PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LES PIANISTES DE JAZZ



DUKE JORDAN, L'AUTEUR DE "JORDU"

BIen qu'il n'ait joué et enregistré avec Charlie Parker en 1947, bien qu'il n'ait composé le standard de jazz Jordu, Duke Jordan a connu une période de relative obscurité avant de renaître dans les années 1970 grâce à ses disques chez Steeple Chase records. Pianiste imaginatif, talentueux et ancré dans le bop, il est également un bon interprète de la ballade.


LES DATES IMPORTANTES DE LA VIE DE DUKE JORDAN


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


  • 1922 - Duke Jordan, de son vrai nom Irving Sidney "Duke" Jordan, est né à Brooklyn, dans l'Etat de New York, le 1er avril 1922. Son surnom est en référence à Duke Ellington. Très jeune, il étudie le piano et commence sa carrière professionnelle en 1933.
  • 1946/1948 - Duke Jordan accompagne Coleman Hoawkins (sax), Charlie Parker (sax), ainsi que Roy Eldridge (tp) et Stan Getz (sax).
  • 1950 - Il fréquente de grands noms du jazz tels Gene Ammons (sax) et Oscar Pettiford (b). En 1954, Duke Jordan entame une carrière en solo et en
  • 1959 - Il compose la musique du film Les Liaisons Dangereuses, dans la quelle on peut entendre le thème Jordu.
  • 1952 - Il se marie à la chanteuse de jazz Sheila Jordan (1952/1962).
  • 1967 - Duke Jordan interrompt sa carrière pour désintoxication et devient pendant quelques temps chauffeur de taxi.
  • 1973 - Il enregistre régulièrement et compose une série d'albums pour SteepleChase Records au Danemark, ce qui le pousse à s'y installer en 1978.
  • 1990 - Il retourne aux Etats-Unis et enregistre pour de nombreux labels dont Blue Note, Prestige et Storyville : One for the library, un album de piano solo.
  • 2006 - Duke Jordan décède à l'âge de 84 ans, le 6 Août 2006, à Copenhague.

DUKE JORDAN & CECIL PAYNE - JORDU


DUKE JORDAN, CHARLIE PARKER ET MILES

Duke Jordan étudie d'abord la musique classique, jusqu'à ce qu'il entende le travail de Teddy Wilson, son premier héros, pour qu'il se consacre lui-même au jazz. Par la suite, le pianiste Art Tatum aura également une certaine influence sur le musicien. Duke Jordan est également un amateur de Duke Ellington, d'où son surnom de "Duke". Bien qu'il ait été célèbre pour avoir été dans le groupe de "Bird" (Charlie Parker), la carrière de Duke Jordan s'est diversifié durant les années 1950/1970 par de nombreuses expériences et rencontres enrichissantes. Il est considéré aujourd'hui, comme un des grands pianistes de l'histoire du jazz américain.

Duke Jordan débute sa carrière en 1945, à l'âge de 23 ans avec Coleman Hawkins Orchestra et fait ses premiers enregistrements avec "The Floyd "Horsecollar" Williams Quartet". Par la suite, il passe une année dans le Roy Eldridge Orchestra, au cours de laquelle il commence à adapter le balancement typique et les innovations du pianiste Bud Powell à son propre style. Charlie Parker, après l'avoir entendu avec Roy Eldridge cette année-là, l'engage à rejoindre son propre groupe l'été suivant.

Dans la formation de Charlie Parker se trouve un certain Miles Davis. Or, celui-ci n'aimait pas la façon de jouer de Duke Jordan. Apparemment parce que, comme il l'explique dans son autobiographie "Miles", Duke Jordan aurait tenté de suivre "Bird" à plusieurs reprises dans son jeu "out", rendant les solos incohérents, provoquant un "capharnaüm" dans la section rythmique. Même s'il peut exister là, peut-être, une certaine vérité, Miles Davis est également connu pour ses exagérations à "noircir le tableau" envers les autres musiciens, même si ses jugements du "jeu de scène" ont sonné souvent juste par la suite. Reste les interventions brillantes de Duke Jordan dans Scrapple from the Apple et le sublime Embraceable You qui démontre les qualités presque parfaite de l'art d'accommoder le piano à la sauce "bop" en ballade.

Quand Parker décide de réorganiser son groupe à la fin de 1948, Duke Jordan rejoint le Stan Getz Octet, pour ensuite faire un bref séjour au sein de la formation Sonny Stitt / Gene Ammons (1950/1951) avant de retourner à nouveau chez Stan Getz (1952/1953). En 1954, Duke Jordan devient le leader d'un trio avec lequel il écrit et interprète Jordu, un classique de jazz qui depuis a été repris par tous les ténors du jazz de l'époque : Clifford Brown, Dizzy Gillespie, Bud Powell et Stan Getz.

Au cours des cinquante années suivantes, Duke Jordan forme un certain nombre de trios, quatuors et quintettes, souvent avec le saxophoniste baryton Cecil Payne, mais passent la majeure partie de la fin des années 50 et 60 comme un excellent "sideman". Il devient au début des années 1960 l'accompagnateur de son épouse, la chanteuse Sheila Jordan avant de composer et d'enregistrer la musique d'un film français, Les Liaisons Dangereuses de Roger Vadim. Les morceaux Lost in the shuffle et Flight to Jordan deviennent de véritables chef-d'œuvres pour la maison de disques Blue Note.

En 1973, Duke Jordan commence une longue association avec le légendaire label de jazz danois SteepleChase. Il enregistre d'excellents albums comme Flight to Denmark et Two Loves. Avec ces albums, Duke Jordan devient une étoile bien-aimée, une icône du jazz en Scandinavie mais également en France comme au Japon. Par contre, aux Etats-Unis, dégoûté par le manque de spectateurs lors de ses concerts, Duke Jordan en accord avec lui-même, décide en 1978 de s'installer à Copenhague pour y finir le reste de sa vie.

Écouter sa musique


Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.