PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

MATÉRIEL DE MUSIQUE



ACHETER UN PIANO JAPONAIS D'OCCASION

LES CONSEILS UTILES


Les Infos de Base

  • - 1 - demandez le numéro du piano et la lettre le précédant.
  • - 2 - Prenez conscience que l'âge ne bonifie pas un piano, contrairement à certains instruments de lutherie.

Un Ebook gratuit avec des conseils pour trouver le numéro de série et une méthode pour évaluer la valeur d'un instrument d'occasion est disponible sur ce site : Argus Piano.

La partie maîtresse, en ce qui concerne le son et la table d'harmonie, perd ses caractéristiques avec le temps, même pour des instruments de bonne facture. Les pianos japonais (comme leurs autres productions) ne sont pas prévus pour durer, de ce point de vue. (bois légers et jeunes) Ce sont des biens renouvelables, ils sont peu onéreux au Japon.

Le sommier de chevilles est également fait dans des matériaux (multiplis de bois) qui ne résistent pas très longtemps à l'humidité élevée régnant au Japon. Les sommiers des instruments modernes Européens sont de ce point de vue beaucoup plus fiables. Les réparations donnent alors des résultats très aléatoires.


C'est une véritable loterie que de trouver un piano bien préservé !

Quelques grosses sociétés spécialisées dans le marché du piano japonais d'occasion inondent l'Europe (et les États-Unis) de ces instruments, réparés + ou - profondément par des entreprises souvent basées en Chine. Les meubles sont toujours assez bien faits, mais seuls certains éléments sont changés dans les mécaniques.

C'est une véritable loterie que de trouver un instrument bien préservé et qui répondra à vos attentes pour longtemps. L'âge du piano est toujours en rapport avec son prix, les Japonais fabriquant des pianos depuis les années 1900, les instruments les plus abordables sont complètement hors d'âge. Les modèles et tailles n'ayant pas beaucoup évolué depuis cette époque… la confusion règne, car l'aspect extérieur " quasi neuf " est obtenu par repolissage du polyester, remplacement des pédales, etc.

On considère les pianos de moins de 20 ans acceptables s'ils ont été correctement réparés, alors que ceux provenant du Japon auront pour la plupart subi une longue exposition à l'humidité et seront fragilisés surtout dans un endroit à l'hygrométrie importante. Un instrument fiable, vendu par un professionnel sérieux, est couvert par une vraie garantie (non payante). Reste à la charge de l'acheteur, de conserver l'instrument dans de bonnes conditions.

Les instruments les plus intéressants sont donc les pianos venant du marché européen. La lettre avant le numéro indique la provenance. Muni de ces informations et du numéro (+ de 4 000 000), on sait immédiatement si le piano peut être intéressant ou s'il y a danger. Pour les autres, il est impératif d'essayer l'instrument, de préférence accompagné d'un accordeur qui vous dira si celui-ci peut tenir l'accord suffisamment et pour combien de temps.

Un véritable professionnel vous le présentera réglé, accordé et harmonisé. Ne croyez pas à l'envoi d'un technicien chez vous pour réaliser ce travail qui prend plusieurs heures ! Les sous-traitants locaux employés par ces revendeurs sont payés forfaitairement pour un temps de travail réduit. En revanche, prévoyez ou demandez à ce que le piano soit accordé après son déménagement.

Conseil aux parents : ne croyez pas que si votre enfant débute, il ne va pas être gêné par un instrument avec un vilain son ou un clavier approximatif. De fait, au bout quelques années, les pianos n'ayant pas ou très peu servi ont souvent perdu de leur musicalité, parfois simplement par manque de réglages ou d'accord. Il est alors facile de comprendre qu'en l'absence de plaisir, la motivation ne se soit plus présente.

Il y a trop fréquemment une vraie confusion entre un son clair et explosif et un son musical.

Dans le piano d'occasion récent, la valeur ajoutée que l'on trouve dans le prix, ne porte pas tant sur l'instrument lui-même, que sur la façon dont il a été préparé, réglé, révisé. Un professionnel sérieux défendra la qualité de son travail s'il sait l'avoir fait correctement.

La juste réparation d'un instrument usé s'apparente à celle d'une voiture de collection… de nombreuses heures pour remettre à neuf des milliers de pièces ! On peut envisager une telle restauration si l'instrument a un bon potentiel, car la musicalité est encore là, sous-jacente ; sur d'autres, seuls les éléments les plus visibles sont remplacés parce qu'on sait, dès le départ, que le résultat sera moyen.

Mon conseil : achetez un piano à un particulier seulement dans le cas où votre budget est réduit, puis à condition d'être déjà en contact avec un technicien (accordeur et réparateur) qui viendra l'accorder et qui pourra s'engager sur la validité de votre achat… et même vous le prendre en garantie de bon fonctionnement.

Le bon fonctionnement d'un instrument sain ne peut être maintenu très longtemps sans réparations lourdes (re-feutrages ou remplacement de pièces)… QUE SI UN MINIMUM DE MAINTENANCE "TECHNIQUE " est réalisé EN PLUS DE L'ACCORD, et cela, de façon régulière.

NB : le vieillissement de l'instrument est en fait très lent, si le travail de resserrage de la visserie (350 vis), qui assure le maintien du bon alignement des marteaux sur les cordes, est réalisé de temps à autre. La reprise des jeux d'usure et de tassement et l'égalisation des feutres doivent être également vérifiées.

Dans l'éventualité où l'instrument ne subit aucune maintenance technique préventive, le toucher et le son se dégradent inexorablement. Une usure irrégulière et plus rapide se produit… d'où l'importance de l'expertise. Une journée de travail ou un peu plus peuvent être nécessaire.

À l'inverse, vous avez peut-être un bon piano, mais son réglage et son désaccord le rendent difficile à proposer à la vente. Un technicien saura alors faire le point et s'engager auprès de votre acheteur.

J'ai l'habitude de dire à certains clients que s'ils traitaient leur voiture comme leur piano, ils seraient partis dans un mur depuis longtemps ! Quand on sait l'investissement que représente le fait d'avoir un piano et de s'en servir, il est toujours dommage de le voir s'abîmer par ignorance ou par négligence !

Un billet d'Isaac OLEG - accordeur et restaurateur en région parisienne

SOMMAIRE

1 - ACHAT D'UN PIANO DROIT OU À QUEUE

2 - ACHETER UN PIANO JAPONAIS

3 - LES MARQUES ET LES CRITÈRES AVANT L'ACHAT

4 - LOUER OU ACHETER UN PIANO ?

5 - DESCRIPTION ET ENTRETIEN DU PIANO

6 - DRESSER UN BILAN D'ÉTAT... COMPLET

7 - RENDRE SON PIANO SILENCIEUX

8 - LA FACTURE DU PIANO AUJOURD'HUI (table ronde)

9 - ACHETER UNE BANQUETTE DE PIANO

10 - DÉMÉNAGER SON PIANO, LES BONNES PRATIQUES



DOSSIER "PIANO"
SOMMAIRE "DOSSIERS"
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales