PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



PROGRAMMER DES NOTES LIÉES AVEC UN SÉQUENCEUR

Cette leçon de programmation va vous expliquer comment réaliser pas à pas une liaison d'accentuation parfaite avec un séquenceur.


LA LIAISON EN THÉORIE

Notion basique de tout débutant, la liaison d'accentuation est signalée par un 'arc' placé au-dessus ou au-dessous d'un groupe de notes et indiquant que celles-ci doivent être liées entre-elles (*). Lors de l'exécution, chaque note est reliée à la suivante sans aucun détachement, mais également sans chevauchement. La valeur des différentes figures doit être entièrement respectée.

(*) : sachez que sur certaines partitions, le mot italien Legato se substitue parfois à la liaison d'accentuation.

LA LIAISON ET LES INSTRUMENTS


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Pour qu'un certain réalisme existe lors d'une programmation MAO, il est important de se rapprocher de la pratique des instruments à imiter. La liaison d'accentuation n'échappe pas à cette règle. Ainsi, sur les instruments à cordes frottées, comme le violon ou le violoncelle, les notes liées sont jouées d'un même coup d'archet. Seule la première note est attaquée. Idem pour les instruments à vent.

Sur les instruments à cordes pincées, comme la guitare, si la première note est attaquée avec le médiator, la liaison est généralement limitée à quelques notes conjointes sur la même corde (techniquement appelée 'hammering on'). Enfin, pour les instruments à cordes frappées, comme le piano, il n'existe pas de limite dans le nombre de notes liées. Elles seront toutes enchaînées les unes aux autres, sans se superposer.

NB : pour éviter la superposition des notes liées sur un synthétiseur, veillez bien à ce que le niveau du release de la source - échantillons, ondes - soit à zéro (le 'release' correspond au prolongement du son une fois la touche relâchée).



LA LIAISON PROGRAMMÉE SUR SÉQUENCEUR

Pour programmer manuellement des notes liées sur un séquenceur vous devez avoir accès à l'édition des codes MIDI et à l'éditeur graphique des pistes, sans quoi ce qui suit est impossible à réaliser. Un séquenceur comme Cubase de Steinberg ou Pro Tools de Digidesign conviendra parfaitement.

Si votre technique pianistique est limitée, je vous conseille d'enregistrer les notes liées sur une piste à part. N'oubliez pas non plus d'utiliser la fonction 'Quantize' qui permet une correction automatique de la mise en place rythmique. Attention, de choisir un paramètre bien adapté aux valeurs rythmiques globales de la partition, sinon, le résultat risque d'être très éloigné de l'effet recherché.

Par exemple, pour des doubles-croches, choisissez 1/16 mais pas 1/16T, sauf si vous souhaitez reproduire les notes en ternaire. Lors de l'enregistrement, le niveau de quantize idéal doit être égal à la plus petite note liée. L'inconvénient de cette fonction est de donner une interprétation très robotique. Si vous désirez l'utiliser, paramétrez-là avant de passer dans l'éditeur graphique.


DANS L'ÉDITEUR GRAPHIQUE…

Généralement, dans la plupart des séquenceurs, l'éditeur graphique se présente sous la forme d'une fenêtre quadrillée où les notes sont représentées sous forme de rectangles plus ou moins étirés suivant leur durée. Les notes sont disposées sur une grille où l'axe vertical représente la hauteur de la note (C3, D4, etc.) et l'axe horizontal les mesures et les temps.

NB : si vous modifiez la fonction 'Quantize' dans l'éditeur, la grille s'adaptera alors en conséquence.

LIAISONS D'ACCENTUATION POUR INSTRUMENTS À PERCUSSION

A l'aide de l'outil adéquat (un crayon pour Cubase), en cliquant sur une note représentée par un rectangle (note-on **) avec le bouton droit de la souris et en le maintenant enfoncé, vous pouvez prolonger la note en la tirant sur la droite.

Pour obtenir des notes correctement liées les unes aux autres et sans débordement, il suffit que le côté droit de chaque rectangle représentant une note soit aligné avec le côté gauche de celui de la note suivante. Grâce à la grille et suivant la quantize adoptée, il devient ainsi facile de mettre en place une succession de notes liées.

