PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LES PIANISTES DE ROCK



JERRY LEE LEWIS, LE PIANISTE DE ROCK'N'ROLL

Originaire de Feridale (Louisiane), Jerry Lee Lewis est l'un des premiers chanteurs de rock'n'roll à s'être fait connaître. Prophète du rockabilly et influencé par Little Richard, Jerry Lee Lewis se caractérise par un excellent et énergique jeu de piano boogie. Son chant rapide et saccadé est souvent outrancier, ce qui fait son charme lorsqu'il chante les textes simplistes du rock'n'roll. Jerry Lee Lewis reste l'un des maîtres du genre. Son importance dans l'histoire de la musique rock a suscité des biographies, des documentaires et même des films. Musicien égocentrique, il s'est depuis surnommé le "Boogie-woogie country man" et joue un rôle déterminant dans la vulgarisation internationale de la country-music qu'il a introduit dans son répertoire à partir de 1966. Entre deux bouteilles "d'eau de feu", Jerry Lee Lewis entretient soigneusement sa légende de réactionnaire et son antagonisme avec l'autre roi du rock'n'roll… Chuck Berry.


JERRY LEE LEWIS ET LES DATES IMPORTANTES DE SA VIE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


  • 1935 - Naissance de Jerry Lee Lewis à Ferriday (Louisiane)
  • 1942 - Il commence à étudier le piano mais élabore rapidement son propre style musical influencé par différents courants musicaux : blues, gospel, country.
  • 1949 - A l'âge de 14 ans, il interprète Hadacol boogie pour sa première prestation en public.
  • 1956 - Jerry Lee Lewis réalise ses premières séances de studio pour la firme Sun, dirigés par Sam Philips. La même année, il entame sa première tournée professionnelle avec Johnny Cash.
  • 1957 - Il enregistre ses premiers succès dont Hight School Confidential, Whole Lotta Shakin'Goin'on et Greats Balls of Fire.
  • 1963 - Jerry Lee Lewis quitte Sun Records et signe chez Smash-Mercury (qui deviendra Phonogram)
  • 1964 - Enregistrement live de l'album de référence de sa carrière : The Greatest Live Show on Earth.
  • 1968 - Jerry Lee Lewis change de style en enregistrant ses premiers titres de musique country, dont Another Place, Another Time.
  • 1973 - Sortie de l'album London Session avec les plus grands musiciens pop Anglais de l'époque (Rory Gallagher, Alvin Lee).
  • 1977 - Enorme succès avec Middle Age Crazy extrait de l'album Country Memories.
  • 1978 - Enregistrement d'un album constitué essentiellement de reprises : Sweet Little Sixteen, Lucille, Blue Suede Shoes.
  • 1979 - Jerry Lee Lewis quitte Mercury et signe chez Elektra. Il enregistre trois albums accompagné par l'ex-guitariste d'Elvis Presley, James Burton. Les morceaux Somewhere Over the Rainbow et Thirty Nine and Holdin sont en tête des "charts" country.
  • 1981 - Tournée en Europe en compagnie de Carl Perkins et Johnny Cash.
  • 1982 - Sortie de l'album Survivor sur le label MCA et qui alterne country-music et rock'n'roll. Cette alternance de style va devenir en quelque sorte sa marque de fabrique.
  • 1986 - Jerry Lee Lewis est le premier artiste introduit au Rock'n'Roll Hall of Fame (temple de la renommée et du musée du rock'n'roll, qui enregistre et conserve les moments les plus significatifs des plus grands et des plus influents artistes du rock). Il enregistre Memphis Rock'n'Roll Homecoming : Class of 55 avec Roy Orbison, Johnny Cash, Carl Perkins ainsi que Marty Stuart.
  • 1989 -Sortie du film Great Balls of Fire qui dépeint la première partie de sa vie et son ascension fulgurante au rang de superstar de musicien rock.
  • 1990/1998 - Jerry Lee Lewis se produit un peu partout : Etats-Unis, Europe, Australie, Canada, Brésil, etc. Il passe à l'Olympia en 1995.
  • 2000 - Jerry Lee Lewis est l'invité d'un show télévisé (Washington TV) consacré à l'anniversaire de la naissance du piano en compagnie d'autres pianistes provenant aussi bien du rock que du jazz ou de la variété.
  • 2005 - Il reçoit un Grammy Award à Los Angeles, pour sa carrière et sa contribution à avoir vulgarisé la musique rock.

JERRY LEE LEWIS - HIGH SCHOOL CONFIDENTIAL (ext.)


PORTRAIT DE JERRY LEE LEWIS

Né dans une famille rurale pauvre, Jerry Lee Lewis trouve dans le piano une façon de prendre revanche sur sa condition de vie. Jouant d'une façon agressive dès ses premières notes sur l'instrument , il est influencé par la musique passant à la radio, avec notamment les musiques de danse des noirs : le boogie-woogie et le rhythm'n'blues du Sud Mississipi. Son talent de musicien autodidacte lui permet d'élaborer son propre style, un cocktail épicé et subtil unique en son genre inspiré de "piano western" et des chants religieux noirs.

Jerry Lee Lewis commence à jouer du piano à l'âge de sept ans et c'est encore adolescent qu'il participe à son premier concert, en interprétant Hadacol Boogie. Par la suite, il se produit en jouant un peu partout et notamment dans les bars. Jerry Lee Lewis fréquente alors les "bouges locaux". Il délaisse l'école religieuse où sa mère l'a placé en vue d'une carrière d'ecclésiastique. Il est clair qu'il n'est pas fait pour les études scolaires. Plus tard, malgré la volonté de sa mère qui l'inscrit au Southwestern Bible College à Waxahachie (Texas), l'appel de la musique est trop fort en lui et il quitte l'école. Très vite sa vie est faite de petits boulots et de participation à de petits groupes locaux. Entre-temps, il se marie deux fois !

En 1956, Jerry Lee Lewis commence à enregistrer chez Sun, à Memphis où il rencontre des artistes comme Carl Perkins, Johnny Cash et même Elvis Presley. Le producteur Sam Philips voit toute de suite en lui un certain talent, un jeu de piano et un débit vocal ultra-rapide et saccadé surprenant. Il développe et perfectionne rapidement un style bien à lui, constitué d'une culture musicale très riche : rhythm'n'blues, boogie-woogie, gospel et country. Jerry Lee Lewis arrive dans le sillage de la musique rock à point nommé, au moment où les grands orchestres de danse commencent à s'essouffler.

Le style "Jerry Lee Lewis" repose sur une grande énergie et un jeu de scène outrancier. Les coups de talons sur les aigus du piano est certainement l'un des gestes les plus connus du style scénique de l'artiste. La chanson Il chantait du piano debout écrite par Michel Berger, en hommage à l'artiste, décrit parfaitement le personnage. En 1957, dès ses premiers enregistrements sous son nom, le jeune Jerry s'impose dans les charts américains avec les titres Whole Lotta Shakin' Goin' On et Great Balls of Fire. A la même période, il participe également a deux films : High School Confidential et Jamboree. Ces énormes succès lui permettent de détrôner temporairement Elvis Presley, ce qui le pousse également à sortir des Etats-Unis pour une tournée en Angleterre(1958).

Pour les parents américains, Jerry Lee Lewis devient leur cauchemar. L'image d'un jeune garçon aux cheveux longs, jouant avec furie et avec des gestes sexuels très équivoques dans une Amérique puritaine n'est pas sans conséquence. Ainsi, sa carrière est stoppée net lors de la tournée anglaise, lorsque la presse, friande de scandales, découvre qu'il est marié avec la fille de son bassiste, Myra Gale Brown, âgée de 13 ans. Les familles protestent, le regardent avec horreur et la justice n'a de cesse alors de le poursuivre pour ses précédents divorces. Lors des concerts, un public hostile conspue l'irrespectueux personnage pour ce mariage scandaleux et le contraint à arrêter la tournée anglaise. Les cachets de l'artiste s'effondrent et ses disques deviennent bannis. Pourtant, malgré cette mise à l'écart, Jerry Lee Lewis restera marié pendant 13 ans à Myra.


JERRY LEE LEWIS - GREAT BALLS OF FIRE (live)


Même si aux Etats-Unis les réaction sont nombreuses, Jerry Lee Lewis ne cesse pas de tourner et développe un jeu de scène toujours aussi suggestif, jugé vulgaire par certains, voire violent, mais qui fait du personnage une attraction majeure pour le show business, ses concerts déclenchant toujours de l'hystérie. Peu de temps après sa séparation avec Myra, Jerry Lee Lewis, comme pour rattraper le temps perdu, enregistre à "tour de bras" une quantité importante de disques. Pendant sa carrière, il aura engendré plus d'une trentaine d'albums et vendu plus de 30 millions de disques. Retenons en particulier le mémorable album live enregistré au Star Club de Hambourg, en compagnie des Nashville Teens et The greatest live show on earth (1964). Ces deux disques sont encore aujourd'hui considérés comme la référence en matière d'album "live" rock.

En 1963, ayant changé d'éditeur (il quitte Sun Records et signe chez Smash-Mercury), Jerry Lee Lewis adopte un style plus blues-boogie avec les titres I'm of fire et I believe in you. Son intrusion dans le "country and western" à partir de 1966 ne nuit pas à sa carrière, il devient même l'une des principales vedettes aux USA. Il ne délaisse pas le rock et continue toujours à produire d'excellents passages live de cette musique sur scène.

