PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

QUE SIGNIFIE L’EXPRESSION JOUER EN DO MAJEUR ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Frank

J’aimerai savoir ce que veut-dire jouer en do majeur ?


Piano Web


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


L’expression se réfère à la musique tonale. Dans ce cas, la tonalité générale du morceau est en do et la base du morceau reposera principalement sur les notes issues de la gamme de do (do, ré, mi, fa, sol, la, si). Sachez toutefois qu’à l’intérieur d’un morceau, il peut exister des changements de tonalité. Cela s’appelle moduler. On module dans toutes les formes de musique ou presque, et dans tous les tonalités.

Prenons un exemple simplifié de modulation...

Dans un morceau écrit en do majeur, donc vierge d’altération à l’armure (l’armure, ce sont les dièses ou les bémols placés à côté de la clé), il suffit de rencontrer un fa# dans la mélodie et de jouer en même temps un accord de sol majeur à la main gauche pour que s’opère un changement de tonalité. La tonalité passe alors de do majeur à sol majeur.


DE LA MODULATION À LA TRANSPOSITION

On emploie également l’expression ‘prendre un morceau en do majeur’, comme par exemple ‘prendre un blues en si b’ lors d'un bœuf . Cela signifie que si le morceau original est en do, pour le jouer en si b, il faudra descendre toutes les notes d’un ton. Cela s’appelle transposer.

La transposition est très utile, notamment pour le chanteur, afin que son registre vocal puisse s’accorder avec les musiciens qui l’accompagnent. Mais vu qu’un chanteur est dans l’incapacité de modifier sa propre tessiture vocale, ce seront les musiciens qui devront adapter leur partie en conséquence.

Evidemment, aujourd’hui, sur les claviers électroniques, un bouton de transposition permet de réaliser cela sans aucune difficulté. Pour le pianiste, cela ne modifie en rien sa façon de jouer... seulement voilà... tout le monde ne joue pas sur ce type de clavier, et lorsqu’on possède un piano acoustique, passer de si majeur à do impose une gymnastique cérébrale si l'on transpose à vu – ce n’est pas facile - et si l'on réécrit totalement la partition – là, cela devient laborieux. Pour en savoir plus, je ne peux que vous conseiller de consulter la leçon sur la transposition qui détaille les différentes techniques : la transposition.

La transposition peut également rendre service pour simplifier le déchiffrage d’une partition. Par exemple, une partition avec 5 dièses à l’armure (fa#, do#, sol#, ré#, la#) est en tonalité de si majeur. Il suffit de la réécrire un demi-ton au-dessus pour se trouver en do majeur sans aucune altération à la clé. Les puristes crieront au scandale, mais dans certains cas, c'est bien pratique !

La note la plus importante dans une tonalité, c'est la tonique (c’est la première note. Le do dans la tonalité de do majeur). Ensuite, vient la dominante qui correspond à la cinquième note en partant de la tonique (le sol dans la tonalité de do majeur). De cette hiérarchie se sont bâties les premières règles de la musique tonale et les premières cadences... Mais ceci est une autre histoire !

  par ELIAN JOUGLA


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT