PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



MÉMORISER LES ACCORDS PAR UN APPRENTISSAGE MNÉMOTECHNIQUE

La connaissance des accords est fondamentale pour accompagner une mélodie, improviser ou composer. Pour atteindre un objectif réaliste, étudier les accords visuellement avec le clavier ne suffit pas toujours. L’apprentissage mnémotechnique est un complément fort utile pour assimiler correctement la construction des accords et leur logique. Ce cours explique le pourquoi de cette approche technique et son mode de mémorisation en utilisant les accords majeurs.


LE POURQUOI DE LA PRATIQUE MNÉMOTECHNIQUE

Pour un pianiste, étudier les accords en utilisant le clavier est la solution la plus courue. Les instruments à clavier offrent l’avantage de voir les notes, alors pourquoi s’en priver ? Or, si cet apprentissage permet d’obtenir des résultats rapides, il est subordonné à une mémorisation visuelle qui n’est pas infaillible !



Ad Block


La pratique mnémotechnique permet d’aller plus loin en apprenant mentalement et en profondeur la composition précise des accords. Elle repose exclusivement sur leur logique de construction et du rapport qu'ils entretiennent avec les gammes. Elle est de nature à aider le musicien dans différents domaines : composition, transcription, arrangement, improvisation…

Premier avantage : la pratique mnémotechnique est transposable sur n’importe quel instrument mélodique : guitare, basse, violon, saxophone, clarinette, etc.

Second avantage : la pratique mnémotechnique évite les erreurs enharmoniques, comme prendre un fa# pour un sol b ou voir un si au clavier alors qu’il s’agit en réalité d’un do b. C'est pour le musicien une garantie supplémentaire d'écrire une partition sans faute d’harmonie et de se sentir moins perdu face aux tonalités et armures.


QU’EST-CE QU’UN ACCORD DANS LA PRATIQUE MNÉMOTECHNIQUE ?

L’accord désigne un ensemble d’au moins 3 notes qui sont jouées ensemble (triades).

Les accords sont divisés en plusieurs familles :

  • Les accords à 3 sons (ou notes). Ce sont les plus simples à utiliser. Ce sont les accords majeurs, mineurs, diminués et augmentés.

  • Les accords à 4 sons (ou notes) sont des accords enrichis. On les rencontre dans diverses musiques comme le jazz, le blues, la musique brésilienne, etc. Leur famille est constituée des accords ‘majeur 7’, 7ème, mineur 7, demi-diminué, etc.

  • Les accords à 5, 6 , 7 sons (ou notes) constituent le dernier palier de l’apprentissage. Leur connaissance exige des bases solides. Ce sont les accords de 9ème, 11ème, 13ème et leurs variantes.


PASSONS À LA PRATIQUE…

1. Le chiffrage international des notes.

Pour symboliser les accords sur les partitions, on utilise souvent un code international représenté par une lettre alphabétique. Chaque lettre représente le nom d’une note. C’est un code que l’on rencontre aussi bien dans les partitions édités en France qu’à l’international. Cette connaissance est donc utile et indispensable !

À apprendre par cœur :

  • A : la
  • B : si
  • C : do
  • D : ré
  • E : mi
  • F : fa
  • G : sol

2. L’intervalle de tierce

Les accords, du plus simple au plus complexe, sont construits sur différents empilements de tierces majeures (2 tons) et mineures (1 ton et demi). L’intervalle de tierce (majeure ou mineure) tient ainsi un rôle crucial dans l’apprentissage mnémotechnique des accords.

Par exemple, un accord majeur est constitué d’une tierce majeure superposée d’une tierce mineure alors qu’un accord mineur est constitué d’une tierce mineure superposée d’une tierce majeure.


3. Les accords majeurs

Tout tient au départ dans la mémorisation des accords majeurs. Ils sont au nombre de quinze et correspondent aux 15 gammes du mode majeur.

Ces 15 accords ont été classés par groupe, dans un ordre précis qui n’a aucun rapport avec l’ordre des gammes majeures mais qui permet de faciliter leur mémorisation.