NB : sur les séquenceurs professionnels, une fonction 'legato' est présente et permet d'automatiser la tâche.

(**) : code MIDI envoyé via la prise MIDI OUT à chaque fois qu'une note est jouée sur le clavier.


LIAISONS D'ACCENTUATION POUR INSTRUMENTS À CORDES FROTTÉES ET À VENT

Contrairement aux instruments à percussion, l'imitation de la liaison d'accentuation pour les instruments à cordes frottées et à vent est plus délicate à programmer. La manipulation consiste à utiliser les codes du pitch bend. Celui-ci va modifier la hauteur des notes sans redéclencher leur attaque, comme le ferait en jouant un violoniste ou un trompettiste.

Utiliser cette approche technique en 'live' n'est pas recommandée, car le pitch bend agirait alors sur les notes à la façon d'un glissando incontrôlable. Pour maîtriser la liaison, la programmation pas à pas doit être envisagée.

Le pitch bend est codée sur 128 valeurs. La valeur 64 correspond à sa position centrale, quand il ne produit aucun effet sur la note. Si l'on pousse la molette vers l'avant, la hauteur de la note monte jusqu'à sa position maximum (127). A l'inverse, en tirant la molette à soi, la hauteur de la note descend jusqu'à 0. Donc, la valeur du pitch bend indique uniquement la position physique de la molette.

Avant de poursuivre, vous devez au préalable vérifier le paramétrage du pitch bend pour chaque canal MIDI. Généralement, le réglage pour un appareil répondant à la norme General MIDI est d'une octave vers le haut et vers le bas, soit deux octaves maximums.

Le tableau ci-dessous nous montre la correspondance entre les intervalles et la position du pitch bend.

INTERVALLES
en demi-tons

+12 (octave)
+11
+10
+9
+8
+7
+6
+5
+4
+3
+2
+1
+0 (position centrale)
-1
-2
-3
-4
-5
-6
-7
-8
-9
-10
-11
-12 (octave)
POSITION
DU PITCH BEND

127
122
117
112
107
101
96
91
85
80
75
69
64
59
53
48
43
37
32
27
21
16
11
5
0

L'ADAPTATION FANTÔME

Si vous avez bien suivi, puisque seule la première note est attaquée, dans l'éditeur, les autres notes seront en quelques sortes des notes fantômes qui seront contrôlées uniquement en hauteur par le Pitch Bend.

Ainsi, imaginons une mélodie jouée au violon et constituée de quatre noires comme ci-dessous :

Ces quatre notes devant être liées, seule la première sera attaquée. Dans l'éditeur graphique, il faudra créer seulement la première note qui occupera le nombre de temps correspondant à la liaison d'accentuation (pour l'exemple, ce sera un do ronde équivalent à 4 temps).

Ensuite, les trois noires restantes seront produites en insérant les valeurs de Pitch Bend correspondant à leur hauteur exacte, soit …

  • Pour la note mi : 85 (intervalle + 4 demi-tons)
  • Pour la note sol : 101 (intervalle + 7 demi-tons)
  • Pour la note la : 48 (intervalle - 3 demi-tons)

Rythmiquement, chaque valeur insérée de pitch bend doit être positionnée à l'endroit exact où elle se trouve dans la mesure (pour notre exemple : mi sur le 2e temps, sol sur le 3e et la sur le 4e). Pour programmer, l'éditeur de codes MIDI sera utilisé.

NB : à la fin du code, ne pas oublier d'inscrire une valeur supplémentaire de pitch bend à la valeur 64 pour que les notes qui suivent ne soient pas transposées.

En guise de conclusion, sachez qu'un contrôleur appelé Legato footswitch (littéralement 'pédale legato' - contrôleur MIDI n°68) est implanté sur certains logiciels et instruments haut de gamme. Ce contrôleur produit le même effet que la programmation par pitch bend, mais en utilisant une autre méthode de programmation.

Le Legato footswitch est un contrôleur qui agit comme un interrupteur. Il ne permet pas de réglage continu. Soit la valeur se situe entre 0 et 63 (pédale relâchée), soit entre 64 et 127 (pédale enclenchée). Il provoque la liaison entre deux notes en ne réinitialisant pas l'enveloppe de la première note pour garder son déroulement sur la seconde.


  par ELIAN JOUGLA

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.