PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



SLOW ARRANGEMENT - ORCHESTRATION ET TECHNIQUE

Le slow est une danse de couples. Hier encore, dans les soirées, ce style musical était incontournable. Certains d'entre eux sont devenus éternels alors que d'autres sont restés dans l'anonymat le plus complet. Le slow a culturellement et socialement une grande importance. S'il a cédé du terrain face aux courants des musiques actuelles, il reste toujours un moyen de rencontrer l'âme sœur dans les soirées, à condition bien sûr que l'ambiance s'y prête.


LE SLOW EN BOÎTE

Pour le compositeur, l'enjeu est de taille et l'exercice difficile, car à l'inverse d'une valse ou d'un tango, le slow ne s'identifie pas forcément par un rythme type ou une signature particulière, mais plutôt par la sensation d'un lent balancement appuyé par quelques accents rythmiques et qui donne envie de danser.

Le rythme slow doit être aéré tout en marquant les temps forts. Le choix du tempo (entre 60 et 80 bpm) est d'une grande importance. Quelques battements par minute, en plus ou en moins, peuvent avoir des conséquences néfastes sur la sensation du balancement.

L'utilisation de la cassure rythmique (break) comme moyen technique pour relancer le morceau n'est pas à ignorer. Parfois, le break peut être constitué uniquement d'un long silence.

Il EXISTE DEUX FORMES DE SLOW : LE SLOW CHANTÉ ET LE SLOW INSTRUMENTAL.

Si le slow chanté est le plus répandu, avec une structure construite comme une chanson (couplet, refrain et pont), le slow instrumental, par contre, n'a pas de limite. Il offre au compositeur une plus grande liberté d'expression. Sa structure, son développement mélodique et harmonique sont beaucoup plus libres, tout en conservant l'expression du slow.

NB : pour la construction mélodique, préférez des notes longues qui portent à des notes courtes et rythmées.


2 - UN SLOW INSTRUMENTAL EN EXEMPLE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Le slow que je vous propose est un instrumental qui lorgne vers la ballade (la composition est à la limite du tempo admissible pour un slow). Avec ses influences jazz, cette courte pièce musicale convient à une petite formation de 4/5 musiciens.

Comme pour les précédentes leçons sur l'arrangement, il ne s'agit pas ici de donner un cours d'harmonie ou de composition, mais juste d'attirer votre attention sur des détails ou des points importants concernant le style et la forme d'un arrangement. Il n'est donc pas nécessaire d'être un musicien averti pour comprendre ce qui va suivre. Il vous faut juste un peu d'attention, c'est tout !

Si vous désirez bien profiter de cette leçon, ne vous précipitez pas sur le dernier extrait, mais au contraire suivez l'ordre établi (1er extrait, 2e extrait,...) en lisant bien les commentaires qui accompagnent chacun d'eux.

Si vous n'arrivez pas à écouter les extraits ci-dessous, vous pouvez télécharger ceux-ci en cliquant sur le logo qui suit.

télécharger le fichier zip

3 - STRUCTURE ET DÉROULEMENT DU SLOW

Nom du morceau : Sunset Boulevard - Signature : 4/4 - Durée : environ 3 mn - Tempo : 72 / noire - Style : slow rock/ballade - Auteur : Elian Jougla - Copyright : 1983

Il est composé de deux parties distinctes : le 'thème mélodique' et le 'solo synthé'.

L'orchestration bascule à l'arrivée de la partie solo synthé. Outre le changement rythmique de la batterie, le piano acoustique laisse la place au piano électrique et le synthé bass à une bass slap.

  • Introduction (4 mesures)
  • Thème mélodique (22 mesures)
  • Solo synthé (2 mesures en boucle ad lib)

INSTRUMENTS UTILISÉS

Un synthé (pour le solo et la mélodie), un piano acoustique, un piano électrique, une guitare électrique, une basse synthé, une batterie et un cabasa.


4 - LE SLOW "SUNSET BOULEVARD" PAS À PAS

  • 1er extrait : batterie (et cabasa).

    L'extrait correspond à la fin de la partie thème mélodique et au début de la partie solo synthé. Le rythme est simple. D'ailleurs, le point commun à de nombreux rythmes slow est leur simplicité. Ici, la grosse caisse est mise en avant et la caisse claire marque les temps forts (2e et 4e temps).


  • 2e extrait : basse / batterie (et cabasa).

    Extrait identique au n°1. Le jeu de la basse s'appuie sur celui de la grosse caisse et favorise la fondamentale des harmonies.

  • 3e extrait : piano + guitare.

    Extrait de la partie thème mélodique, le jeu piano et guitare sont ici complémentaires. L'arrangement joue sur l'opposition de style. Le piano rythme les accords de la même façon, alors que la guitare (avec effet flanger) joue uniquement des arpèges.


  • 4e extrait : piano électrique, basse + batterie (et cabasa).

    Extrait de la partie solo synthé, l'accompagnement harmonique est basé sur deux accords (C maj7 et C min7). A l'inverse de la partie thème mélodique, le piano joue quelques contre-chants, mais surtout utilise les renversements des deux accords et leur extension (9e et 13e).

  • Écoute du morceau dans son intégralité avec tous les instruments.

    Les différents extraits sonores et la lecture des commentaires ci-dessus doivent vous permettre d'appréhender le morceau "Sunset Boulevard" avec une autre attention et une autre approche concernant son écoute.

    N'hésitez pas à apporter vos commentaires, vos impressions, en utilisant la page contact.

  par ELIAN JOUGLA