PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LES ACCORDS MAJEURS, MINEURS, DIMINUÉS, AUGMENTÉS : DÉFINITIONS ET RENVERSEMENTS

Lorsque l’on débute au piano, le premier accord à étudier est le majeur. C’est un accord consonant appartenant à la famille des accords à 3 sons, à la sonorité pure et pleine. L'accord majeur est fondamental car il est à la base de l’édifice de l’harmonie moderne.


DÉFINITION DE L'ACCORD MAJEUR

Il est indispensable de connaître tous les accords majeurs si l’on désire aller plus loin et plus sûrement. Ils sont aux nombres de quinze, chacun correspondant à une tonalité du mode majeur.

Les autres familles d'accords à trois sons (mineurs, diminués, augmentés), ainsi que ceux enrichis à 4 sons ou plus, sont construits sur le socle des accords majeurs. Aussi, est-il vivement conseillé de ne passez à l’apprentissage des accords mineurs, puis diminués et augmentés, que quand la connaissance et la pratique des accords majeurs sont acquises.



Ad Block


L’accord majeur est constitué :

  • d’une fondamentale (c’est la note qui porte le nom de l’accord. Exemple : accord de Mi majeur, la fondamentale est la note Mi).
  • d’une tierce majeure, située à 2 tons au dessus de la fondamentale.
  • d’une quinte juste, située à 3 tons et demi au dessus de la fondamentale.

NB : la fondamentale est la note de référence qui est utilisée pour calculer tous les intervalles, quel que soit la nature de ceux-ci (majeurs, justes, diminués ou augmentés).

Les chiffres situés à côté des notes symbolisent le nom des intervalles.

Constitution de l'accord : 1 = fondamentale / 3 = tierce majeure ( 2 tons ) / 5 =: quinte juste ( 3 tons ½ ).

Les autres accords à 3 sons (mineurs, diminués et augmentés) ne sont en fait que des modifications apportées à l’accord majeur. C’est pourquoi, il est crucial que votre connaissance des accords majeurs soit parfaite, sans hésitation d’aucune sorte.

Dans la pratique, le paramètre le plus important est le temps de réaction, plus précisément le delai qui vous sera nécessaire pour l'appliquer correctement sur le clavier. Vous devez, de la même manière qu’un déchiffrage à vue d’une partition, maitriser parfaitement vos accords majeurs. Ils correspondent à la première étape importante de votre apprentissage de l’harmonie moderne. C’est sur eux que vous allez construire tout le reste de votre pratique.

Prenez le temps de les apprendre. Ne travaillez pas dans l’urgence et entraînez vous régulièrement.

À consulter : Mémoriser les accords par un apprentissage mnémotechnique


DÉFINITION DE L'ACCORD MINEUR

L’accord mineur se différencie de l’accord majeur par le fait que l’on abaisse la tierce d’un demi-ton. La tierce devient mineure et se situe à 1 ton ½ au-dessus de la fondamentale.

Autres écritures courantes sur partition : C min et C m.

Constitution de l'accord :  : 1 = fondamentale / 3 = tierce mineure (1 ton ½) / 5 = quinte juste (3 tons ½).


DÉFINITION DE L'ACCORD DIMINUÉ

L’accord diminué se différencie de l’accord mineur par le fait que l’on abaisse la quinte d’un demi-ton. La quinte devient diminuée et se situe à 3 tons au-dessus de la fondamentale.

Autre écriture courante sur partition : C o.

Constitution de l'accord : 1 = fondamentale / 3 = tierce mineure (1 ton ½) / b5 =: quinte diminuée (3 tons).


DÉFINITION DE L'ACCORD AUGMENTÉ

L’accord augmenté se différencie de l’accord majeur par le fait que l’on élève la quinte d’un demi-ton. La quinte devient augmentée et se situe à 4 tons au-dessus de la fondamentale.

Autre écriture courante sur partition : C aug ou C #5

Constitution de l'accord : 1 = fondamentale / 3 = tierce majeure (2 tons) / #5 =: quinte augmentée (4 tons).

RENVERSER UN ACCORD : SON UTILITÉ ET SA PRATIQUE

Qu’est-ce qu’un renversement d’accord ?

Renverser un accord consiste à utiliser les notes de l'accord pour les présenter dans un ordre différent que la position fondamentale.

Exemple basique

C = do, mi, sol, en position fondamentale, peut devenir : sol, do, mi ou mi, do, sol.

