PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LES MOUVEMENTS MUSICAUX ET LEUR SIGNIFICATION

L'observation du mouvement, dans une œuvre musicale, est d'une très grande importance. Si un morceau est interprété trop lentement ou trop vite, le caractère initial de la pièce est modifié, altérant en premier lieu la volonté du compositeur. Une attention toute particulière concernant le style et la forme d'écriture doivent être observés.


1 - DE L'EXISTENCE DU MOUVEMENT...

Sur une partition classique, l'indication de mouvement est en principe suivi de l'indication métronomique. Celle-ci s'exprime par une figure de note (celle correspondant à l'unité de temps de la mesure), suivie du numéro correspondant à la vitesse métronomique. Ce numéro indique sur le métronome l'endroit où il faut positionner le contrepoids du balancier (il correspond au nombre de clics par minute).

L'indication du mouvement s'écrit au-dessus de la portée, en début de morceau. Lorsqu'il s'agit d'une partition piano d'accompagnement avec partie soliste séparée, l'indication se place au-dessus de la partie de piano, mais également au-dessus de la partie soliste.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Si les indications métronomiques sont précises, elles n'ont pourtant jamais supplanté les indications d'ordre général, plus expressives et définissant au mieux le caractère de l'œuvre.
Jusqu'au 18e siècle, les indications sont en français (en musique française) et se comprennent d'elles-mêmes : un peu lent, gracieusement, etc. Mais durant le 18e siècle, avec la mode de l'italianisme, les mouvements se sont écrit en italien.


LES PRINCIPALES INDICATIONS DE MOUVEMENT SUR LE MÉTRONOME

Sur la plupart des métronomes sont écrits, en dehors des indications chiffrées, les noms des mouvements suivants :

  • Larghissimo (parfois) : très large, très lent.
  • Largo : large, lent.
  • Larghetto : un peu moins large que le précédent.
  • Lento : lent.
  • Adagio : lent, mais un peu moins que le précèdent.
  • Adagietto : Encore un peu moins lent.
  • Andante : assez lent, mais dans un sentiment " allant ".
  • Andantino : comme le précédent, mais encore un peu moins lent.
  • Moderato : modéré.
  • Allegretto : modérément animé et dans un sentiment guilleret.
  • Vivace : vif.
  • Presto : rapide (à peu près équivalent à Vivace)
  • Prestissimo : très rapide.

LES TERMES COMPLÉMENTAIRES AU MOUVEMENT

Souvent, d'autres termes sont rajoutés pour apporter plus de sens au mouvement, en définissant de façon plus précise son tempo et son caractère.

Voici ceux concernant le tempo...

  • Assai : beaucoup.
  • Con moto : mouvementé.
  • Ma non troppo : mais pas trop.
  • Meno : moins.
  • Molto assai : beaucoup, très.
  • Molto più : beaucoup plus.
  • Non molto : pas très.
  • Non tanto : pas autant.
  • Non troppo : pas trop.
  • Piü : plus.
  • Quasi : presque.
  • Un poco : un peu.
  • Un poco più : un peu plus.

Ce qui donne de façon combinée... Ex : Adagio, ma non troppo : lent, mais pas trop - ou encore… Quasi vivace : presque vif.

Et ceux modifiant le caractère du morceau...

  • Affetuoso : affectueux.
  • Agtiato : agité.
  • Brioso : avec vivacité.
  • Cantabile : chantant.
  • Con anima : avec âme.
  • Con expressione : avec expression.
  • Con fuoco : avec feu.
  • Con molto : avec mouvement.
  • Con spirito : avec esprit.
  • Grave : grave.
  • Grazioso : gracieux.
  • Maestoso : majestueux.
  • Moderato : modéré.
  • Mosso : animé.
  • Risoluto : résolu.
  • Scherzando : en badinant.
  • Scherzo : badinage.
  • Sostenuto : soutenu.
  • Tempo giùsto : tempo précis, juste.
  • Vivace, Vivo : vif.
  • Vivacissimo : très vif.

Comme ces indications ne reflètent jamais le tempo précis d'un mouvement, l'interprète doit posséder un sentiment juste du style de l'auteur. Il doit comprendre ses écritures et ses intentions. S'il a cette compréhension, les termes relatifs aux mouvements sont en principe suffisants.

Dans l'écriture de partition moderne (variété, jazz, …) les indications ci-dessus sont absentes. Quand elles existent, elles correspondent souvent à un style de danse : valse, jerk, rock. Traduit ainsi, le mouvement musical et par voie de conséquence, son tempo, donne beaucoup de liberté à l'interprète. Son expérience et sa culture musicale sont donc très utiles, voire indispensables… À lui d'adapter au mieux le tempo qui convient.


LE CHANGEMENT DE MOUVEMENT

Il existe sous deux formes : le changement progressif et le changement subit.

  • 1 - CHANGEMENT PROGRESSIF : il utilise des indications conventionnelles, soit dans la langue de l'auteur, soit en italien. Dans ce dernier cas, elles sont souvent abrégées. Exemple : al fine, animato, calando, con anima, etc.

  • 2 - CHANGEMENT SUBIT : on indique le nouveau tempo, en le précédant généralement d'une double barre avec les termes décrits au début de la page (andantino, vivace, etc.)

Des indications usuelles sont parfois écrites dans le déroulement du morceau.

Pour accélérer le mouvement

  • Animato : animé.
  • Accelerando : en accélérant.
  • Doppio : le double.
  • Più moto ou Più mosso : plus de mouvement.
  • Stretto : serré.

Pour ralentir le mouvement

  • Rallentendo (rall.) : en ralentissant.
  • Ritardando (ritard) : en retardant.
  • Ritenuto (rit.) : en retenant.
  • Slargando (slarg.) ou allargando (allarg.) : en élargissant.

Pour revenir au mouvement initial

  • Tempo (T°) ou A Tempo (à T°) : retour au mouvement normal, après un ralenti ou une accélération. Pour préciser son emplacement exact, A Tempo est parfois accompagné de 2 petits traits oblique.
  • Tempo I°, T° I° (Tempo primo) : mouvement du début.
  • Doppio più, Doppio movimento : le double plus vite.
  • L'Istesso tempo (ou Lo stesso tempo) : le même mouvement pour l'oreille, malgré un changement de mesure.
  • Une noire = une blanche (écrit sous forme de notes) : la noire du nouveau mouvement vaut une blanche du précédent.

NB : en cas de changement subit de tempo, une double barre verticale est placée sur la portée, suivie de la nouvelle indication.


LE POINT D'ORGUE (OU POINT D'ARRÊT)

Placé au-dessus ou au-dessous de la note ou d'un silence, le point d'orgue prolonge la durée de la note ou du silence aussi longtemps que le souhaite l'interprète. Autant en soliste, le point d'orgue ne réclame pas d'attention particulière, autant en formation, une bonne cohésion est nécessaire pour interpréter correctement celui-ci, surtout dans le cas d'une reprise.

NB : si autrefois, sur les partitions, seul les changements de mouvement les plus importants étaient notés, de nos jours, les moindres détails le sont. Ainsi, les interprètes, habitués à voir les partitions ainsi annotées, ne font plus "que ce qui est écrit". Les ralentissements, comme les accélérations sont conduites sur des rails, alors que l'interprète doit (apprendre à) sentir cela de façon naturelle. Les excès, comme les retenues trop marqués, doivent être contrôlés. C'est avant tout, une affaire de bon goût pour lequel les traditions transmises par les enseignants seront un guide nécessaire.

LE MOUVEMENT LIBRE

Voici des termes que l'on rencontre parfois pour suspendre le mouvement de façon libre...

  • Ad libitum (ad lib.) : à volonté. En musique "moderne", il est souvent utilisé pour répéter une séquence de mesures de façon infinie. En musique classique, employé souvent de façon impropre, il apporte plusieurs solutions. Par exemple, suivre ou ne pas suivre l'indication portée ou prendre certaines libertés, en improvisant des variations (cadences).

  • A piacere : à plaisir (au bon plaisir). L'interprète donne une valeur inégale aux temps et à leurs divisions.

  • Rubato : sans rigueur.

  • Senza tempo : sans mesure.

CONCLUSION

La connaissance de ces termes est bien plus réservée au musicien pratiquant Mozart, qu'à celui possédant l'âme d'un Bill Evans ou d'un Michel Berger. Etant d'un usage courant sur les partitions classiques, l'interprète aura tout intérêt à bien assimiler cette liste (qui vise à l'essentiel), pour éviter certaines bourdes, du genre… traduire "con anima" par "avec animation" ou "calando" par "en réchauffant" !


  par PATRICK MARTIAL