À apprendre par cœur :

Les voici présentés sous forme de liste écrite :

  • DO: do,mi, sol
  • FA : fa, la, do
  • SOL : sol, si, ré
  • DO b : do bémol, mi bémol, sol bémol
  • DO # : do dièse, mi dièse, sol dièse
  • FA # : fa dièse, la dièse, do dièse
  • SOL b : sol bémol, si bémol, ré bémol
  • RE : ré, fa dièse, la
  • MI : mi, sol dièse, si
  • LA : la, do dièse, mi
  • RE b : ré bémol, fa, la bémol
  • MI b : mi bémol, sol, si bémol
  • LA b : la bémol, do, mi bémol
  • SI : si, ré dièse, fa dièse
  • SI b : si bémol, ré, fa

Observation pratique pour un apprentissage top

Accordez votre attention sur les groupes d’accords. En observant les 15 accords majeurs présentés en position fondamentale sur chaque portée, vous remarquerez que les notes qui les composent sont alignées par ligne ou par interligne en fonction de la position de la fondamentale. Cette constatation est importante car l’apprentissage mnémotechnique de tous les autres types accords (mineur, diminué, augmenté, septième, majeur 7, etc. excepté les sus4) repose aussi sur ce constat.

Principe du calcul mnémotechnique d'un accord

Pour connaître le nom des notes qui compose un accord majeur, il faut procéder en deux étapes. Prenons un exemple, l’accord de Ré...

1re étape :

Comme un accord est constitué d'une succession de tierces, pour connaître le nom des notes qui le composent, il suffit de sauter une note à chaque fois.

  • Ré. Je saute le Mi ► Fa.
  • Fa. Je saute le Sol ► La.

L’accord de Ré est donc constitué des notes Ré, Fa, La.

2e étape :

Je place les altérations là où il faut en fonction du groupe auquel appartient l’accord.

Dans le cas de l’accord de Ré, celui-ci est composé d'une seule altération et se trouve dans le groupe constitué des accords Ré, Mi et La... à savoir, la seconde note altérée par un dièse.

Ce qui donne comme solution finale : Ré, Fa #, La.

Cette méthode est infaillible et vous garantie à coup sur de mémoriser les bonnes notes de l’accord (vous ne pourrez jamais commettre d’erreur enharmonique quelle que soit la tonalité).


Important ! Seul les accords majeurs sont à étudier

Vous connaîtrez la logique des autres familles d’accords par déduction, en se basant sur les majeurs (la technique d’approche vous sera expliquée dans un autre cours). En peu de temps, vous arriverez à trouver de tête les notes qui composent un accord majeur 7, mineur 7 ou demi-diminué avec autant d’aisance que les majeurs... soit plus de 200 accords !

Le but à atteindre n’est pas d’avoir une « grosse tête qui calcule vite », mais d’appliquer cette approche technique en étroite collaboration avec la pratique instrumentale (progressions, grilles d’accords, improvisation…). Au fil du temps, cette façon d’aborder les accords se fera naturellement par transparence comme un tout très logique.


EXERCICES POUR UNE MISE EN PRATIQUE DES ACCORDS MAJEURS

Le fichier zip téléchargeable ci-dessous est composé de deux fichiers PDF. Le premier présente des listes d'accords majeurs renversés et écrits en clé de sol et clé de fa. Pour chacun d’eux, vous devrez trouver son nom. Le second fichier vous permettra de vérifier vos réponses.

telecharger

Important !

Ces exercices reposent sur le calcul mental, ce qui signifie que pour être efficace, ils doivent être réalisés sans l'aide du piano.

Parfois certaines notes sont doublées (comme c’est parfois le cas en écriture pianistique), mais cela ne change en rien la dénomination de l’accord. Contrairement à l’écriture classique, il est inutile de noter la nature du renversement.

Par une pratique régulière de ces exercices, vous arriverez en quelques semaines à trouver de tête, tous les accords majeurs et par la suite, les accords mineurs, diminués et augmentés... soit 60 accords.

Bon courage !

par ELIAN JOUGLA


- SOMMAIRE DES LEÇONS GRATUITES -

1 - ARRANGEMENT
2 - ÉVEIL MUSICAL
3 - HARMONIE
4 - IMPROVISATION
5 - PIANO ET TECHNIQUE
6 - RYTHME
7 - SOLFÈGE/THÉORIE
8 - PROGRAMMATION & LOG.
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales
×

Si une extension de type 'Adblock' (ou assimilée) est installée sur votre navigateur, celle-ci empêchera de consulter certaines pages de ce site dans leur intégralité. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce site collaboratif d'exister durablement. Pour obtenir un accès total, vous devez désactiver l'extension.