Jerry Lee Lewis s'adapte au marché comme par intuition, la musique country redevenant très populaire en mêlant ses origines acoustiques à celle de l'électricité. Il enregistre quelques hits comme What's made Milwaukee famous, Another place, another time ou bien encore Once more with feeling et Me and Bobby McGhee. Il continue à produire de temps en temps quelques titres de facture bien rock comme ce hit enregistré en 1972 : Chantilly Lace. Jerry Lee Lewis n'échappe pas à la mode des concepts albums sévissant à l'époque. Il enregistre les albums Soul Music et le très bon London Session avec la participation de musiciens très connus de la scène rock anglaise.

Finalement, pour Jerry Lee Lewis, la musique rock'n'roll n'est et n'a été qu'un bon moyen pour financer l'enregistrement de ses disques country, cette musique qu'il affectionne tout particulièrement et qu'il essaye de vulgariser toujours et encore, à travers ses enregistrements et ses concerts..

A partir du milieu des années 1960, Jerry Lee Lewis se produit régulièrement en Europe et notamment à Paris en 1966, puis en 1972 en passant à l'Olympia où il réjouit ses spectateurs en interprétant tous les standards connus. L'année suivante, lors de son concert à la fête de l'Humanité en compagnie de Chuck Berry, son attitude désinvolte est remarquée lorsque éclate une bagarre sur scène provoquée par les "Angels " locaux ; cette indifférence ne l'empêchera pas de revenir pour un autre concert parisien en 1995.

En 1989, Jerry Lee Lewis devient le conseiller du film Great Balls of Fire avec l'acteur Dennis Quaid. Film qui dépeint la première partie de sa vie et son ascension au rang de rock-star. Pour l'occasion, il enregistre de nouvelles versions de ses plus grands hits.

Dix ans plus tard, Le "Killer" se produit régulièrement aux Etats Unis et notamment à Atlanta au stadium du Georgia Dome devant 60.000 personnes ! A Londres, la même année, la comédie musicale intitulée Greats Balls of Fire, inspirée du film du même nom, reste à l'affiche pendant toute l'année. L'année suivante, il est l'invité d'honneur d'une émission télévisée (La BBT-T.V de Washington) spécialement consacré à la célébration des 3 siècles d'existence du piano. C'est pour lui l'occasion de se trouver en compagnie d'autres chanteurs-pianistes comme Billy Joël.

Jerry Lee Lewis n'a jamais hésité tout le long de sa carrière à partager des moments d'émotions avec d'autres artistes de renom. Ces échanges, finalement assez courants dans la musique, sont des signes de respect et d'admiration entre artistes. Ainsi, Jerry Lee Lewis a partagé des moments de scène intenses avec Keith Richards des Rolling Stones, Van Morrisson, Bruce Spingsteen, le bluesman B.B.King ou bien Dolly Parton, une des grandes chanteuses de country-music. La dévotion d'artistes comme John Lennon ou Elton John pour Jerry Lee Lewis témoigne de son influence et de son importance dans la musique rock.

Quand Jerry Lee Lewis chante une ballade country ou un rock boogie, son interprétation fait toujours corps à sa personnalité et se situe le plus souvent au niveau des grands interprètes du style. Ce sont des moments magiques qui font de ses interprétations des pièces uniques. Jerry Lee Lewis n'est pas seulement un artiste, c'est un phénomène sur lequel le temps n'a pas de prise, une superstar du rock avec son charisme et une fameuse main gauche toujours prête à maltraiter le piano !

Jerry Lee Lewis, l'écorchée vif, ce buveur et consommateur de drogues marqué par de nombreux drames familiaux (il perdra deux enfants dans des conditions tragiques en 1962 et 1973), déstabilisé par une vie sentimentale instable (il se mariera plusieurs fois) et des démêlés avec la justice, aura finalement construit sa vie, comme sa carrière, avec certes la reconnaissance de ses pairs et celle immuable de ses fans, mais également avec des ennemis qui n'ont pas toujours vu en lui seulement l'image du chanteur, mais bien celle du "mauvais garçon" peu fréquentable et insaisissable. C'est peut-être ça, le goût de la provocation et du paradoxe de la vie chez une rock-star !

Face à l'histoire, Jerry Lee Lewis reste et restera peut-être bien pour certains le premier "Bad Boy" de la musique rock, mais pour les nombreux fans de cette musique, il demeure et demeurera au côté d'Elvis Presley et de Chuck Berry, l'une des premières légendes vivantes qu'ait produit le rock'n'roll.


DISCOGRAPHIE JERRY LEE LEWIS