PIANOWEB.fr
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.


LEÇON GRATUITE



ALTÉRATIONS ET NOTES ENHARMONIQUES AU PIANO

Sur un clavier de piano, quand on connaît l’emplacement du nom des notes sur les touches blanches (do, ré, mi, fa, sol, la, si), la question qui suit généralement est de savoir à quoi servent les touches noires. Cette disposition particulière, propre aux instruments à clavier, permet d’aborder les altérations et les notes enharmoniques...


LE REPÉRAGE DES ALTÉRATIONS AU PIANO


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Concernant le repérage des altérations sur le clavier, le principe repose sur une logique fort simple. Quand une touche noire est adjacente à une touche blanche qui se situe à sa gauche, la note est « diésée » (#) et, à l’inverse, quand elle se situe à sa droite, elle est « bémolisée » (b).

Toutefois, une simple observation du clavier nous indique que nous avons 5 touches noires pour 7 noms de notes. L’explication de cette différence s'explique dans l’organisation des touches. Pour en savoir + consultez cette page : Les touches blanches et noires du clavier

Tout comme les touches noires du piano, celles qui sont blanches peuvent être aussi le résultat d’une altération. Les notes do, ré, mi, fa, sol, la, si, ne sont pas toujours dotées d'une seule et unique identité. En déchiffrant une partition, il arrive de rencontrer de temps en temps des notes comme si #, do b ou mi #. En conséquence, et en suivant la logique des notes adjacentes, l'utilisation de touches blanches devient obligatoire. À titre d'exemples :

  • 1. La note do b correspond à la touche blanche de la note si.
  • 2. La note mi # correspond à la touche blanche de la note fa.

Ce sont des règles d'harmonie qui obligent de temps en temps à « diéser » ou « bémoliser » une ou plusieurs notes. Pour le moins atypique, ces principes d'harmonie dicteront par exemple l'emploi de la note mi # en lieu et place de la note fa ou le contraire.


LES NOTES ENHARMONIQUES

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, une même touche noire (ou blanche) peut porter deux noms différents, dièse ou bémol. Par exemple, la note se trouvant entre la et si peut être considérée soit comme un la # soit comme un si b. Cet exemple nous montre trois notes dites « enharmoniques », c’est-à-dire qu’une même touche du clavier possède deux identités possibles.

Au premier abord, étant donné que les deux équivalents enharmoniques d'une même note sont interchangeables et correspondent à la même touche, ils pourraient être utilisés indifféremment, or choisir une note « diésée » à la place d’une note « bémolisée » (et inversement) n’est pas sans conséquence. Pour saisir comment s’opère le choix, consulter la leçon sur les altérations


LES ÉQUIVALENCES ENHARMONIQUES

Voici la liste des neuf équivalences enharmoniques possibles sur le mode majeur.

Do b = Si
Do # = Ré b
Ré # = Mi b
Mi # = Fa
Fa b = Mi
Fa # = Sol b
Sol # = La b
La # = Si b
Si # = Do

Vous remarquerez que dans une partition la position de la note sur la portée change selon son identité enharmonique, ce qui est logique puisqu'elle change également de nom.

L’intérêt des notes enharmoniques ne sautera certainement pas aux yeux de celui qui débute au piano. Cependant, il est important de signaler qu'elles jouent un rôle quand on utilise les gammes, les intervalles, les accords et les tonalités. Si vos connaissances théoriques sont bien acquises, vous devriez être capable de choisir lors de l’écriture d’une composition ou d’un arrangement l’altération qui convient :dièse ou bémol.


À CONSULTER

La position des notes au piano

  par ELIAN JOUGLA

- SOMMAIRE DES LEÇONS GRATUITES -

1 - ARRANGEMENT
2 - ÉVEIL MUSICAL
3 - HARMONIE
4 - IMPROVISATION
5 - PIANO ET TECHNIQUE
6 - RYTHME
7 - SOLFÈGE/THÉORIE
8 - PROGRAMMATION ET LOGICIELS
ACCUEIL