PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LES GAMMES MINEURES AU PIANO ET LEUR CONSTRUCTION

Si les gammes majeures sont souvent celles avec qui le pianiste débutant « fait ses gammes », les mineures ne doivent pas être négligées ; leur approche technique étant une source d'enrichissement pour le musicien. Ce cours propose de vous les faire découvrir pas à pas…


PARTICULARITÉ DU MODE MINEUR ET DE SES GAMMES


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


L'étude du mode mineur est délicate puisqu'il existe pas moins de trois formes de gammes mineures bâties sur la même note de départ (sans évoquer le mode dorien). De ces trois gammes, une seule est naturelle, les deux autres étant artificielles.

Tout comme la gamme majeure, la gamme mineure est pourvue d’une couleur particulière, souvent caractérisée par un sentiment de tristesse et de mélancolie.

Il existe trois types de gammes mineures :

  • La gamme mineure naturelle
  • La gamme mineure harmonique
  • La gamme mineure mélodique (ascendante et descendante)

Le point en commun à ces trois types de gamme mineure est d’avoir le troisième degré abaissé d’un demi-ton par rapport à la gamme majeure ; leurs différences se situant uliquement aux 6e et 7e degrés.


PETIT RAPPEL : LES DEGRÉS DE LA GAMME

Les gammes majeures comme mineures sont constituées de sept notes. Chaque note correspond à un degré, lui-même singularisé par un nom. En choisissant la gamme de Do majeur :

  • do = tonique (1er degré)
  • ré = sus-tonique (2e degré)
  • mi = médiante (3e degré)
  • fa = sous-dominante (4e degré)
  • sol = dominante (5e degré)
  • la = sus-dominante (6e degré)
  • si = sensible (7e degré)

1 - LA GAMME MINEURE NATURELLE

Parfois appelée « relative mineure », la gamme mineure naturelle est constituée des intervalles suivants :

TON / DEMI-TON / TON / TON / DEMI-TON / TON / TON.

Par comparaison à la gamme majeure, les 3e, 6e et 7e degrés sont abaissés d’un demi-ton.

Gamme de Do mineur naturelle

SOIT LES INTERVALLES : 1 - 2 - b3 - 4 - 5 - b6 - b7.

Observation : bien que différente de la gamme majeure dans sa construction, la gamme mineure naturelle a la particularité de posséder les mêmes notes que la gamme majeure située un ton et demi au-dessus d'elle. Par exemple, la gamme de La mineur possèdent les mêmes notes que la gamme de Do majeur, avec la même armature, mais avec des toniques différentes.

En partant de cette particularité commune aux deux gammes, on peut dire que la relative mineure de la gamme de Do majeur est la gamme mineure de La et, à l’inverse, que la relative majeure de la gamme de La mineur est la gamme majeure de Do.

De ce constat, on peut aussi tirer cette conclusion : une bonne connaissance des gammes majeures facilite grandement la maîtrise des gammes mineures mélodiques, d’autant plus que celles-ci ont également la même armure que leur relative majeure. Par exemple, la gamme de Sol majeur qui possède le fa # aura la même armure que sa gamme mineure relative (le Mi mineur).

À noter également que la gamme mineure mélodique appartient au mode Eolien (6e degré dans la construction issue du mode majeur).


LA GAMME MINEURE HARMONIQUE

La gamme mineure harmonique est constituée des intervalles suivants :

TON / DEMI-TON / TON / TON / DEMI-TON / TON ET DEMI / DEMI-TON.

La gamme mineure harmonique diffère de celle mélodique par l’augmentation d’un demi-ton du 7e degré. Celui-ci, qui était mineur, redevient majeur.

Gamme de Do mineur harmonique

SOIT LES INTERVALLES : 1 - 2 - b3 - 4 - 5 - b6 - 7.

Observation : à l’écoute, et à cause de l’élévation du 7e degré qui conduit à obtenir un intervalle d’un ton et demi, on constate une couleur arabisante dans la sonorité de la gamme mineure harmonique.


LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE

La gamme mineure mélodique est constituée des intervalles suivants :

TON / DEMI-TON / TON / TON / TON / TON / DEMI-TON.

Gamme de Do mineur mélodique ascendante

SOIT LES INTERVALLES : 1 - 2 - b3 - 4 - 5 - 6 - 7.

Observation : l’augmentation d’un demi-ton du 6e degré par rapport à la gamme mineure harmonique apporte à cette gamme une couleur plus harmonieuse.

Remarque : concernant l’utilisation de la gamme mineure mélodique, il est d’usage lors d’exercices pianistiques d’employer la gamme mineure naturelle lors de sa phase descendante.

  par ELIAN JOUGLA


À CONSULTER

COMMENT FONCTIONNENT LES GAMMES MAJEURES

APPRENDRE LES GAMMES MAJEURES AU PIANO (FORMATION)

LES GAMMES AU PIANO, C’EST FACILE… PUISQUE C'EST LOGIQUE !