MATÉRIEL DE MUSIQUE



VENDRE SON PIANO DANS LES RÈGLES DE L'ART

Pour diverses raisons : encombrement, héritage ou tout simplement parce que vous ou votre enfant avait décidé d’arrêter le piano, la vente de l’instrument familial s’impose parfois. Voici quelques infos et conseils utiles qui peuvent faciliter les démarches.


DE L’ACQUÉREUR AU VENDEUR

Nul doute, sur le marché de l’occasion, il existe une demande plus importante que l’offre. Pour autant, ce qui pourrait expliquer un prix de vente avantageux au vu du marché actuel ne se retrouve pas nécessairement lors de la négociation. Il existe de nombreuses raisons à cela…

Pour l’acquéreur, comme expliqué dans ces deux pages Quand doit-on acheter un piano ? et Louer ou acheter un piano, il n’existe aucune urgence à investir dans l’achat d’un piano, surtout quand on est débutant et que l’on découvre un univers totalement nouveau. La location, à défaut de s'imposer, est une bonne alternative, car elle permet d’avoir un premier point de repère avant d’investir (ce sont des pianos qui, par principe, sont passés entre plusieurs mains et qui font ressortir leurs points faibles).

Pour le vendeur, seule la facture d’achat permet d’avoir une information fiable concernant l’âge, la série et le prix de vente d’origine du piano. Toutefois, dans un cas particulier comme un héritage, il n’est pas certain que ce document soit en possession de la famille. Pour s’assurer de vendre son piano au prix juste, le vendeur doit le faire expertiser (cela à un coût) ; l'autre alternative étant de récupérer un maximum d’informations de son côté, par exemple sur Internet.

© paruvendu.fr


OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS SUR INTERNET

Quelles sont les priorités ?

  • 1 – La marque (quand c’est une sous-marque, c’est tout de suite plus difficile). Une grande marque de piano facilite généralement les recherches.
  • 2 – Le modèle : droit, crapaud, quart de queue, etc.
  • 3 – Le numéro de série.
  • 4 – L’ébénisterie et le type de mécanique installé peuvent situer une époque quand le numéro de série est absent.

Ces différentes informations permettent de préciser l’âge avec plus ou moins de précision, mais seul le numéro de série associé à la marque est en mesure de préciser l'âge du piano (ou de la série).

Rechercher le numéro de série

Sur un piano droit, il se situe généralement à l’intérieur en haut et à droite. Il est normalement visible en soulevant le couvercle supérieur. Sur un piano à queue, il est situé également à l’intérieur et à droite tout près du mécanisme des touches. Saisissez la marque et la référence sur votre moteur de recherche favori pour découvrir le pedigrée du piano. Dans le cas où le piano est trop ancien, il sera difficile d’obtenir une réponse et vous n'aurez d'autres choix que de faire appel à un expert.


LE PRIX DE VENTE

Même en face d’un piano régulièrement entretenu, il est difficile - voire impossible – de récupérer l’investissement financier du départ. Excepté un modèle recherché et rare, un piano ne prend pas de valeur avec le temps.

En théorie, un piano à queue se vendra toujours mieux qu’un piano droit. Pour un piano quart de queue, le prix de vente varie de 500 à plusieurs milliers d’euros. Même s’il existe une côte argus, ne pas trop en tenir compte. Si l’acquéreur est bien informé, il aura toutes les chances de voir de très belles pièces partir pour moins de 500 € en salle des ventes.

Toutefois, l’acquéreur peut être à la recherche d’un modèle de piano ancien qu’il connaît pour sa réputation ou qu'il apprécie et dont le prix se justifie à ses yeux, non seulement pour sa mécanique, mais aussi et surtout pour sa couleur sonore particulière. Mais revenons à la date de fabrication, cette autre donnée importante...

Les grandes marques ne protègent pas toujours l’acquéreur et l'année de sa fabrication n'explique pas tout, surtout quand le prix est jugé trop élevé. La bonne facture du piano dépend bien sûr de la série (année), mais aussi de l’origine de sa fabrication (pays) et de son assemblage (à la main, via une méthode artisanale, ou usiné à la chaîne). Pour l’acquéreur les principales marques à retenir sont : Bechstein, Erard, Kawai, Pleyel, Sauter, Schimmel, Seiler, Steinway & Sons et Yamaha. Suivez « ce lien »si vous souhaitez consulter les sites Internet des différentes marques de piano.

L’estimation d’un piano étant difficile, l’intervention d’un facteur de piano est souvent souhaitable. Son expérience professionnelle lui permet assez rapidement de vous donner un prix approximatif ou un autre plus précis si, par exemple, le piano passe dans son atelier de restauration où l’instrument sera entièrement révisé. Notez aussi que le facteur de piano est un artisan qui est souvent en lien avec des pianistes et le milieu artistique, ce qui signifie qu’il peut éventuellement faciliter la vente de l'instrument.

Dans la vente, viennent aussi se glisser les frais de transport qui peuvent coûter fort cher dès que l’on s’adresse à un professionnel, surtout dès que le piano doit passer par le balcon !

Un piano quart de queue en pleine restauration (source l'Artisan du piano à Montpellier)


LE « CAHIER D’ENTRETIEN »

Tout acquéreur, un tant soit peu tatillon, cherchera à savoir où le piano a séjourné, depuis combien de temps, et s’il a été entretenu régulièrement.

Normalement, un piano n’a pas pour objectif de vivre d’incessants déplacements. Il aime qu’on soigne son ébénisterie mais aussi sa mécanique. Ce qu’il n’aime pas, ce sont les variations de températures excessives et un taux d’humidité trop élevé (consulter entretenir le piano et sa mécanique). Le piano vieillit alors prématurément et il arrivera un moment où les frais engagés pour le restaurer coûteront aussi cher que le prix de vente obtenu (pour changer toute la mécanique d'un piano droit, le prix peut aller au-delà de 2 000 €).

Beaucoup de personnes qui ne joue plus du piano oublie de l’accorder. Or, un piano se désaccorde même quand on ne s’en sert pas. Aucun piano n’y échappe. Un accord par an est nécessaire pour éviter plus tard des frais supplémentaires pour, par exemple, éviter un changement de certaines pièces mécaniques. Le plus ennuyeux étant le changement des cordes cassées qui produiront, du moins dans un premier temps, un son plus brillant que les cordes d’origines (oxydation). De plus, un défaut d’accordage finit par déstabiliser l'ensemble de la mécanique et rend ses réglages moins résistants dans la durée.

Le vendeur peut certes jouer sur l’apparence esthétique de l’instrument et sa couleur (le noir et le blanc laqué étant plus recherché qu’une finition en bois verni), mais ce genre de 'valeurs ajoutées' risque fort de ne pas faire le poid lors de la vente, sauf si les autres critères répondent aux exigences de l'acquéreur : sonorité, entretien de l'instrument. L’éventuel acquéreur peut aussi émettre des réserves s’il constate sur le piano des rayures ou une trace laissée par un défaut dû à un choc ancien. Néanmoins, si la table d’harmonie est en épicéa et si la mécanique s’appelle Renner, le petit défaut aura toutes les chances d’être oublié par l’acquéreur. Un expert vous le confirmera.

La vente d'un piano prend du temps, parfois plusieurs mois. Il faut faire preuve de patience. Un simple détour sur quelques sites spécialisés de vente en ligne le démontre.

Par Patrick Martial (Piano Web - 12/2022)



SOMMAIRE

1 - ACHAT D'UN PIANO DROIT OU À QUEUE

2 - ACHETER UN PIANO JAPONAIS

3 - LES MARQUES ET LES CRITÈRES AVANT L'ACHAT

4 - LOUER OU ACHETER UN PIANO ?

5 - DESCRIPTION ET ENTRETIEN DU PIANO

6 - DRESSER UN BILAN D'ÉTAT... COMPLET

7 - RENDRE SON PIANO SILENCIEUX

8 - LA FACTURE DU PIANO AUJOURD'HUI (table ronde)

9 - ACHETER UNE BANQUETTE DE PIANO

10 - DÉMÉNAGER SON PIANO, LES BONNES PRATIQUES

11 - VENDRE SON PIANO DANS LES RÈGLES DE L'ART



DOSSIER "PIANO"
SOMMAIRE "DOSSIERS"
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2023 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales