle les problèmes de nuisances sonores pour le voisinage et permet de jouer de l’instrument à des heures « non ouvrables » (NB : le piano acoustique équipé de capteurs permet également cela. Voir Equiper son piano d’un système silencieux).
  • Il ne demande aucun des entretiens quotidiens du piano acoustique, notamment l’accordage et le réglage de la mécanique.
  • Il subit avec moins de ravages les problèmes liés aux variations de température (toutefois l’humidité ne le met pas à l’abri des problèmes d’oxydation : contact, câblage).
  • Il ne se désaccorde pas quand on le déplace.
  • Son poids est relativement léger (env. 30Kg).
  • Le toucher est homogène, réglable en dynamique et en réponse (sur les modèles les plus récents). On se rapproche toujours plus du toucher d’un vrai piano et l’on ne peut que s’en féliciter… sauf bien sûr pour les facteurs de piano qui font la grimace.
  • Il est facile de s’enregistrer et d’obtenir une qualité sonore correcte, tout simplement en le reliant directement à son ordinateur personnel (ou grâce à son séquenceur incorporé). Cela peut avoir son importance dans le cadre d’un apprentissage ou d’une répétition.
  • Ajoutons à cette liste le raccordement MIDI, des sorties séparées, de nombreuses sonorités autres que le piano acoustique (piano électrique, vibraphone, orgue, clavecin, etc.) ou encore le partage du clavier en plusieurs zones de jeu (split) pour, par exemple, jouer avec son professeur de piano.

Malgré tous ces avantages, le piano numérique a pourtant quelques faiblesses qu’il est important de signaler :

L’instrument devient dépassé au bout de quelques années. Au rythme des progrès réalisés par les technologies actuelles (échantillonnage, qualité du toucher, de l’amplification…), un piano numérique doit être revendu dans les dix années qui suivent pour conserver une côte argus pas trop défavorable.

Ensuite, contrairement à un piano acoustique correctement entretenu, de nombreuses pièces mécaniques du piano numérique sont peu résistantes (plastique, ressorts…) et se fragilisent avec le temps (elles peuvent devenir inopérantes, se fendiller ou se casser). Dans des conditions « normales » d’utilisation, des problèmes récurrents peuvent surgir au bout d’une quinzaine d’années, voire moins. C'est un paramètre important qui peut conditionner l’achat d’un piano numérique, surtout lorsqu’on vise le haut de gamme.

Finalement, tout dépend des raisons qui vous poussent à choisir l’option numérique. Au stade de l’apprentissage, un piano numérique est un bon compromis, mais à un stade plus avancé le choix devient tout de suite plus cornélien. Si vous résidez dans un immeuble ou dans un lotissement où les maisons sont collées les unes aux autres, la résonance du piano traverse les murs et peut devenir une gêne pour vos voisins. Dès lors, la solution du piano numérique devient incontournable (pour les plus exigeants, l'option pour un piano droit équipé d'un système silencieux ne se fera qu'en raison du toucher du clavier).

À CONSULTER

ACHETER UN PIANO NUMÉRIQUE

COMPARATIF ENTRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE CLAVIER

  par ELIAN JOUGLA


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT