PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



MARIE-CLAUDE GOMILA : LE PIANISTE RECONCILIÉ

LE PIANISTE RECONCILIÉ

A l’horizon des touches blanches et noires se profile “Le pianiste réconcilié“, un petit livre au format de poche d’une centaine de pages écrit par Marie-Claude Gomila, sophrologue et actuellement professeur au conservatoire de Béziers.

Si Le pianiste réconcilié n’est pas une méthode de piano, ni un inventaire de quelques techniques pianistiques, il sera utile au pianiste en difficulté. Rares sont les musiciens qui n’ont pas connu dans leur parcours les assauts du stress, de la pression ou des enjeux techniques du déchiffrage. Le pianiste réconcilié s’attaque à ce qui constitue l’ossature du musicien : la maîtrise du jeu, de l’esprit et de l’épanouissement artistique.




Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


SON GUIDE… LA SOPHROLOGIE

Adepte de la sophrologie, Marie-Claude Gomila n’utilise pas cette technique pour apporter des réponses toutes faites ou des solutions miracles… Marie-Claude Gomila : “Le pianiste réconcilié est un guide qui propose des techniques spécifiques grâce auxquelles chacun est invité à reconsidérer sa façon de penser, à enrichir sa personnalité et à développer ses aptitudes à l’autonomie.” Cette technique basée sur le lâcher prise et la mise en harmonie du corps et de l’esprit trouve dans la pratique instrumentale sa raison d’être par l’amélioration de la mémoire, de la concentration, mais également par la diminution des phénomènes anxiogènes et du stress.



LE PIANISTE RECONCILIÉ… CHAPITRE 1 :
TOUR D’HORIZON DU CORPS ET DE L’ESPRIT

La première partie de l’ouvrage dresse un inventaire des différents éléments constituant les rouages mis en jeu par le mental : l’énergie, la concentration, l’autosuggestion, la mémoire… mais également par d’autres, plus en phase avec la technique du déchiffrage commme l’anticipation, l’oreille, le contact, le son ou l’interprétation.

Même si l’on n’est pas pianiste, mais que l’on rêve un jour d’en devenir un, les chapitres rassemblés dans cette partie vous seront très utiles. En effet, Le pianiste réconcilié est révélateur des enjeux mis en balance lors de l’apprentissage du piano (comme des autres instruments de musique, d’ailleurs !). En faisant “l’état des lieux” du corps et de l’esprit (la respiration, le centre de gravité, la posture…). Marie-Claude Gomila met en lumière les nombreuses causes de conflits intérieurs susceptibles de se produire chez de nombreux musiciens.

Que ce soit l’attention portée à la respiration (”En cours j’essaie d’être très attentive à ce que les élèves respirent amplement et régulièrement pendant le déchiffrage, de temps à autre une main placée sur leur ventre et l’autre en regard dans le dos, je les aide à prendre conscience de leur respiration.“) ou dans la posture (”La posture juste est une position assise au bord du siège, utilisée en sophrologie pour favoriser l’intuition nécessaire à l’interprétation des messages transmis par le subconscient“), ses conseils se révèlent utiles pour le musicien amateur comme professionnel, mais également pour l’enseignant qui souhaite approfondir sa connaissance pédagogique.

Les différents mécanismes liés au cerveau (la concentration, l’autosuggestion ou la mémoire), aux explications souvent laborieuses ou trop scientifiques, sont ici développés de façon claire et compréhensible par tous. La méthodologie scientifique n’a pas cours dans cet ouvrage et c’est là un de ses points forts. L’auteur préfère parler de son expérience, de sa façon de travailler avec ses élèves, la tonalité restant toujours simple, pour ne pas dire efficace… Ainsi à propos de la mémoire : “Tout le monde peut jouer par cœur car il existe des moyens mnémotechniques adaptés à chacun. L’étude de la musique est l’entraînement le plus approprié pour cultiver la mémoire car elle met en jeu en permanence : la gestuelle, l’audition, la perception, le sentiment, la compréhension, l’imagerie, l’imaginaire, les sensations mentales et physiques.” ou par des conseils avisés : “Pour améliorer votre mémoire visuelle, regardez attentivement la mesure ou la phrase que vous voulez jouer par cœur, puis fermez les yeux et visualisez-là avec précision telle qu’elle est sur la partition, enfin, jouez-là es yeux fermés en la visualisant mentalement.

Marie-Claude Gomila distille également quelques conseils précieux concernant la partition et son déchiffrage, notamment la lecture à deux clefs par entraînement d’une vision globale et par anticipation du regard… “Le regard étant le premier à intervenir dans le travail du déchiffrage, il devient la puissance créatrice de base, c’est pour cette raison que la photographie transmise au cerveau doit être d’une grande qualité.” précise-t-elle. L’étude des gammes, la technique de chute-libre, l’attitude corporelle ou le travail sur la sonorité sont également commentés et argumentés par l’auteur, sans oublier les sujets que je qualifierai de périphériques tels l’achat du piano ou l’utilisation du clavier muet.



LE PIANISTE RECONCILIÉ… CHAPITRE 2 :
LES ÉXERCICES PRATIQUES

Seul l’entraînement régulier favorise la prise de conscience qui permet d’accéder à une transformation du comportement.“… C’est par cette phrase que la partie réservée aux exercices pratiques commence. Autant le dire tout de suite, cette seconde partie est purement technique. Si les exercices avoisinent la relaxation, la méditation, voire le yoga, ceux-ci, tout en restant simples et abordables par le plus grand nombre, sont proposés à l’intention des musiciens ; et c’est là que réside tout l’intérêt de cette seconde partie du Pianiste réconcilié.

Ainsi, exercices de respiration, relaxation ordinaire ou introspective sont expliqués étape par étape de façon claire. Néanmoins, on regrettera par moments l’absence de photos pour la compréhension de certains exercices (ex : exercice asymétrique – destiné à évacuer les tensions et contractions musculaires). D’autres exercices, dit de “visualisation”, concluent la fin de cette seconde et dernière partie du livre.



L’ENSEIGNEMENT ET LA PART DE L’OMBRE

Peut-être, parce que l’enseignement oublie trop souvent que derrière le prolongement de l’instrument se cache toujours un musicien avec ses forces et ses faiblesses, Le pianiste réconcilié ouvre une brèche, une porte salutaire et pleine d’espoir. En jetant un regard lucide sur l’utilisation de son instrument de prédilection, Marie-Claude Gomila met en évidence pour ne pas dire en contradiction la relation ambiguë existant entre l’instrument et son utilisateur (tout en n’abordant pas l’aspect physiologique de l’instrumentiste).

Il serait temps que l’enseignement de la musique tienne compte des différents aspects psychologiques et physiques propre à chaque personne. L’âme artistique dans ce qu’elle a de créatif et de sensible ne serait pas, à mon avis, contre une approche pédagogique plus globale, tenant compte de l’entité de l’être. L’essentiel d’un bon enseignement n’est-il pas de consolider le taux de réussite au détriment de l’échec, si souvent constaté ?

Moteur principal dans l’évaluation du musicien, le discours technique propre à l’enseignement classique prend ici un “coup de vieux”. Le pianiste réconcilié marque le début d’un tournant pédagogique en offrant d’autres perspectives plus ciblées. Par une pratique régulière, les différents exercices respiratoires alliés à l’activité physique des doigts, des mains et de tout le corps favorisent la gestion mentale et corporelle. L’énergie est canalisée, la sombre pensée devient positive, le déséquilibre intérieur devient harmonie… Alors que demandez de plus ? Ces atouts là, si essentiels à la bonne marche de l’individu, ne doivent-ils pas résonner chez tous ceux qui se destinent à faire carrière dans la Musique… ou est-il déjà trop tard ?

  par ELIAN JOUGLA (01-2011)


ACHETER : Marie-Claude Gomila Bonifacio - Le pianiste reconcilié (FNAC)


À PROPOS DE L’AUTEUR

Marie-Claude Gomila est professeur de piano au conservatoire de Béziers. Lauréate de nombreux concours nationaux, dont le 1er prix au CNM de Nice, elle est l’auteur, entre autres, d’une comédie musicale sur le thème du “Petit prince” de Saint-Exupéry et d’ouvrages sur l’enseignement du piano aux éditions Carish Musicom : Première année de formation musicale (1994) et Deuxième année de formation musicale (1998). Grâce à ses connaissances en sophrologie (spécialisées musique), Marie-Claude Gomila anime régulièrement des stages dans divers conservatoires.

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Bernasconi : Bonjour,
je voudrais des renseignements concernant la sophrologie pour me permettre de libérer mes émotions lorsque je joue du piano en public et éviter les tremblements. Je suis pianiste amateur mais passionnée, et m’entraine beaucoup pour progresser, environ 20 à 30h par semaine.
Je recherche une amélioration dans la concentration, et surtout la gestion de mon stresse lorsque je joue en public, je tremble et j’ai des pensées négatives envers moi-même sur mon jeu musical.
Je voudrais trouver la paix intérieure.
merci pour votre réponse (posté le 02/08/2012)