PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LES PIANISTES DE JAZZ



MCCOY TYNER, PIANISTE DE JAZZ AU JEU PUISSANT

C'est l'un des pianistes les plus importants du jazz moderne. McCoy Tyner doit le lancement de sa carrière à John Coltrane, dont il fut l'accompagnateur pendant de nombreuses années. Son style, à l'opposé d'un Bill Evans, est fait d'accords plaqués incisifs et d'une main gauche au jeu rythmique bien marqué. McCoy Tyner est facilement reconnaissable avec ses longues improvisations dans un style post free jazz et où les gammes pentatoniques sont reines. Cette utilisation des accords "flottants" et son utilisation de la main gauche ont fait école chez de nombreux pianistes de la génération suivante.


LES DATES IMPORTANTES DE LA VIE DE MCCOY TYNER


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


  • 1938 - McCoy Tyner est né le 11 décembre 1938 à Philadelphie, en Pennsylvanie. Comme pour Willie Smith 'The Lion' (p), sous l'influence de sa mère pianiste, il apprend le piano très tôt et au bout de deux ans d'apprentissage, la musique devient pour lui le point central de sa vie.
  • 1953 - McCoy Tyner accompagne déjà, à l'âge de 15 ans des solistes de passage comme Benny Goldson (sax), Max Roach (dr) et Sonny Rollins (sax) et prend la direction d'une petite formation locale.
  • 1956 - Au milieu des années 50, sa rencontre avec John Coltrane est déterminante. Il joue une semaine en sa compagnie au Red Rooster et compose The Believer en 1957.
  • 1959 - Il continue sa carrière d'accompagnateur (Art Farmer (tp) Benny Goldson (sax)) et enregistre son premier disque sous son nom. Dès 1960, il se fait remarquer au sein du quartette de John Coltrane (sax) avec lequel il restera jusqu'en 1966. Pendant ces années il poursuit en parallèle une carrière en trio.
  • 1966 - McCoy Tyner entame une carrière en free-lance (*) et part en tournée en Europe et en Asie.
  • 1973 - Lors de sa participation au Festival de Montreux, il reçoit le premier prix du disque de l'année. Il devient le chef d'un des meilleurs petits groupes de jazz où les transitions indo-percussives se font jour. Il enregistre Fly with the wind et Atlantis.
  • 1978 - Il effectue une tournée en compagnie de Sonny Rollins (sax), Ron Carter (b) et Al Foster (dr). Un disque enregistré par Milestones concrétise cette tournée.
  • 1984 - Après un enregistrement en solo chez Blue Note, McCoy Tyner rend hommage à John Coltrane (sax) en 1987 et se produit en trio avec Avery Sharpe (b) et Louis Hayes (dr).
  • 1990 - A partir des année 90, fort d'un équilibre musical au sein d'une formation unie, McCoy Tyner parcourt le monde entier en participant à de nombreux festivals, mais également enregistre de nombreux disques où la part des percussions latines tient une place importante.

    * Free-lance : signifie que le musicien n'as pas un groupe régulier dont il reste le leader.


MCCOY TYNER SOUS INFLUENCES

Durant les années 60, McCoy Tyner a enregistré un certain nombre d'albums en trio pour Impulse. Ces albums sont fortement influencés par le jeu pianistique qu'il développa au sein du quartet de John Coltrane. C'est après ses enregistrements chez Blue Note (The Real McCoy en 1967, Expansions en 1968 et Extensions en 1970) dans les années 70, que sa carrière prend un nouveau virage.

Même si l'on prend comme référence importante son passage dans le quartet de John Coltrane, les albums qu'il enregistre dans les années 70 pour Blue Note et Milestone (Atlantis en 1974, Fly with the wind en 1976 et Passion Dance en 1978) ont été souvent cités comme une référence dans le jazz moderne des années 70. Les compositions, souvent longues, avec des influences africaines et asiatiques, naviguent entre un jazz fusionnel et free. C'est à cette période faste qu'il enregistra un album où il joue du clavecin, instrument rarement utilisé dans le jazz (Trident en 1975).


MCCOY TYNER - ATLANTIS

Pour en savoir plus sur McCoy Tyner

  • McCoy Tyner - site officiel (en anglais) : McCoy Tyner

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.