PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LES PIANISTES DE JAZZ



GENE HARRIS, DU BLUES AUX COULEURS FUNKY

Fidèle au be-bop, Gene Harris est un pianiste influencé par Art Tatum et Teddy Wilson. Maîtrisant parfaitement la technique, il est parvenu à créer un style distinctif hérité du blues et du gospel, tout en se pliant aux règles du bop.
Gene Harris connaissait la littérature du piano jazz sur le bout de ses doigts. Parallèlement à ses ambitions artistiques, il a mené une carrière d'éducateur de premier plan.


LES DATES IMPORTANTES DE LA VIE DE GENE HARRIS


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


  • 1929 - Gene Harris est né à Détroit, au Michigan, le 15 décembre 1929. C'est sa mère qui lui apprend le piano.
  • 1945 - A l'âge de 16 ans, il joue du be-bop dans un orchestre amateur.
  • 1954 / 1956 - Gene Harris joue avec Lester Young (sax), Charlie Parker (sax) et Miles Davis (tp). En 1956, il commence à enseigner la musique et est engagé par Max Roach (dr). Il joue parfois avec Lee Konitz (sax), Roy Eldridge (tp).
  • 1956 / 1970 - Gene Harris se produit dans un trio, The Three Sounds, composé du bassiste Andy Simpkins et du batteur Bill Dowdy et enregistre pour Blue Note et Verve.
  • 1960 / 1982 - Il s'installe au début des années 60 à New York et travaille avec Yusef Lateef (sax), Coleman Hawkins (sax), etc. Il collabore régulièrement avec Charles McPherson (sax).
  • 1971 / 1978 - Durant les années 70, Gene Harris succombe à la facilité et enregistre de la musique commerciale dans le style soul/funk (Astral Singal, en 1974 - Nexus, en 1976) en compagnie de Jerry Peters (keyb), Chuck Rainey (b) et Harvey Mason (dr).
  • 1980 - Il joue au sein du trio de Ray Brown (b).
  • 1982 / 1987 - Gene Harris devient enseignant au "Jazz Cultural Center" à Boise (Idaho).
  • 1990 / 1996 - Il enregistre un récital pour Concord dans la série Live at Maybek Recital Hall. En 1996, il enregistre, pour Evidence, First Time Ever.
  • 1998 - Il est l'instigateur d'un festival de jazz qui porte son nom dans sa ville de résidence : le "Gene Harris Jazz Festival".
  • 2000 - Gene Harris décède le 16 janvier 2000 d'une insuffisance rénale.

GENE HARRIS... ET POUR QUELQUES NOTES DE PLUS


"L'Idaho a perdu l'un de ses meilleurs", a déclaré l'ancien gouverneur Phil Batt, un joueur de clarinette amateur qui a joué avec Harris. "Non seulement Gene avait un immense talent, mais c'était également une personne merveilleuse".

Gene Harris a été une éblouissante figure dans le monde du jazz et du blues. Le pianiste s'est produit dans les plus fameux clubs et festivals à travers la planète. Il a joué sur plus de 80 disques et a partagé la scène et le studio d'enregistrement avec, entre autre, des artistes tels que Joe Williams, Dizzy Gillespie, Ray Brown et Nancy Wilson. Sa carrière s'est prolongée pendant plus de 40 ans et il a supervisé les débuts en 1998, du festival de jazz de Boise qui porte son nom.

Au cours de sa carrière, Gene Harris n'a jamais renoncé à sa vision musicale principale… le blues. Harris utilisait la puissance de ses grandes mains pour créer à la façon d'un percussionniste, un style "heavy" dans le style soul jazz, alors que l'artiste était capable de swinguer dans un registre plus doux et délicat. Ses solos accessibles par le plus grand nombre, conservaient tout de même une certaine sophistication et fourmillaient d'idées personnelles qui ne manquaient jamais de surprendre. De plus, son jeu gospel, avec ses progressions d'accords et parfois son jeu boogie-woogie démontrait une technique titanesque et avait tout pour séduire.

Gene Harris a joué des musiques très diverses, acoustique comme électrique et même s'il a suivi les courants musicaux à la mode durant les années 70, cela l'a pas affecté son âme créatrice.

Esther Neely, producteur : "La chose qui m'a impressionné le plus, pour avoir travaillé au 'Gene Harris Jazz Festival' de Boise, est le nombre de personnes qui ont été touchées par la musique de Gene. Sur le site Web du festival, nous avons toujours de nouveaux commentaires de visiteur pour souligner leur attachement à sa musique et cela, depuis de nombreuses années".

Usé par la scène, Gene Harris annonce en 1977 sa semi-retraite, après avoir découvert la ville de Boise (Idaho), lors d'une tournée. Toutefois, il continuera de se produire notamment dans le salon de l'Idanha Hotel, à Boise, accompagné de musiciens locaux... Mais la retraite de Gene Harris sera de courte durée...

Le pianiste est sollicité par le vibraphoniste Milt Jackson pour enregistrer Soul Route (1984). A la même période, le contrebassiste Ray Brown (ancien membre du trio Oscar Peterson), persuasif, le convainc de reprendre la route, pour jouer en compagnie du batteur Jeff Hamilton.


GENE HARRIS - LISTEN HERE


En 1996, à Boise, des chefs d'entreprise, des éducateurs et des musiciens gèrent la "dotation Gene Harris" pour l'octroi de bourses afin de subvenir au besoin des étudiants en musique jazz à l'Université d'état. 2 ans plus tard, ce même groupe crée le Gene Harris Jazz Festival. Gene Harris demande alors aux meilleurs musiciens de jazz de venir jouer dans des concerts publics de nuit et de travailler avec de jeunes musiciens en herbe au cours de la journée. Aujourd'hui, le Gene Harris Jazz Festival reste un objectif majeur de la dotation de Gene Harris.

Artiste infatigable, Gene Harris a tourné au Japon, en Australie et dans d'autres pays, sans oublier de faire escale au légendaire Blue Note Club de New York. Mais pour un homme qui a passé une grande partie de sa vie avec une santé robuste, les dernières années de sa vie lui ont été particulièrement difficiles… "A la fin de sa vie il avait pratiquement perdu la vue. Il devait subir une transplantation pour une greffe de rein, mais je pense qu'il aurait mal vécu l'idée d'avoir en lui l'organe de quelqu'un d'autre, en particulier celui de l'un de ses enfants" raconte sa femme, Janie. Son dernier concert fut pour un festival de jazz à Hawaï.

Toujours hautement considéré dans le monde du jazz, Harris s'était fait connaître d'un public plus large en 1989, pour avoir été nominé à un Grammy Award, pour l'enregistrement Gene Harris All-Star Big Band - Hommage à Count Basie. Gene Harris a publié son dernier disque le 12 Octobre 1999, sous le titre : Alley Cats (chez Concord Jazz). Harris qui souffrait d'une maladie rénale décèdera le 16 janvier 2000, en attente d'une greffe de rein. De ses quatre enfants, un seul d'entre eux, Niki, à suivi la voie artistique tracée par son père, en devenant chanteur et danseur, mais à l'image d'une autre vedette… Madonna.

Pour en savoir plus sur Gene Harris

Écouter sa musique

  • Discographie de Gene Harris : à la FNAC