Rien n’empêche un musicien de doubler, voire de tripler une même note : do, sol, do, mi, sol , do. L’accord sera toujours celui de C, tant que l’on n’introduit pas de note autre que do, mi, sol. Pour éviter toute confusion, il est important de préciser que la dénomination d'un accord est toujours séparé de la mélodie. Cela signifie qu'un accord de Do majeur, restera un Do majeur, même si la mélodie joue une note ré ou une note fa.

NB : contrairement à l’harmonie classique où les renversements sont codifiés, l’harmonie moderne laisse l’entière liberté au musicien de présenter l’accord comme il le souhaite. Toutefois, cette liberté de présentation à ses limites. Elle peut être liée au style de musique (valse, latin, jazz, etc.), à la culture intrinsèque du musicien et à son niveau de technique instrumentale.


LES DIFFÉRENTS TYPES DE RENVERSEMENT

Il existe deux manières de renverser un accord.

  • 1. Le renversement fermé. C’est un accord présenté le plus « serré » possible. Il se joue, le plus souvent, à une seule main (de préférence avec la main gauche) dans la partie médium/grave du clavier. Avec un accord à 3 sons en position fermée, un maximum de 2 renversement est possible. Pour le musicien débutant, présenter un accord dit « fermé » et renversé constitue son premier apprentissage en harmonie moderne.

    • Exemple avec l'accord de Sol (sol, si, ré) : 1er renversement : si, ré, sol ; 2e renversement : ré, sol, si.

  • 2. Le renversement ouvert. C'est un accord présenté de façon « large » avec les deux mains. Dans ce cas, les possibilités offertes sont nombreuses, mais sa pratique est techniquement plus difficile, voire délicate. L’avantage de la sonorité d’un accord « ouvert » est d’offrir une sonorité plus ample et plus profonde.

Pourquoi renverser un accord ?

Sauf dans de rares cas, il est toujours utile, musicalement, de renverser un accord. L’utilisation des renversements favorise le croisement des intervalles, donc des sons via la composante des harmoniques. En se succédant, les accords s'harmonisent entre eux et procurent à l'oreille une forme d'embellissement sonore.


TROIS RENVERSEMENTS OUVERTS DE L'ACCORD DE DO MAJEUR

La sonorité de ces trois accords de Do sont évidemment très différentes. Vous pouvez mesurer, ici, l’étendue des possibilités offertes. Elles sont énormes, et cela, rien que sur un seul accord. Entrainez-vous à chercher d'autres positions.

C’est grâce aux positions ouvertes qu’il devient possible de jouer au piano des centaines d’accords tous différents. Je ne dit pas ça pour vous décourager, mais seulement pour vous faire prendre conscience des immenses possibilités offertes, comme ici, avec un seul accord. Il n’est donc pas étonnant de rencontrer, notamment aux États-Unis des ouvrages consacrés exclusivement aux présentations des accords (voicings).


LE CAS DES ACCORDS AVEC BASSE OBLIGATOIRE

Parfois, sur une partition ou dans une grille d’accords, il arrive qu’un compositeur note l’accord avec une basse obligatoire. L’interprète se doit alors de présenter l’accord avec la note grave indiquée ; la présentation des autres notes supérieures de l’accord restant libre.

La basse peut aussi être étrangère à l’accord et créer ainsi une tension harmonique. Ce genre de présentation d’accord est répandue, notamment, dans le jazz moderne.

Par ailleurs, dans certaines compositions, la basse peut devenir « marchante » et sert alors de relais entre les différents accords. C’est sur ce principe que sont souvent construites les lignes de basses en jazz (walking bass). Ci-dessous, un exemple inspiré du morceau de Procol Harum : « A whiter shade of pale », dont la source est à retrouver dans l'Aria en Si bémol de Bach.


Cliquer sur l'image pour agrandir

par ELIAN JOUGLA (Piano Web - 06/2022)

À CONSULTER

LES ACCORDS PIANO, LE B.A.-BA DE LEUR FONCTIONNEMENT.


- SOMMAIRE DES LEÇONS GRATUITES -

1 - ARRANGEMENT
2 - ÉVEIL MUSICAL
3 - HARMONIE
4 - IMPROVISATION
5 - PIANO ET TECHNIQUE
6 - RYTHME
7 - SOLFÈGE/THÉORIE
8 - PROGRAMMATION & LOG.
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales
×

Si une extension de type 'Adblock' (ou assimilée) est installée sur votre navigateur, celle-ci empêchera de consulter certaines pages de ce site dans leur intégralité. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce site collaboratif d'exister durablement. Pour obtenir un accès total, vous devez désactiver l'extension.