PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



PROGRAMMER UN KIT DE BATTERIE AVEC UN SYNTHÉTISEUR

Ce petit cours de programmation va vous apprendre à créer des sons de percussions en utilisant l'architecture classique des synthétiseurs analogiques : VCO/VCF/VCA et LFO accompagnés de générateurs de bruits et d'enveloppes type ADSR. Les sonorités obtenues peuvent être utiles à un claviériste travaillant notamment dans le domaine de la musique electro.


LE SON DES CYMBALES


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Le hi-hat (ou charleston) et autres cymbales sont des percussions non chromatiques, c'est-à-dire qu'elles ne sont constituées d'aucune hauteur particulière. Les cymbales sont construites avec un générateur de bruit blanc * et un filtre passe-bas en sortie. Ce dernier permet de choisir la brillance du timbre en changeant la fréquence de coupure. Il est également possible de remplacer le filtre passe-bas par un filtre passe-haut qui ne laissera passer que les fréquences situées au-dessus de sa fréquence de coupure. L'effet obtenu avec le filtre passe-haut est plus particulièrement destiné aux sons des cymbales de type ride.

L'enveloppe sonore d'un hi-hat est facile à réaliser sur la plupart des synthétiseurs. Elle est de type ADR (Attack, Decay, Release). Pour recréer l'aspect percutant du hi-hat, l'Attack monte très rapidement, le Decay chute un peu moins vite et le Release peut être dosé avec des valeurs variables. Il correspond à la résonance de la cymbale.

Le segment Sustain de l'enveloppe est absent (niveau 0), étant donné que le maintien d'une amplitude constante est absent. Le Decay et le Release créent la diminution exponentielle du volume. Il suffit d'affiner la courbe en fonction de la richesse de l'enveloppe à segments produite par le synthétiseur.

* : un générateur de bruit blanc est composé de toutes les fréquences du spectre à la même amplitude.


GROSSE CAISSE ET CAISSE CLAIRE

La création du timbre se fait en deux étapes.

Première étape : il faut reproduire le choc de la baguette qui frappe la caisse claire (snare drum) ou la pédale qui frappe la grosse caisse (bass drum). Pour créer la sonorité, un oscillateur est modulé en fréquence par une enveloppe qui chute très rapidement sur environ 2 octaves. L'effet obtenu correspond à un glissando ultra rapide d'une durée inférieure à 200 ms.

A l'oreille, la chute des fréquences est si rapide qu'elle produit une sorte d'imitation de la baguette ou de la pédale contre la peau de la percussion. En changeant seulement les fréquences de départ et d'arrivée, il est ainsi possible de créer toute une palette de sons : des grosses caisses plus ou moins sourdes et des caisses claires plus ou moins hautes.

Pour la grosse caisse, choisissez de préférence des fréquences basses autour des 200 Hz et pour la caisse claire des fréquences plus élevées (entre 800 et 2 000 Hz).

Seconde étape : il faut simuler la résonance de l'instrument. Pour la grosse caisse, elle aura une basse fréquence et sera constituée d'un oscillateur sinusoïdal tournant autour des 100 Hz et passant dans un filtre passe-bas résonant centré sur la fréquence de l'oscillateur. Quant à l'enveloppe, elle est du même type que pour les cymbales mais avec un Release bien plus court.

Contrairement à la grosse caisse, la caisse claire possède une résonance métallique particulière que l'on reproduira en utilisant un générateur de bruit blanc passé dans un filtre résonant. La fréquence de résonance utilisée sera, comme pour le glissando, plus élevée.


LES TOMS ÉLECTRONIQUES

Afin de réaliser la caractéristique sonore des toms électroniques, on utilise un signal carré dont la fréquence est modulée par une enveloppe courte et abrupte comme celle utilisée avec la grosse caisse ou la caisse claire. La même enveloppe est parallèlement appliquée au VCA (modulation d'amplitude). Pour accentuer l'effet de résonance, un filtre résonant doit être utilisé.


LES EFFETS

Pour donner plus de réalisme aux sonorités obtenues, l'adjonction d'effets numériques est la bienvenue. Pour rompre la monotonie sonore d'un rythme de hi-hat, l'utilisation d'un phasing ou d'un flanger peut être envisagé, de même que la réverbération, l'effet indispensable à n'importe quelle production actuelle. S'il est conseillé d'éviter la réverbération sur la grosse caisse, vous devrez la doser à un niveau d'amplitude et de durée différent suivant les percussions.

NB : dans le cadre d'une exploitation musicale de type electro, l'accentuation de la résonance des filtres permet de créer des distorsions sonores souvent intéressantes. De même, on peut jouer sur la fréquence de coupure du filtre et sur sa résonance de façon 'évolutive' en utilisant un séquenceur ou un arpégiateur. La tonalité des motifs rythmiques enregistrés bouge alors dans le temps, créant des effets sonores en perpétuel mouvement.

CONCLUSION

Pour le musicien qui souhaite sortir des sentiers battus, des percussions 'standardisées' trop souvent répandues sur les synthétiseurs actuels, la fabrication de ces quelques sonorités apporteront sans aucun doute de nouvelles idées de composition. Ces sonorités, qui peuvent être produites sans aucune utilisation d'échantillonnage, ne sont pas sans rappeler le timbre caractéristique des premières boîtes à rythmes analogiques.