PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

CHOISIR UN PROFESSEUR DE PIANO POUR SON ENFANT


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Solange (Choiseul)

Bonjour,

je souhaite donner des cours de piano à ma fille qui a huit ans et pour cela, je suis à la recherche d'un professeur de piano. Sur Internet, les propositions sont nombreuses et extrêmement différentes les unes des autres. Le problème est que je manque cruellement de temps et de repères pour choisir l'enseignant qui conviendra à ma fille. N'étant pas moi-même musicienne, j'aurais aimé obtenir quelques conseils de votre part. Merci.


Piano Web

Votre demande est d'autant plus légitime que dans le domaine musical, un étudiant ou un simple amateur peut revendiquer sa position de professeur de piano sans avoir les compétences et les qualités requises. De fait, il est de votre intérêt d'être attentive à ce qui suit.


LES CRITÈRES À RETENIR

1. Savoir transmettre les connaissances. C'est là qu'interviennent les capacités pédagogiques de l'enseignant. Elles sont généralement d'une grande valeur quand elles reposent sur de l'acquit, sur une longue expérience de terrain. De même, il faut garder à l'esprit qu'une transmission correcte des connaissances ne peut se réaliser sans passion. Pour les communiquer, chaque enseignant utilise des moyens personnels, et même parfois quelques précieuses astuces. Malheureusement, ce potentiel éducatif ne peut se vérifier que quand l'élève entre dans le champ d'action de l'enseignant. Pas avant !

2. Être à l’écoute. L'idée de se rendre au cours ne doit pas créer une quelconque angoisse. Ce genre de manifestation pose problème et révèle surtout un manque de corrélation entre le professeur et l'élève, dont les causes peuvent être :

1. Chez l'enseignant : une pression trop forte due à son exigence. Comme tout individu, un professeur est confronté à sa propre expérience. Dans la mesure du possible, il doit veiller à s'adapter à la personnalité de son élève, en tenant compte de son âge et de ses goûts, et non le contraire. Le danger est d'imaginer que ce qui a parfaitement fonctionné pour l'enseignant, le sera pour son élève.

2 . Chez l'élève : un manque de confiance en soi, la peur de décevoir ou l'obligation de réussite sont des raisons suffisantes pour bloquer toute initiative personnelle, ce qui est contre productif, musicalement parlant.

3. Un niveau technique optimum. À notre époque, le passage par la case "classique" n'est plus obligatoire, sauf dans des structures comme le conservatoire et certaines écoles privées. L'art d'enseigner un instrument convenablement repose bien évidemment sur un savoir. Les compétences techniques du professeur doivent être d'un niveau suffisant pour démontrer et résoudre les difficultés rencontrées par son élève. D'autre part, être diplômé d'un conservatoire ne signifie pas que l'on a la science infuse. L'enseignement comme la pédagogie, c'est autre chose. Un professeur doit avant tout se montrer patient, tolérant et compréhensif envers son élève, d'autant que l'apprentissage du piano est un long parcours semé d'embûches.

4. Avoir du métier. Un enseignant qui a du métier (scène, studio) connaît les pièges qui relèvent de la pratique instrumentale. De fait, il sait comment les anticiper pour les surmonter, ce qui sera appréciable pour l'élève quand il devra les affronter. Un futur pianiste, surtout un débutant, demande à être guidé et épaulé dans les diverses étapes qui l'attendent : le déchiffrage, l'indépendance rythmique, l'interprétation, etc.


LE DÉROULEMENT D'UN COURS

Quel que soit la musique abordée, les bases restent les mêmes ou presque. Cela à l'avantage de pouvoir revenir sur sa décision pour prendre une autre direction ou pour changer de professeur.

Le déroulement d'un cours dépend en premier lieu de l'âge de l'élève. De l'enfant à l'adolescent jusqu'à l'adulte, il est inconcevable d'imaginer un même type d'enseignement. Les goûts comme les objectifs doivent l'emporter et faire en sorte que cela se produise. N'oublions jamais que l'enfant ne sait pas, l'adolescent imagine et que l'adulte espère ! Mais quels que soient l'âge et le profil, le professeur doit toujours faire preuve d'aisance à communiquer.

Même s'il n'existe pas de règles précises, la prise de contact est capitale. Le professeur ne doit pas entrer dans le vif du sujet trop rapidement, mais d'abord faire connaissance avec son élève ; ce qui peut prendre du temps suivant l'attitude plus ou moins réservé de son protégé. Un dialogue naturel doit s'établir et donner lieu à l'établissement d'une formation adaptée et heureuse.

Enfin, vous ne devez pas ignorer que l'étude d'un instrument entraîne parfois des obligations : honorer les rendez-vous, régler les cours sans retard, sans compter l'achat occasionnel de matériel (partitions, par exemple) et la participation de l'élève à des classes d'ensemble quand l'enseignement et le niveau l'exigent.

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 10/2022)


Le site Piano Web a fréquemment abordé la question de façon plus approfondie. Voici quelques liens à consulter :

COMMENT TROUVER UN BON PROFESSEUR DE PIANO ?

ENSEIGNER LA MUSIQUE ET LE RAPPORT PROFESSEUR/ÉLÈVE

DIFFÉRENCES ENTRE PROFESSEUR DES ÉCOLES ET DE CONSERVATOIRE

LES ANNUAIRES DE PROFESSEURS : ARNAQUE ET INFOS DISSIMULÉES

Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT


SOM. "COURRIER DES INTERNAUTES"
SOMMAIRE "ESPACE COURS"
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales