PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



MATTHEW WHITAKER, UN PIANISTE AVEUGLE PRÉCOCE ET SURDOUÉ

« Ce que j'aime le plus, c'est jouer de la musique. Je suis un musicien, qui se trouve être aveugle... J'ai été béni d’un don de Dieu, et ma prière est de continuer d'être une inspiration pour les autres. » Cette phrase est due à Matthew Whitaker, un jeune pianiste Noir aveugle, talentueux, et dont la précocité a surpris le milieu musical comme médical.


UN AMOUR PRÉCOCE POUR LA MUSIQUE

Si l’on observe le parcours artistique de Matthew Whitaker, on constate qu’il possède de nombreux points en commun avec l’un des derniers monstres sacrés de la musique soul, Stevie Wonder. Il est aveugle tout comme lui et découvre aussi la musique très jeune, à 3 ans, après que son grand-père lui ait donné un petit clavier Yamaha. De même, tout comme Stevie, il est multi-instrumentiste puisque, en plus des claviers dont l’orgue, il joue de la batterie. La seule grande différence avec l’auteur de Superstition est de ne pas être chanteur, mais un pur instrumentiste qui absorbe les différentes facettes de la musique, de la composition à l’improvisation, avec un réel talent et une forte personnalité.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Sur scène, emporté par la musique, Matthew se départit rarement de son sourire. Pourtant, la concentration est bien là. Sa grande force réside dans sa faculté à reproduire presque immédiatement une musique qu’il entend. Après plusieurs examens et IRM, les scientifiques qui se sont penchés sur son cas estiment que ce don serait dû à sa prématurité (il est né avec 3 mois d’avance) et à sa cécité qui s'est rapidement manifesté après sa naissance, mais aussi à un transfert des neuronnes destinées à la vision qui, n'étant plus stimulées, se seraient misent alors à renforcer sa perception des sons, c'est-à-dire l'ouïe.

© Ed Berger - Matthew Whitaker (2016)

Devenu un phénomène sur le Web avec ses vidéos, Matthew Whitaker n’en est donc pas moins un cas atypique. Inspiré par les sons et les musiques qu’il découvre, il n’a que 3 ans quand il commence à jouer et à composer sur un clavier à deux mains. Deux ans plus tard, il prend ses premiers cours à la 'Harlem School of the Arts' de New York après avoir surpris tout le monde en reproduisant une œuvre de Dvorak interprété par le directeur de l’établissement.

Cette capacité, encore plus significative que celle d’avoir une oreille absolue, lui permet aujourd’hui d’avoir entre les mains un répertoire très large qui va du blues au jazz en passant par le gospel, le rhythm and blues, la soul et la pop.


LES PREMIERS PAS SUR SCÈNE

À 11ans, Matthew est sur les routes pour une première tournée mondiale. Comme souvent chez les enfants surdoués, ses interprétations font preuve d’une grande spontanéité, à la fois naturelles et décomplexées. Il surprend, parce qu'il domine les musiques qu'il aborde. Puis, quatre années plus tard, après avoir été honoré par la firme Hammond à l’occasion de ses 80 ans d'existence, il publie son premier album, Outta the Box, qui sera élu « Meilleur premier album 2017 » par le ‘Jazz Times Magazine’. Matthew se voit aussi nommé « artiste Yamaha », devenant ainsi le plus jeune musicien à rejoindre le groupe stellaire des pianistes de jazz cité par la marque japonaise.


SPAIN (Chick Corea) - 2016
Les versions de Spain ne manquent pas, pourtant celle de Matthew Whitaker, jouée ici à l'âge de 15 ans sur un piano numérique, parvient à nous émouvoir par sa façon personnelle de l’interpréter.

VOIR LA VIDÉO

Aujourd’hui du haut de ses 19 ans, Matthew a déjà derrière lui un sacré palmarès en ayant joué dans plusieurs lieux prestigieux comme l'Assemblée des Nations Unies, le Lincoln Center, l’Apollo Theatre, le Carnegie Hall ou le Kennedy Center, sans compter les festivals de jazz de Newport et de Monterrey. Les chaînes télévisées se sont aussi emparées du phénomène. Matthew s’est ainsi trouvé parachuté dans quelques émissions télévisées populaires : 'The Ellen DeGeneres Show' , l’émission 'Today', le 'Showtime at the Apollo' ou le 'Harry Connick Jr Show'.

Face à ces ’happenings’ made in USA, Matthew n’a pas pour autant abandonné les bancs de l’école, puisque après avoir étudié à la 'Harlem School of the Arts', le jeune surdoué poursuit ses études musicales de piano et de batterie à la 'Filomen M. D’Agostino Greenberg Music School' de New York (seule école de musique communautaire pour aveugles et malvoyants aux États-Unis), ainsi qu’à la fameuse 'Juilliard' toujours à New York.


EMOTIONS (Mattew Whitaker) - 2019
Une interprétation live en quartette d’une composition personnelle enregistrée au 'JazzAhead 2019 Showcase' de Bremen en Allemagne.

VOIR LA VIDÉO

UN MUSICIEN LUCIDE ET MODESTE

Musicien aux multiples influences, traversé de part en part par l’histoire des pianistes de jazz, d’Oscar Peterson à Chick Corea, sa facilité à s’exprimer sur les instruments qu’il touche produit bien évidemment ses effets sur les musiciens, aussi sont-ils nombreux ceux et celles qui ont eu le désir de jouer avec lui. Citons le bassiste Christian McBride, les organistes Dr Lonnie Smith, Cameron Carpenter et Rhoda Scott, la violoniste Regina Carter, le saxophoniste James Carter ou encore le pianiste et chef d’orchestre Arturo O'Farrill.

Mais Matthew Whitaker reste lucide et modeste. Le jeune pianiste promu récemment lauréat du prix ‘Herb Alpert Young Jazz Composers Award’ pour ses compositions originales, Emotions et Underground', ne souhaite pas être comparé à ces deux illustres pianistes aveugles que sont Ray Charles et Stevie Wonder (même si Matthew a joué avec ce dernier alors qu’il n’avait que 10 ans). D’ailleurs, Matthew précise avec humour : « Il n'y a qu'un seul Stevie… Mais je ne sais pas si je lui ressemble, car je ne l'ai jamais vu ! ». Il est vrai que seul son amour pour la musique dicte ses pas, et sur ce point, il ne s'est jamais trompé !

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 03/2020)


À CONSULTER

Visiter le site officiel de Matthew Whitaker

Visiter la chaîne Youtube de Matthew Whitaker


PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2020 - Piano Web All rights reserved
Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales