PIANOWEB.fr    " Espace Infos "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

INFO



MÉTHODE DE PIANO EN MUSIQUE CONTEMPORAINE - MARC MOREL

Marc Morel est l'auteur d'un ouvrage intitulé "Pour les pianistes qui sont des mianistes". À l'inverse de nombreux autres livres et méthodes traitant de l'enseignement musical, l'originalité de sa démarche est d'ouvrir une brèche dans un style, souvent décrié ou incompris : la musique classique contemporaine.


"POUR LES PIANISTES QUI SONT DES MIANISTES", UN LANGAGE DESTINÉ AUX ENFANTS

La musique contemporaine, qui utilise une écriture bien spécifique et démonstrative (traits, rectangles ou zig-zag), se conjugue à un vocabulaire particulier et très éloigné de la vision du musicien candide (cluster, résonance, onde, etc.). Cependant, la musique contemporaine possède une forme de séduction et une puissance évocatrice capable de faire pénétrer tout musicien qui la pratique dans un monde aussi étrange que fascinant.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Théoriquement, cet assemblage de connaissances n'est réservé, en principe, qu'aux musiciens matures qui se sont émancipés de certaines difficultés techniques. C'est là l'autre enjeu de taille, et non des moindres, de l'initiative de Marc Morel. Celle d'avoir eu l'ambition de dessiner les contours d'une méthode basée sur une telle musique, mais en la rendant accessible aux enfants. Les sons sont des couleurs et ces couleurs deviennent à leur tour la base d'une construction musicale, surprenant les enfants eux-mêmes quand la magie sonore s'opère.


Le langage de Marc Morel s'identifie à l'univers de la musique contemporaine, mais sans tomber dans le piège d'un vocabulaire obscur que rejetterait tout enfant. Il utilise un langage aussi clair et limpide que possible, conciliant efficacité et précision. Les enfants, sensibles à l'imaginaire, au son, comme à la féerie ne peuvent qu'être séduits par l'approche originale et imaginative d'une telle méthode. Son expérience pianistique et pédagogique (+ de 20 ans d'enseignement) n'est pas innocente dans la réussite de ce projet. Il tente à travers cette approche pédagogique de repousser certaines frontières musicales et certaines idées reçues.

Les enfants, qui ouvrent parfois les yeux aux parents, seront peut-être capable de sensibiliser et d'éveiller à leur tour leurs aînés, en devenant les acteurs d'un nouveau type d'enseignement, d'une autre façon d'apprendre la musique. En ne tournant plus le dos à leur sensibilité, à leur imaginaire comme à leur spontanéité naturelle, l'enseignement de la musique a tout à y gagner.


INTERVIEW MARC MOREL

Pour Piano Web, en toute décontraction, Marc Morel a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions…


Piano Web : pour les lecteurs de Piano Web, pouvez-vous décrire brièvement votre parcours ?

Marc Morel : j'ai commencé l'étude de la musique très tard à 12 ans et demi et j'ai dû me battre contre les limites d'âge dans les conservatoires. Ce qui prouve que la force de l'amour fait tomber tous les obstacles. J'ai eu le premier prix à l'unanimité avec les félicitations du jury au conservatoire de Montpellier, et seulement au bout de 5 ans d'études.

Quelque temps après, j'ai passé différents concours que j'ai obtenu : le prix Claude Khan et le prix Gil Gravine. Ensuite, comme de nombreux autres musiciens qui souhaitent devenir enseignant dans les CRR (Conservatoire à Rayonnement Régional), j'ai du obtenir les diplômes du ministère. Soucieux d'évoluer dans le domaine pianistique, j'ai commencé une formation de plusieurs années auprès du pianiste Jay Gootlieb pour découvrir et apprendre la musique contemporaine.

Piano Web : vous êtes le concepteur d'une méthode originale intitulée "Pour les pianistes qui sont des mianistes", basée sur l'approche de la musique contemporaine. Peut-être quelques explications sur ce titre ?

Marc Morel : c'est un jeu de mots. Parce qu'on joue du piano avec les mains et non pas avec les pieds, alors pour faire rire les petits, un jour j'ai dit : "mais l'on devrait s'appeler non pas des pianistes mais des mianistes". En fait, c'est simplement une boutade !

Piano Web : cette singularité musicale peut surprendre des enseignants habitués à des écritures plus "traditionnelles". Comment vous est venue l'idée d'utiliser l'écriture contemporaine ?

Marc Morel : c'est parce que je m'en sers moi-même et que je me suis rendu compte qu'il n'y en a que trop peu d'écrite pour les petits.

Piano Web : comment abordez-vous l'apprentissage, d'abord par l'écoute… car je suppose qu'il faut un temps d'adaptation pour éduquer l'oreille à certaines sonorités ?

Marc Morel : pour moi le clavier est comme un pot de peinture. Je joue sur des jeux d'improvisation pour que le petit pianiste découvre tout ses "pinceaux" et apprenne qu'il existe des "couleurs sonores" à ne pas mélanger. Les notes deviennent donc des couleurs. Par exemple, faire découvrir à l'élève que si l'on joue uniquement des touches blanches ou noires, cela procure toujours une audition agréable. Une des difficultés sera d'apprendre à les mélanger.

Piano Web : votre méthode est destinée principalement aux enfants. Pour un adulte qui souhaiterait s'y intéresser, quels conseils donneriez-vous ?

Marc Morel : un adulte peut prendre acte de la méthode s'il souhaite avoir un apprentissage hors des sentiers battus. L'adulte à souvent besoin d'intellectualiser ce qu'il fait et ce qu'il pourrait faire, contrairement à un très jeune qui agit par l'instinct, la découverte, les jeux, ne dit-on pas "jouer du piano" ?

Piano Web : doit-on la suivre de bout en bout, méthodiquement ou en piochant ici ou là ?

Marc Morel : ah non ! je ne conseille pas de la suivre de bout en bout. Comme pour toute méthode le professeur va l'adapter selon ses élèves. Voilà l'utilité d'un guide nommé professeur !

Lors des premiers cours Marc Morel insiste sur le climat sonore, la sensation d'espace, les nuances que l'on peut rendre sur le piano. Progressivement l'élève apprend à construire une technique jusqu'à tisser des cadences harmoniques et rythmiques. Une émission provenant de la télévision régionale de Clermont Ferrand illustre parfaitement l'approche de son travail pédagogique.

Piano Web : pour les enseignants un peu revêches aux écritures contemporaines, voire au style musical, est-il possible de concilier en parallèle l'apprentissage d'une écriture traditionnelle avec celle de votre méthode ?

Marc Morel : bien sûr, il n'existe pas de méthode universelle, cela se saurait, je crois ! Chaque méthode apporte un apprentissage différent, du moins, il faut l'espérer.

Piano Web : vous soulignez sur votre blog l'importance de l'improvisation en tant qu'enseignement. Pour les élèves ayant une sensibilité créatrice, comment abordez-vous ce domaine ?

Marc Morel : j'essaie d'encadrer l'énergie avec une rythmique imposée et deux ou trois accords, ensuite je développe par des cadences et je varie la rythmique. Sans cadre imposé, l'élève peut partir dans tous les sens et se trouve très vite complètement perdu.

Piano Web : en proposant "Pour les pianistes qui sont des mianistes" vous tentez d'ouvrir une brèche dans la façon d'aborder l'enseignement du piano. Comment est perçu votre travail au conservatoire régional de musique ?

Marc Morel : dans le mot conservatoire il y a le mot conserver. Certes, on se doit d'avoir une fonction muséale, mais l'on doit vivre avec son époque. On existe par rapport à ce que l'on est, et on est par rapport à ce que l'on fait. Les diplômes que nous avons reflètent une réalité subjective à un moment donné. Pour moi un diplôme dans notre métier c'est uniquement cela. Ma méthode est donc perçue très différemment d'un professeur à l'autre, à chacun son chemin.

Piano Web : quelques mots pour conclure 

Marc Morel : ce qui compte, c'est le plaisir avant tout, car même si un professeur n'est pas bon, je vais même dire jusqu'à mauvais, mauvais dans la qualité de ses informations, s'il permet à l'étudiant pianiste d'exprimer son amour du piano, c'est déjà essentiel !

Bien sûr, si l'on reçoit un enseignement de qualité avec un bon pédagogue, humain, chaleureux, c'est souhaitable… mais ce n'est pas si facile à trouver, dit-on. Le travail que nous apportons doit être plus grand que notre propre ego… N'oublions pas que les élèves ne nous appartiennent pas !


LE BLOG DE MARC MOREL

Vous y trouverez de nombreuses explications sur le fond comme sur la forme. Des vidéos sont proposées par l'auteur et expliquent l'approche pédagoque de la méthode "POUR LES PIANISTES QUI SONT DES MIANISTES", et comment se la procurer (prix constaté entre 15 et 18€)... BLOG MARC MOREL.