PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



SUITE D’ACCORDS POUR PIANISTE ACCOMPAGNATEUR DÉBUTANT

Ce cours pour débutant est destiné à se familiariser avec des suites d’accords comme ceux qui se présentent dans les grilles d’accords. Nous allons surtout aborder la façon de les enchaîner les unes aux autres au moment d’accompagner un instrument soliste.


ENCHAINEMENT DE SÉQUENCES D’ACCORDS

Les suites d’accords présentées dans ce cours sont prévus pour être joués en boucle. C’est un matériau de base reposant exclusivement sur des accords à trois notes, majeur et mineur (excepté le 3e exemple). Ensuite, il vous appartiendra d’aller au-delà de ces exemples en modifiant le rythme, la tonalité et le tempo.

Un tel travail - qui pourrait sembler laborieux à certains – est une bonne « école » pour connaître son clavier et l’agencement des touches.

  • 1 - Par le jeu des transpositions, vous exercerez votre oreille et entrerez en relation avec les tonalités (en fonction de vos capacités, essayez de ne pas avoir recours aux écritures pour les transpositions).
  • 2 - Grâce à la recherche de nouvelles formules rythmiques d'accompagnement, vous ferez travailler votre imaginaire tout en respectant la signature de la mesure.
  • 3 - En jouant les suites d'accords à des tempos plus élevés, vous améliorerez votre technique et vivacité d'esprit.

À travers ce développement technique qui repose essentiellement sur de la pratique à vue, vous obtiendrez rapidement un nombre d’exercices importants. Ainsi, si vous choisissez un seul des exemples avec quatre motifs rythmiques différents et dans les 12 demi-tons qu’offre le clavier, vous aurez déjà 48 exercices !


1 - EXEMPLE SANS MODULATION EN FA

Dans cet exemple et le suivant, la suite d’accords repose sur une même tonalité, celle de Fa pour le premier et de Mi pour le second.

NB : les chiffres romains écrits entre parenthèses correspondent aux degrès des accords vis-à-vis de la tonalité générale. Leur présence peut se révéler utile pour une transposition à vue.


2 - EXEMPLE SANS MODULATION EN MI

3 - EXEMPLE AVEC CHROMATISME EN SOL

Dans ce 3e exemple, le quatrième accord est chromatique. Il faut considérer cet accord comme un accord atonal de transition (ce qui explique la présence d’un ré # en altération accidentelle – accord si 7e relatif à la tonalité de Mi). La présence de cet accord chromatique de Si 7, à destination de l’accord suivant (Do), permet une « transition sonore adoucie ».

Pour évaluer à sa juste mesure l’impact sonore de cet accord chromatique, remplacez-le par l’accord de Sol auquel il s’est substitué.

4 - EXEMPLE MINEUR EN SI b AVEC DEMI-CADENCE

Cette suite se termine par un accord de ré majeur, accord qui appartient à la tonalité de Sol. Pour s’en convaincre, il suffit de jouer un accord de sol majeur après le ré pour terminer en cadence parfaite.

5 - EXEMPLE AVEC MODULATION

Moduler signifie passer d’une tonalité dans une autre durant une partie du déroulement d’une œuvre (à ne pas confondre avec transposer, qui consiste à modifier la hauteur de la totalité d'un morceau de musique). Avec ses deux bémols à l’armure, la tonalité initiale est le Si b, pourtant dès le troisième accord la suite module en Sol b (5e degré vers le 1er degré).

À cause du choix des renversements de ce dernier exemple, vous remarquerez le côté mélodique ascendant de la progression des quatre accords, ce qui permet une transition plus agréable aux oreilles entre les deux tonalités.

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 09/2022)


- SOMMAIRE DES LEÇONS GRATUITES -

1 - ARRANGEMENT
2 - ÉVEIL MUSICAL
3 - HARMONIE
4 - IMPROVISATION
5 - PIANO ET TECHNIQUE
6 - RYTHME
7 - SOLFÈGE/THÉORIE
8 - PROGRAMMATION & LOG.
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales