PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



ARRANGEMENT MUSICAL DANS UN STYLE LATIN

LE MÉTIER D'ARRANGEUR

Dans la musique populaire, il existe un métier très méconnu : arrangeur. Si la plupart des gens connaissent des auteurs-compositeurs-interprètes : Goldman, Berger, Sanson..., peu de personnes sont capables de citer les arrangeurs ou orchestrateurs qui ont participé à l'aventure de ces artistes ! De nombreux chanteurs ne seraient pas aujourd’hui connus, ni reconnus par le grand public sans le talent des arrangeurs.


Certains d'entre eux se sont fait un nom en participant de manière active à la carrière de grands artistes. Imaginez un instant les Beatles sans Georges Martin lors de la réalisation de « Sergeant Pepper’s » ou Michael Jackson sans Quincy Jones pour l’album « Thriller ». Leur rôle a été indispensable à la réalisation finale de ces albums et ceci grâce à leurs qualités de musiciens et d’arrangeurs inventifs. Malheureusement, rarement un prix, une récompense ne viennent saluer le talent de ces artistes, juste un entrefilet ou un petit article dans une presse spécialisée pour saluer leur travail, jamais plus, voilà la reconnaissance des médias pour cette profession !


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


La réussite des chansons populaires est liée de près ou de loin aux talents des arrangeurs. En effet, que serait une chanson sans sa partie orchestrale qui soutient et accompagne la voix du chanteur ? Que deviendraient ces moments de silence, ces émotions lyriques sans l'habillage musical écrit par l'arrangeur ?

L'arrangement est utile pour consolider la fragilité ou le déséquilibre structurel d'une composition. Il est là pour dynamiser, pour apporter une dimension sonore et émotionnelle toute nouvelle. Le bon arrangement est celui qui arrive à concilier l'idée première (la composition 'brute') et la réalisation finale (l'orchestration) sans nuire ni au style, ni à la personnalité du compositeur.



SUIVEZ LE GUIDE ! ... ARRANGEMENT MUSIQUE LATINE

Pour illustrer mes propos, voici à titre d’exemple un arrangement sur une composition musicale personnelle d’inspiration latine : Equateur (1994) - Elian Jougla


Il ne s’agit pas ici de donner un cours d’harmonie ou de composition, mais juste d’attirer votre attention sur des détails ou des points importants concernant un arrangement. Il n’est donc pas nécessaire d’être un musicien averti pour comprendre ce qui va suivre. Il vous faut juste un peu d’attention, c’est tout !


  • Exemple 01 (Exposition du thème) - Mélodie (steel-drum) + guitare + basse.

    On remarque ici le jeu de la basse qui met en place le balancement typique des musiques latines avec l’utilisation des quintes. L’utilisation du steel-drum donne la couleur typique.

  • Exemple 02 - Batterie.

    Pour apporter plus de puissance au tempo, tous les temps sont marqués avec la grosse caisse.

  • Exemple 03 - Batterie + percussions (cloche, triangle, agogos).

    Dans la musique latine, l’utilisation des percussions est un élément déterminant.

  • Exemple 04 - Basse + batterie + percussions.

    En ajoutant la basse à la batterie et aux percussions, on donne naissance au moteur, à la pulsation qui donne envie de bouger, de danser.

  • Exemple 05 - Guitare + basse + batterie + percussions.

    L’apport de la guitare donne la couleur harmonique au morceau, elle est donc indispensable. Remarquez pendant le pont (fin du morceau) l’utilisation du rythme à l’unisson entre la grosse caisse, la basse et la guitare.

  • Exemple 06 - Marimba + guitare + basse + batterie + percussions.

    L’utilisation du marimba n’est pas indispensable. Son emploi en complément de la guitare et le choix de sa couleur percutante donnent un petit plus à ce genre de musique. Tantôt il répond à la guitare, tantôt il renforce la mélodie en la doublant de temps en temps (emploi d’intervalles de sixte).

  • Exemple 07 - Marimba + guitare + batterie + percussions.

    Pour bien se rendre compte du rôle indispensable de la basse, je l’ai pour cet exemple volontairement enlevée.

  • Exemple 08 - Marimba + guitare + basse + percussions.

    Dans cet exemple, c’est au tour de la batterie de disparaître. L’utilisation de la batterie est indispensable pour donner plus de puissance au marquage de la pulsation et dans le renforcement des breaks (cassures rythmiques).

  • Exemple 09 - Synthé + piano + marimba + guitare + basse + batterie + percussions.

    L’apport des nappes du synthé sur la fin du morceau (pont) accentue le changement de couleur. Le piano est présent au tout début où il marque un accord pour souligner le temps d’arrêt qui annonce le début du thème musical.

  • Exemple 10 - Steel-drum + marimba + piano + synthé + guitare + basse + batterie + percussions.

    Dans ce dernier exemple, vous pouvez entendre l'arrangement avec l’ensemble de tous les instruments utilisés dans ce jingle musical.

  par ELIAN JOUGLA